Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  E.P

Commentaires (1)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet E.P
 


 

- Style : Manowar, Wizard, Custard, Virgin Steele
- Membre : Dawnrider, Crematory
 

 Site Officiel (278)
 Facebook (155)

MAJESTY - Sons Of A New Millenium (2005)
Par THE MARGINAL le 11 Février 2006          Consultée 2973 fois

Majesty est un quintette originaire d'Allemagne et n'est pas un nouveau venu puisqu'il compte déjà 4 albums studios à son actif. En attendant de sortir son prochain album studio "Hellforces"(prévu pour le premier trimestre de 2006), Majesty commercialise fin 2005 un EP de 5 titres. Pour ceux qui ne connaissent pas Majesty, sachez que ce combo joue un heavy metal très influencé par Manowar, Accept, Virgin Steele, des groupes très populaires en Allemagne(ce n'est pas en France que ça risque d'arriver, malheureusement...).

Sur cet EP, on retrouve une version single d'une compo ("Sons of a new millenium") du futur album, un titre avec une version orchestrale ("Guardians of the dragongrail"), un nouveau titre ("Make it, not break it"), une version live d'un titre joué au Keep it True IV Festival ("Hail to majesty") et une version remasterisée d'un titre dont la version originale figure sur l’album ("Ride and fight").

Le problème de ces titres, c'est qu'on a déjà l'impression de les avoir déjà entendus, même si on découvre Majesty pour la première fois. Tous ces riffs, tous ces solos, tous ces refrains et même ce type de voix, on croit les avoir déjà entendus à maintes reprises, et en mieux. Bon, il y a tout de même la version single de "Sons of a new millenium", immédiate, qui n'est pas trop mal (mais il n'y a pas non plus de quoi s'en relever la nuit). "Make it, not break it", qui tend davantage vers le hard rock (tout en gardant ce côté foncièrement heavy qu'affectionne le groupe), est un mid-tempo décent, mais sans plus. Le problème, c'est qu'après avoir fait un peu illusion, le disque sombre dans l'ennui. Ni la ballade au piano "Guardians of the dfragongrail"(avec la présence d'une chanteuse), ni la version remastérisée de "Ride and fight" ne parviennent à titiller un tant soit peu l'oreille. Même la version live de "Hail to majesty" ne parvient pas à susciter un semblant d'enthousiasme et d'intérêt.

Le manque d'originalité, à la limite, n'est pas le problème majeur de ce disque. Non, c'est surtout le manque de conviction en général que dégagent ces titres (ou versions remaniées de titres) qui constitue son défaut majeur. Et aussi le fait qu'au bout de 22 minutes de musique, on ne retienne rien (ou presque). Je ne connais pas les autres albums de Majesty, mais j'espère sincèrement pour ce groupe que ceux-ci sont d'un meilleur calibre que ce qui est proposé sur cet EP qui a de grandes chances de rapidement tomber aux oubliettes. Bref, on est là en présence d'un disque de heavy metal sans prétention et surtout sans la moindre étincelle.

A lire aussi en HEAVY METAL par THE MARGINAL :


CHASTAIN
The Voice Of The Cult (1988)
Heavy metal




IMPELLITTERI
Stand In Line (1988)
Heavy metal


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Terek 'ms' Maghary (chant)
- Rolf Munkes (guitare)
- Björn Daigger (guitare)
- Marcus Bielenberg (basse)
- Michael Gräter (batterie)


1. Sons Of A New Millenium
2. Make It, Break It
3. Guardins Of The Dragongrail (orchestral Version)
4. Hail To Majesty (live)
5. Ride And Fight (remastered)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod