Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER METAL  |  STUDIO

Commentaires (5)
Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Rhapsody, Blind Guardian
- Membre : Cannon

GALLOGLASS - Heavenseeker (2005)
Par FREDOUILLE le 21 Février 2006          Consultée 3580 fois

En 2003, les Allemands de GALLOGLASS sortait un premier opus "Legends from now and nevermore" assez remarquable il faut bien le reconnaitre, sans toutefois atteindre une perfection qui aurait pu faire de GALLOGLASS une nouvelle "pointure". Le groupe nous proposait alors un heavy metal épique à tendance speed, agrémenté de violon, principale curiosité du groupe d'ailleurs. GALLOGLASS, pour l'occasion n'était d'ailleurs pas sans rappeler quelques groupes tels que RHAPSODY ou encore BLIND GUARDIAN sur le magnifique morceau "The quest".
Deux années plus tard, revoici nos teutons avec un deuxième album "Heavenseeker" sensiblement plus musclé, plus tranchant et plus rapide que son prédécesseur. Pour la promotion de leur album, GALLOGLASS n'a d'ailleurs pas lésiné sur les moyens puisqu'ils ont invité en guest Curran Murphy (Ex-NEVERMORE, ANNIHILATOR) et Jeff Waters (ANNIHILATOR) qui effectuent leurs soli respectivement sur "Beyond the mirror" et sur "Banished from eternity".

"Heavenseeker" se détache quelque peu de son prédécesseur en instaurant à l'image du titre d'ouverture, l'époustouflant et virevoltant "Burden of grief", sur lequel on pourra d'ailleurs savourer les magnifiques soli des guitaristes (un régal!), une rapidité et une agressivité que le groupe ne nous avait pas encore montrées. De toute évidence, les musiciens de GALLOGLASS ont fortement écouté leurs cousins ainés tels que GAMMA RAY (réminiscences flagrantes sur "Dawn of the new age" - choeurs à l'identique!), HELLOWEEN (guitares sur "Burden of grief"), RUNNING WILD (mélodie sur "To kneel is to suffer"), SCANNER (rythmique et break très typiques sur l'excellent "Perished in flames") ou encore APE (choeurs très caractéristiques sur "Perished in flames"), mais aussi des cousins plus jeunes tels que BRAINSTORM ou SYMPHORCE dont on pourra noter de fortes influences sur des morceaux carrément plus heavy et agressifs tels que "Heavenseeker" ou encore le très thrashy "Beyond the mirror" qui aurait très bien pu figurer sur le dernier SYMPHORCE par exemple. D'ailleurs, le chant de Carsten Franck (toujours excellent et puissant à souhait) n'est pas très loin de celui d'Andy B. Franck sur ce morceau, ce qui n'est pas un mince exploit.

Pour vous dire qu'"Heavenseeker" dispose d'une approche beaucoup plus teutonne que son prédécesseur, lequel nous avait laissé entrevoir quelques curiosités tels que l'usage constant du violon. Moins épique que son prédécesseur, moins diversifié aussi, "Heavenseeker" n'en demeure pas moins ultra efficace. Le heavy speed metal pratiqué par les Allemands est virevoltant, puissant, agressif (agressivité renforcée par des guitares très tranchantes et par un chant qui se fait quelquefois death - sur "Banished from eternity" - comme si le groupe voulait en découdre très rapidement) et toujours très mélodique.
Et si le violon se fait plus discret sur ce deuxième opus, il est toujours utilisé à bon escient; l'introduction de "After forever" est magnifique, et le rythme effréné de l'instrument (tel un Rondo Veneziano dopé à l'EPO!) sur l'excellent "Banished from eternity" en fait une composition de premier choix. L'équilibre avec les autres instruments est parfait.

Au final, "Heavenseeker" s'avère être un album très réussi sur lequel les fans de heavy speed metal vont se régaler. Les musiciens réalisent là de très belles choses et plus particulièrement sur les solis qui sont toujours très inspirés ("Heavenseeker", "Burden of grief" ou encore sur "Kneel is to suffer" sur lequel l'ombre de IRON MAIDEN surgit). Les compositions tiennent carrément la route (breaks toujours bien amenés, intermèdes atmosphériques très réussis sur "To kneel is to suffer" par exemple) même si la batterie, métronomique à l'infini, à tendance à "asphyxier" les compos. Effectivement, peu de répit nous est alloué même si l'excellent et épique "Kings who die" nous laisse espérer. En vain... Un peu plus de variété aurait été la bienvenue.
On pourra donc juste regretter, que le groupe ait perdu sa petite touche novatrice et tellement fraîche du premier album au détriment d'un heavy speed metal plus carré et plus classique. GALLOGLASS garde néanmoins ses qualités et vertus et nous délivre là un album tout bonnement remarquable qui me paraît quand même supérieur à "Legends from now and nevermore".
GALLOGLASS monte en puissance c'est sûr!!!!

Titres favoris : "Burden of grief", "To kneel is to suffer", "Beyond the mirror"

A lire aussi en POWER METAL par FREDOUILLE :


ELDRITCH
Blackenday (2007)
Le meilleur album d'ELDRITCH à ce jour!!!




MORGANA LEFAY
Maleficium (1996)
Le meilleur album de morgana lefay! assurément!


Marquez et partagez




 
   FREDOUILLE

 
  N/A



Non disponible


1. Burden Of Grief
2. After Forever
3. Perished In Flames
4. Dawn Of A New Age
5. Banished From Eternity
6. At The Shadowcross
7. To Kneel Is To Suffer
8. Heavenseeker
9. Signs
10. Beyond The Mirror
11. Kings Who Die



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod