Recherche avancée       Liste groupes



      
GRINDCORE  |  STUDIO

Commentaires (1)
Lexique grindcore
L' auteur
Acheter Cet Album
 


SYLVESTER STALINE - $.$ Gonna Spread Hard Drugs To Your Stupid Kids With... (2005)
Par GORR le 17 Janvier 2006          Consultée 5270 fois

Le grindcore français ne cesse de monter en flèche. Après GRONIBARD, ULTRA VOMIT ou autre INHUMATE, c'est au tour d'une jeune formation lilloise de faire ses preuves sur le devant de la scène ... SYLVESTER STALINE ! Oui m'sieur dame, vous êtes en plein d'dans. C'est encore un grindcore purement débile et drôle auquel nous allons avoir droit. Loin de moi l'idée de me plaindre, étant donné le temps plus que long que met GRONIBARD à donner une suite à "Satanic Tuning Club", SYLVESTER STALINE nous fera patienter. "Gonna Spreads Hard Drugs To Your Stupid Kids With The Royalties Generated By This CD" est un album de grindcore pur et dur, aux nuances speedcore et thrash moderne. 33 titres de délires (tiens ce nombre me rappelle celui d'une autre étrange track-list) pour 40 minutes de grindcore français qui vont passer comme une lettre à la poste, et la boucle est bouclée pour les lillois.

Mais SYLVESTER STALINE nous fait quand même bien chier ! Regardez ces titres de chansons, on voit que c'est pas eux qui doivent les réecrire dans la case Track-List de la chronique. Regardez aussi cette pochette kitsch à mourir et qui n'a strictement rien à voir avec son contenu, on aurait préféré des boyaux séchés et des intestins grêles immaculés ! Ahahahaha je vous ai eu ou quoi ?! Bien sûr que non que ça nous fait pas chier, tout cet attirail rend même la chose encore plus drôle et délurée jusqu'au boutiste. Pas fondamentalement grindcore, cet album n'est qu'une pure connerie sortie du cerveau de 4 connards voulant délirer un bon coup ! D'ailleurs c'est toujours comme ça que ça se passe avec ce genre de groupes, et d'ailleurs c'est toujours trop bon à écouter ce genre de groupe ... Bah oui, on se marre, on headbangue, on apprécie et on se remarre !

Côté musical, les riffs de guitares sont très bien fichus, la batterie n'écrase pas le reste, et la voix reste très bonne dans son registre porcin et aigu propre au grindcore. Des samplers seront bien entendu de la partie tout au loin de l'album, crachant encore un peu plus l'humour si saucisonné de SYLVESTER STALINE. Et le moins qu'on puisse dire au sujet de ces français, c'est qu'ils n'ont pas leurs langues dans leurs poches. Le groupe va en effet dénigrer le monde du metal, et va crier tout fort ce que tout le monde pense tout bas. Ainsi "You Play Stoner But You Don't Even Know That It Came From Black Sabbath Because You Are Born In 1981" s'inscrit comme la meilleur chanson de l'album, plus pour ses paroles que pour sa musique, aidé par un "Emo Is The R'n'b Of Hardcore" très speedé et accrocheur.

En fait on ne peut dénigrer que cet album possède l'essence et l'esprit grindcore. Signé chez Bones Brigade Records, SYLVESTER STALINE nous sort avec ce "Gonna Spreads ..." une nouvelle perle de grindcore français, qui reste bien le plus délirant dans le genre ! De plus sa production vaut vraiment le détour munie d'un son huilé old-school qui vous décolle grave les oreilles rendant l'audition d'un "crackcore" (comme ils l'appellent) des plus surpuissantes !

Tout compte fait, les nordistes nous fournissent tout de même un excellent album de grindcore, dans la plus pure tradition française. Si quelques mauvaises langues veront le projet comme une copie conforme de GRONIBARD, SYLVESTER STALINE et moi même ne pourront que leur dire d'aller se faire cuire un petit oeuf sur le cul. Marrant, et quand même brutal jusqu'au bout (notamment grâce aux quelques blast-beast de la galette), ce premier essai est une opération réussie pour les lillois. Les fans vont être régalés, car cet album est un gentil petit méfait qui met l'eau à la bouche et qui est loin d'être dégueulasse.

A lire aussi en GRINDCORE par GORR :


LAST DAYS OF HUMANITY
The Sound Of Rancid Juices Sloshing Around Your Coffin (1998)
Grindcore




CARCASS
Reek Of Putrefaction (1988)
Grindcore

(+ 2 kros-express)

Marquez et partagez




 
   GORR

 
  N/A



- Julien (chant)
- Toma (batterie)
- Cedrik (guitares)
- Yoann (basse)


1. Sorry I Didn't Know That She Was Only 13
2. 2. A Real Bitch Doesn't Listen To Botch
3. Seth Putman Is A Rip-off
4. Sylvester Staline Gonna Spread Hard Drugs To Your
5. Kids With The Royalties Generated By This Cd
6. Emo Is The R'n'b Of Hardcore
7. Internet Thugz
8. Poor Lonesome Thrasher
9. I Drive Drunk To Smash Cop Kids
10. Remove Your Spikes
11. Assume You're A Loser
12. Crusty Bastards
13. Not Sorry About This
14. I Love Real Tv Shit
15. Andre From Mongoli Is A Mongoloid Android And Tetr
16. D.i.y.
17. More Crack!
18. Horny Sistaz Love Mr.freeze
19. Bullet Proof Bikini
20. Bootyfastoi!forskrewdriverfever
21. Fatal Mosh From Venice Beach Goulag Aka Revolution
22. Funny Funky Breakin' Yaba Girl
23. Stabbed In The Back With A Fork
24. A Song That We Can't Understand Why We Did It Aka
25. Classious As A Pimp In Pump
26. Nunchakniggusstrretbounceviolentattack
27. You Play Stoner But You Don't Even Know That It Ca
28. Do You Have A Karate Club Card?
29. Disco Vietnam: Born To Dance
30. The Dc Killah
31. Crackrocks Chocolate Milkshake
32. Bootyfightonshakethatass
33. Too Fuckin' Long



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod