Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  COMPILATION

Commentaires (7)
Questions / Réponses (1 / 1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Poison, Star Rats, Sweet
- Membre : Vinnie Vincent Invasion , Alice Cooper, Black Country Communion
- Style + Membre : Ace Frehley
 

 Site Officiel (2161)
 Myspace (749)

KISS - Smashes,thrashes & Hits (1988)
Par POWERSYLV le 5 Mars 2008          Consultée 6325 fois

Fin 1988, KISS sort de sa tournée Crazy Nights. Très (trop) calibré FM, cet album dans l’air du temps est un succès commercial. Il est temps de souffler un peu avant d’enchaîner le prochain album. Dans l’attente, une nouvelle compilation sort afin de capitaliser ce nouveau succès, la première depuis Killers 5 ans plus tôt. Elle s’appelle Smashes, Trashes & Hits (et c’est loin d’être la dernière, mercantillisme oblige). Mais bon, les 4 musicos n’ont pas vraiment chômé depuis leurs débuts, ils méritent bien ça. La compilation est destinée essentiellement à prolonger le succès acquis grace à Crazy Nights. Beaucoup de jeunes fans ont accroché à KISS avec ce disque, d’autres connaissaient déjà les précédents … d’autres ne connaissaient même peut-être pas les tubes de l’époque maquillée (ça existe ?). Smashes, Trashes & Hits se devait de combler cette lacune.

Afin de justifier l’achat de la compilation et parce qu’ils sont très malins, les KISS ne sont pas venus les mains vides puisqu’ils nous sortent, comme le magicien de son chapeau, 2 inédits de derrière les fagots : le vicelard « Let’s Put The X In Sex » et « (You Make Me) Rock Hard ». On y trouve aussi une nouvelle version de « Beth » chanté par Eric Carr qui possède un joli timbre de voix … pas aussi éraillé que celui de Peter Criss 12 ans plus tôt mais qui vaut le coup quand même. Et si vous avez l’oreille bien affûtée, vous remarquerez peut-être … enfin bon … je dis ça mais en ce qui me concerne ça me sonne pas fondamentalement aux oreilles, que les titres de l’époque maquillée présents sur la rondelle sont remixés. M’enfin bon, pas de différence notable.

On va commencer par le terrain connu avec certains des plus grands hits de l’histoire du groupe (et du hard rock), si je replace le tout en ordre chronologique (ce qui n’est pas le cas sur l’album) : « Strutter », le tubesque « Rock’n Roll All Nite », le remuant « Detroit Rock City », la ballade immortelle « Beth » (cf. au dessus), l’hymne « Shout It Out Loud », le libidineux « Calling Dr. Love », l’indispensable « Love Gun » et l’énorme et barriolé « I Was Made For Loving You ». Bon, c’est clair … il manque « Parasite », « Cold Gin », « God Of Thunder », « Christine Sixteen » et tous leurs amis. Mais en ces temps où le CD est à son balbutiement, ils avaient pas encore pensé au double (chaque chose en son temps). Passons aux années 80. Unmasked (tant mieux) et The Elder (dommage) sont passés sous silence pour passer tout de suite à la substantéfique moelle avec le lourd « I Love It Loud », le tube de l’album Creatures Of The Night où les peinturlurés avait prouvé en 1982 que KISS et heavy pouvaient toujours rimer ensemble. On passe enfin à l’ère démaquillée avec les singles de chaque album : l’accrocheur « Lick It Up », le truculent « Heaven’s On Fire », « Tears Are Falling », « Reason To Live » et « Crazy Crazy Nights ». Pour cette période, ça se voit moins, les titres référentiels étant largement moins nombreux ce qui n’enlève rien à la qualité des-dits albums. Pour plus de détails, se reporter aux chroniques idoines.

Les 2 inédits sont évidemment à l’époque soutenus par des clips bien glamours avec donzelles sorties des pages centrales de Playboy, Paul Stanley qui roule des mécaniques et Gene Simmons qui fait rouler ses yeux de tigres. Bon, c’est gros comme une maison, on les voit venir à 2 kilomètres, ça sent l’air Crazy Nights à plein nez et après tout c’est comme ça qu’on les aime. Même si ça agace toujours les anti-poseurs qui les préféraient nettement quelques années plus tôt à l’époque des masques. C’est vrai que comparer le Gene Simmons des années 70 et celui de Crazy Nights, c’est un peu comme comparer la série des Freddy avec Cradle Of Fear (le film des vampires black metal/goth anglais). Mais je m’égare. Fatigue et froid hivernal sans doute. Musicalement, les 2 inédits auraient pu donc également figurer sur Crazy Nights, dans une moindre mesure sur Hot In The Shade son successeur qui s’avèrera en 1989 un poil plus convaincant. « Let’s Put The X In Sex » (sorti également en single) a le mérite d’avoir un groove communicatif qui en fait une chanson assez plaisante et que j’aime bien. « (You Make Me) Rock Hard » possède un refrain assez accrocheur qu’on se surprend à chanter un tant soit peu. Et c’est bien ce qu’on leur demande ma foi. Et puis les 2 possèdent encore la signature Desmond « Hit Machine » Child, donc forcément …

Ce simple album best of partagé entre quelques hits des années 70 et les singles des années 80 ne peut résumer à elle seule la carrière de ce mastodonte du hard car il est clair que de nombreux classiques manquent à l’appel. Smashes, Thrash And Hits peut être vu comme un bon complément à la compilation Double Platinum sortie dix ans plus tôt. A noter que les titres ne sont pas forcément tout à fait les mêmes selon les pressages : la chronique présente la version européenne, la version américaine ne possède que 15 titres car « Crazy Crazy Nights » et « Reason To Live » y sont remplacées par l’unique et énorme « Deuce » qu’on ne présente plus. Une compil sympa mais incomplète avec 2 bons bonus .

A lire aussi en HARD ROCK par POWERSYLV :


KISS
Alive ! (1975)
Le live de l'explosion

(+ 1 kro-express)



WHITESNAKE
Good To Be Bad (2008)
1ère « vraie » collaboration coverdale / aldrich

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   POWERSYLV

 
  N/A



- Paul Stanley (guitare, chant)
- Ace Frehley (guitare sur morceaux 4, 5, 6,)
- Vinnie Vincent (guitare sur morceau 8)
- Mark St John (guitare sur morceau 9)
- Bruce Kulick (guitare sur morceaux 1, 2, 3,)
- Gene Simmons (basse, chant)
- Peter Criss (batterie sur morceaux 4, 5, 10)
- Eric Carr (batterie sur morceaux 1, 2, 3,)


1. Let's Put The X In Sex
2. Crazy Crazy Nights
3. (you Make Me) Rock Hard
4. Love Gun
5. Detroit Rock City
6. I Love It Loud
7. Reason To Live
8. Lick It Up
9. Heaven's On Fire
10. Calling Dr. Love
11. Strutter
12. Beth (with Eric Carr Vocal)
13. Tears Are Falling
14. I Was Made For Loving You
15. Rock And Roll All Night
16. Shout It Out Loud



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod