Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  LIVE

Commentaires (4)
Questions / Réponses (3 / 7)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1972 Blue Öyster Cult
1973 Tyrany And Mutation
1974 Secret Treaties
1975 On Your Feet On Your Kne...
1976 Agents Of Fortune
1977 Spectres
1978 Some Enchanted Evening
1979 Mirrors
1980 Cultösaurus Erectus
1982 Fire Of Unknown Origi...
  Extraterrestrial Live
1983 The RevÖlution By Nig...
1985 Club Ninja
1988 Imaginos
1998 Heaven Forbid
2001 Curse Of The Hidden M...
 

- Style : Black Sabbath, Iron Butterfly, Orchid
- Membre : Dokken, Rainbow
- Style + Membre : Blue Coupe

BLUE ÖYSTER CULT - On Your Feet Or On Your Knees (1975)
Par LATIMUS le 8 Juin 2006          Consultée 8738 fois

Ah, les albums live des années 70 ! Du "Made in Japan" de Deep Purple en passant par les deux premiers « Alive! » de Kiss ou encore le « Tokyo Tapes » de Scorpions (pour ne citer que quelques exemples très connus), ces disques résument généralement très bien la première partie de carrière de groupes devenus incontournables... Le « On your Feet or on your Knees » du Blue Öyster Cult ne fait pas exception à la règle. Après trois albums studio distillant un Heavy Metal sophistiqué, inquiétant, taillé au scalpel, le Culte de l’Huître Bleue sort son premier live, dès 1975 (il y en aura – au moins – trois autres par la suite...). Avec sa pochette qui ne fait pas dans la sobriété, ce disque sent le souffre. En public, les morceaux sont un peu plus... vivants qu’en studio (!), un peu plus « swinguants » aussi. Cet album sera le premier du groupe à percer dans le Top 40 américain. Après ce live, Blue Öyster Cult mettra un peu d’eau dans son vin et prendra un virage plus Rock FM, avec « Agents of Fortune » et le fameux hit « Don’t Fear the Reaper », puis l’album Spectres...

Ce live se montre particulièrement réussi, témoignage de la période la plus purement Heavy Metal de BÖC. Constitué en majorité de morceaux assez longs (5 dépassant les 7 minutes), cet album dévoile un groupe très soudé. La voix chaude d’Eric Bloom, la basse « swing » de Joe Bouchard, les claviers psychédéliques d’Allen Lanier et surtout la lead guitare magique de Donald « Buck Dharma » Roeser, petit guitariste moustachu au physique insignifiant mais véritable virtuose de la six-cordes, font mouche.

Fait inhabituel pour un live, alors que beaucoup de groupes débutent le leur avec un morceau tonitruant, « On your Feet... » commence par une pseudo ballade, « The Subhuman », curieuse entrée en matière qui met un peu mal à l’aise l’auditeur. Ce groupe ne faisait décidément à l’époque rien comme tout le monde ! Le second morceau, le fabuleux « Harvester of Eyes » et son final époustouflant, réchauffe un peu l’atmosphère. Après les classiques « Hot Rails to Hell » (chanté par Joe Bouchard) et « The Red and the Black », c’est le moment du délirant « Seven Screaming Diz-Busters », de près de 9 minutes, où Donald Roeser se montre véritablement époustouflant. Il illumine également l’instrumental « Buck’s Boogie » et, en fait... tous les titres ! Ce guitariste est à mon avis trop peu connu. Il se balade sur son manche avec une facilité déconcertante, et toujours avec goût. Si « (Then came the) Last Days of May » (chanté par Roeser) calme un peu le jeu, sur « ME 262 », tous les membres du groupe empoignent une guitare pour une véritable orgie électrique ! Et que dire de la reprise de « Born to be Wild » de Steppenwolf, véritablement orgasmique !

Original, puissant, magique, délirant parfois, « On your Feet or on your Knees » reste un disque à part dans la discographie de BÖC. C’est simple, à chaque fois que je l’écoute, je ressens le grand frisson électrique.

A lire aussi en HARD ROCK par LATIMUS :


The ORGANIZATION
The Organization (1993)
Un death angel plus rock et plus varié...




UFO
Obsession (1978)
Tout simplement la classe !

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   LATIMUS

 
  N/A



- Eric Bloom (chant, guitare, synthétiseur)
- Donald 'Buck Dharma' Roeser (guitares, chant)
- Albert Bouchard (batterie, guitare, chant)
- Joe Bouchard (basse, chant)
- Allen Lanier (claviers, guitare)


1. The Subhuman
2. Harvester Of Eyes
3. Hot Rails To Hell
4. The Red And The Black
5. Seven Screaming Diz-busters
6. Buck's Boogie
7. (then Came The) Last Days Of May
8. Cities On Flame
9. Me 262
10. Before The Kiss (a Redcap)
11. Maserati Gt (i Ain't Got You)
12. Born To Be Wild



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod