Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  LIVE

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Yngwie Malmsteen
- Style + Membre : Msg, Rainbow

ALCATRAZZ - Live Sentence (1984)
Par NAUSICA75 le 28 Mai 2006          Consultée 3635 fois

Attention live mythique !!! Alcatrazz, le groupe du chanteur Graham Bonnet nous a sorti en 1984 la version live de son album studio "No parole from Rock 'n Roll". Et le petit génie de la guitare (à l'époque) Yngwie Malmsteen est en grande forme et nous sort des soli de guitares assez phénoménaux. Enregistré au Japon le 28 janvier 1984 très exactement au Nakano Sun Plaza à Tokyo (royaume de prédilection pour ce genre de musique), le reste du line-up est le même que sur l'album studio. La production est de très bonne qualité pour un live et regardez d'un peu plus près la pochette de l'album, je la trouve vraiment excellente !!!
Sinon cet album est constitué de 9 titres, dont les "classiques" (je mets entre guillements car ce groupe n'a pas une longue histoire musicale) d'Alcatrazz, quelques créations made in Malmsteen ("coming Bach" et "Evil Eye"), et enfin quelques classiques joués par Ritchie Blackmore ("Since You've Been Gone", "Night Games", et "All Night Long").

L'album commence avec le très efficace "Too young to die, too drunk to live" et son solo de guitare très malmsteenien. Assez fidèle à l'original, ce titre est joué avec maestria par Malmsteen tandis que le chant de Graham Bonnet est efficace. Sa voix rauque et puissance colle à merveille à ce genre de titre. Le solo est interprété avec une précision et une facilité déconcertante. Malmsteen se permet même quelques improvisations du meilleur gout.
Deuxième grand titre d'Alcatrazz, "Hiroshima mon amour". Tel le feu, c'est Malmsteen qui ouvre le titre grâce à son jeu de guitare tout simplement lumineux. Les autres musiciens prennent le relais pendant que la fougue et la jeunesse du guitariste s'expriment. Le solo proposé est du plus bel effet, mélange de virtuosité et d'émotion. Ensuite Alcatrazz nous propose le titre "Night games", fantastique version de ce titre joué à la base par le grand Ritchie Blackmore. G. Bonnet chante parfaitement sur ce titre tandis que Malmsteen nous ensorcèle avec tout simplement le meilleur solo de ce live. Le public semble conquis. Magique !
Enfin le hit du groupe, "Island in the Sun". Les synthés sont là, la guitare de Malmsteen se fait tranchante et mélodique à la fois tandis que Bonnet fait merveille grâce à sa voix. Malmsteen est impressionnant sur ce titre même s'il semble en faire des tonnes.
Les synthés se font plus mystérieux tandis que Malmsteen nous assène des riffs vengeurs. Bien sur, voici le titre "Kree Nakoorie", avec ces riffs lourds, et son tempo lent. Le jeu de guitare de Malmsteen prend toute son ampleur sur ce titre, où il est vrai, on entend que lui. Le solo proposé est un modèle du genre, technique, virtuose et beau à la fois. Le son de sa strat se fait enfin plus cristallin tandis que le synthé et des choeurs illuminent ce titre. Plus de doute possible avec ce titre, Malmsteen est sur le point de s'envoler vers une carrière guitariste qui marquera à jamais le monde de la guitare. La fin du morceau étant completement folle, Malmsteen seul avec sa guitare, conclut le morceau par un solo d'une virtuosité effrayante. Il enchaine avec le titre "Coming Bach" où ses influences classiques rejaillissent pour notre plus grand plaisir.
Les rythmes s'accélèrent à nouveau avec le titre "Since You've Been gone", encore une reprise. Celle-ci est bien interprétée mais je trouve, par contre, que c'est un des titre les moins intéressant de cet album live. Il a le mérite d'être bien "catchy", ce qui donne un peu plus de pêche à l'album tout entier.
L'influence d'Yngwie Malmsteen est grandissante au sein du groupe et celui-ci nous propose une composition bien à lui "Evil Eye" qui apparaitra plus tard sur son premier album solo "Rising Force".
Sur ce titre, entièrement instrumental, il nous fait étalage de son talent précose mais déjà si maitrisé. La virtuosité proposée est à couper le souffle, les soli sont étincellants et jaillissants. Le mélange metal/classique est au firmament avec des titres comme celui-là. La fin du morceau est à l'image de jeu de Malmsteen, complètement dingue. La rapidité d'excécution est tout simplement proigieuse.
Pour finir en beauté, le groupe nous propose une nouvelle version du titre "All night long". Tempo plus rapide, la voix de Bonnet est parfaite sur un titre comme celui-ci. Malmsteen est un peu plus effacé que sur les titres précédents mais interprète avec justesse ce morceau. La batterie est bien en rythme tandis que le public japonais chante en choeur avec Graham Bonnet. D'ailleurs le chanteur s'en donne à coeur joie en faisant participer le public. Toujours sympa !

Bien sur, et vous l'aurez compris, ce disque est indispensable à ceux qui voudraient découvrir le phénomène Malmsteen avant son impressionante carrière solo. Alcatrazz nous propose ses meilleurs titres dans cet album live qui de plus a un son de grande qualité. Pour finir, si vous devez posséder seulement un album d'Alcatrazz, c'est cet album qu'il faut acheter. Une belle réussite.

A lire aussi en HARD ROCK par NAUSICA75 :


DEEP PURPLE
Rapture Of The Deep (2005)
Les dinosaures du hard sont toujours là




The MOB
The Mob (2005)
Un super-groupe excellent du début à la fin !!


Marquez et partagez




 
   NAUSICA75

 
  N/A



- Graham Bonnet (vocals)
- Yngwie Malmsteen (guitars)
- Gary Shea (bass)
- Jan Uvena (drums)
- Jimmy Waldo (keyboards)


1. Too Young To Die
2. Hiroshima Mon Amour
3. Night Games
4. Island In The Sun
5. Kree Nakoorie
6. Coming Bach
7. Since You've Been Gone
8. Evil Eye
9. All Night Long



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod