Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH METAL  |  STUDIO

Commentaires (2)
Questions / Réponses (1 / 7)
Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Hellfest Open Air Edition, Abbath
 

 Myspace Officiel Du Groupe (284)
 Facebook (0)
 Twitter (0)
 Bandcamp (2)

BENIGHTED - Identisick (2006)
Par GORR le 4 Mars 2006          Consultée 12179 fois

Nouvelle année et nouvel album pour BENIGHTED ! Le groupe de brutal death préféré des français est de retour et ça fait mal ! Très mal même, car BENIGHTED a encore fait pire. Il a surpassé l’incroyable "Insane Cephalic Productions", il a repoussé les limites de la brutalité. Avec BENIGHTED, c'est impitoyable de bout en bout ! Ca envoie comme jamais, ça blast sévère sa grand-mère, et ça nous pousse dans le plus grand des enfers musicaux. Onze titres proposés par le quintette français, toujours dans les rangs d'Adipocere Records, pour un album qui ne lésine pas d'un poil, du début à la fin ! "Identisick" ou comment vous offrir un séjour dans un hôpital psychiatrique, c'est par là !

Pour ceux qui ne savent pas tellement de quoi on parle ici, il vous faut savoir que BENIGHTED n'est pas sur la scène depuis énormément de temps. Eh oui, et c'est justement ça qui est surprenant. Un groupe qui passe en trente secondes d’une bande normale à un culte du brutal death français. BENIGHTED est aujourd'hui un groupe que l'on ne présente plus, et leur renommée vaut bien leur talent ! "Insane Cephalic Production" m'avait vraiment mis sur le cul, et je ne doutais même pas une seconde que ce "Identitisick" allait me décevoir. Parce que BENIGHTED, c'est le génie, le talent, la cruauté, le malin et l'inhumanité. Un mélange peu commun et sans pareil, à mi-chemin entre le death bourrin de CANNIBAL CORPSE et le côté grindcore de CARCASS. Si vous aviez fondu en larme comme moi devant l'incroyable "Insane Cephalic Production", "Identisick" va vous enterrer ! Car BENIGHTED a évolué, et pas en mal.

Le groupe a désormais fait un petit bout de chemin depuis "Insane Cephalic Production" et comme le dit Julien, ce nouvel album était un vrai challenge pour eux, tellement la barre était haute après la sortie de "ICP". BENIGHTED n'a pas fait de conception et est passé haut dessus de la barre. "Identisick" regorge de passages surprenants, de mosh parts, de groove et de blast-beast. Julien alterne plus de 3 voix différentes, en allant du growl imparable, jusqu'aux voix thrash et black metal. Une alternance vraiment enrichissante, pour une musique qui se renouvelle à chaque seconde. Il serait difficile de classer BENIGHTED dans un style propre, étant donné leurs multiples influences, mais la seule chose qu'on peut dire, c'est que ça blast à mort !

De plus, la production de cet album est véritablement monstrueuse. Le groupe n'a toujours pas enlevé leur confiance du Kohlekeller Studio et en est ressortie avec un son de tueurs ! Tout est bien mixé, produit et sonne ultra brutal. Que ça soit les parties de chant gutturales de Julien à la lourdeur de la basse d'Eric, rien n'est caché et obscurcie par le reste, tout est bien mélangé et alimenté.

Pour être clair, cet album est un vrai répertoire d'agressivité ! Ca commence doucement avec "Nemesis" qui nous met déjà dans le bain grâce à ses passages speedés et mélodiques, donnant la réplique à un "Collaspe" ultra influencé CARCASS avec ses riffs catchy et ses samplers nous rappelant le titre "Foetus" sur "ICP". "Identisick" s'inscrit ensuite comme un pur morceau de BENIGHTED, avec ses mosh parts fulgurants, ses riffs assez black metal, et ses blast de dingue ! "Sex-Addicted" nous surprend avec ses breaks, ses passages acoustiques et la grosse participation de Leif de DEW-SCENTED au chant. D'ailleurs sur cet album, nombreuses seront les appariations en guest, ce qui n'était pas de l'habitude de BENIGHTED. Effectivement, le groupe nous gratifie d'une excellente reprise de NAPALM DEATH, "Suffer The Children", avec Kris de KRONOS venant pousser la chansonnette avec Julien sur cette reprise parfaitement réinterprétée. Pour finir, si vous voulez vous faire une idée du génie guatémaltèque de BENIGHTED, "Ransack The Soul" vous dévoile tout.

Alors, voilà, pas besoin d'aller plus loin pour vous dire que votre prochain achat doit être "Identisick". A l'heure où j'écris ces lignes, beaucoup d'exemplaires sont déjà parties, et ça ne fait que commencer, donc sautez dessus ! En plus, si vous avez la chance de le trouver en édition digipack, un DVD bonus vous sera offert, avec un clip-video, et plusieurs morceaux live du Killer Fest et d'autres concerts. BENIGHTED n'a donc pas chuté ici et confirme tout le bien que l'on pensé de lui. Sans arrière-pensée, c'est un 5/5 bien mérité. Un album qui déchire tout et qui est sans pitié, vous êtes prévenus !

A lire aussi en DEATH METAL par GORR :


DUNGORTHEB
Intended To ... (2003)
Death metal




GENITAL GRINDER
Genital Grinder (2003)
Une référence extrême française


Marquez et partagez




 
   GORR

 
  N/A



- Eric Lombard (basse)
- Fred Fayolle (batterie)
- Liem N'guyen (guitares)
- Olivier Gabriel (guitares)
- Julien Truchan (chant)


1. Nemesis
2. Collapse
3. Identisick
4. Sex-addicted
5. Mourning Affliction
6. The Twins
7. Ransack The Soul
8. Blind To The World
9. Spiritual Manslaughter
10. Iscarioth
11. Suffer The Children (napalm Death Cover)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod