Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (5)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


LILLIAN AXE - Love And War (1989)
Par ATOMIC PLAYBOY le 14 Mai 2006          Consultée 3393 fois

Cette fois ça y est ! Un an après un premier album anecdotique Lillian axe revient avec une véritable bombe. Dès le premier morceau "All's fair in love and war" c'est la baffe. Intro bizarre avec synthés bien glauques, changement de rythme brutal, arrivée de la basse qui vous cloue sur place, petit passage parlé bien tendancieux de Ron Taylor qui se termine sur un cri, encore un changement de rythme, arrivée de la guitare rythmique sur un bijou de riff qui tue, lignes de chant totalement imprévisibles mais impossibles à oublier ... Ca y est, vous êtes fan de Lillian axe. Et ne croyez pas que les écoutes successives de l'album vont vous guérir, que vous avez affaire à un de ces groupes sympas et originaux mais qui finissent par lasser faute de substance (qui a dit Shotgun Symphony ?).

Bien au contraire ! Plus on écoute cet album, plus on l'aime. Après dix sept ans (déjà !) de bons et loyaux services sur ma platine ce "Love and War" reste un must absolu. C'est bien simple tous les morceaux sont des tubes. La recette Lillian axe fonctionne à plein régime tout au long des 10 titres de l'album. Et cette recette est imparable : D'abord une couche de riffs bien carrés, ensuite une charpente rythmique solide, et pour alléger le tout les solos de Stevie Blaze tout en touché et en finesse (à la façon de Vito Bratta) et surtout, surtout, les lignes de chant incroyables de Ron Taylor. Lillian axe est l'un des seuls groupes de cette mouvance (qu'on désigne sommairement sous l'appellation "Hard US") à proposer des couplets aussi mémorables que les refrains. Du coup c'est l'éclate dès le début du morceau. Pas besoin d'attendre le refrain en retenant son souffle, dès les premières secondes c'est le pied. Vous en connaissez beaucoup vous des groupes comme ça, à part AC/DC dans un autre registre ? Mais non contents de faire découvrir à un public ravi leur capacité à composer des chansons de premier ordre, les Lillian axe offrent également avec cet album un guitar hero parfait en la personne de Stevie Blaze. Même si ce n'est que sur "poetic Justice" l'album suivant, que le père Blaze va réellement atteindre des sommets, il abat ici un boulot considérable. Le tranchant de ses rythmiques n'a d'égal que la finesse de ses solos et la limpidité des petites interventions acoustiques dont il parsème l'album. Je ne vois guère que le White lion de la grande époque (pride) pour rivaliser avec Lillian axe sur le terrain du riff d'acier et de la finesse accoustique.

Après un tel éloge, est-il encore nécessaire que je détaille les morceaux ? Pour anecdote sachez que "My number" le septième morceau, aura longtemps été mon morceau favori du groupe, ce qui est étrange vu qu'il a été composé par Gerry Laffy et Phil Lewis pour Girl. Pourtant il s'intègre parfaitement à l'univers Lillian axe et ne dénote pas du tout sur l'album. Autre point à noter, l'absence de ballade sur cet album. Malgré l'intro calme de "The world stopped turning" et le climat mélancolique de "Ghost of winter", aucune de ces deux chansons n'est une ballade à proprement parler. Un groupe à permanente qui lorgne sur MTV et qui ne passe pas par la case "ballade à minettes" c'est chose rare à l'époque. Mais Lillian axe est un groupe rare. Dernier argument en faveur de l'album (mais est-ce encore nécessaire ?) le son de Tony Platt, énorme et qui n'a pas pris une ride en dix sept ans.

En bref, cet album est une tuerie, les compos sont magnifiques et avec le recul, je pense même que l'album à mieux vieilli que Pride et qu'il le surpasse en tous points (désolé pour la "Lady of the valley" que j'aime toujours autant). Pas le meilleur Lillian axe pourtant (ce titre revient pour moi à "Poetic justice") mais assurément mon préféré. Parfait et redoutable !

A lire aussi en HARD ROCK par ATOMIC PLAYBOY :


TALISMAN
Humanimal Part 2 (1994)
Deuxième "petite" moitié d'un chef d'oeuvre.




TALISMAN
Life (1995)
La classe toujours... mais moins d'inspiration.


Marquez et partagez




 
   ATOMIC PLAYBOY

 
  N/A



- Ron Taylor (chant)
- Stevie Blaze (guitare)
- Jon Ster (guitare)
- Rob Stratton (basse)
- Danny King (batterie)


1. All's Fair In Love And War
2. She Likes It On Top
3. Diana
4. Down On You
5. The World Stopped Turning
6. Ghost Of Winter
7. My Number
8. Show A Little Love
9. Fool's Paradise
10. Letters In The Rain



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod