Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH METAL  |  STUDIO

Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


DUNGORTHEB - Intended To ... (2003)
Par GORR le 10 Mai 2006          Consultée 1272 fois
Aurait-on retrouvé le DEATH ? Aurait-on retrouvé le vrai death metal ? Vous savez ce savant mélange de vocaux caverneux, de riffs lourds, de tempos rapides et de batterie effrénée. Il faut dire qu'après la mort de Chuck Schuldiner et de DEATH, seuls quelques rescapés du vrai death metal tel MORBID ANGEL, CARCASS ou autre CYNIC, étaient encore présents pour nous offrir notre dose d'agressivité musicale. Les groupes américains restaient et restent encore aujourd'hui bien entendu les plus prolifiques dans ce domaine. A côté de ça, les français, eux, ne faisaient qu'écouter, et on se demandait vraiment quand est-ce qu'ils allaient passer à l'action.

Il va falloir attendre jusqu'en 2003 pour pouvoir entendre le vrai fléau français du death metal, j'ai nommé DUNGORTHEB ! Clairement influencé par DEATH, ce combo français est le bébé de Jean Marc Werly, patron du label Perrenial Quest Records. Ces quatre galliards vosgiens font tous simplement revivre Chuck Schuldiner sous nos yeux, via ce "Intended To ...", premier album d'une grande lignée. DUNGORTHEB ne fait pas dans le petit, ni l'illusoire, le groupe officie dans un death technique, rempli de breaks enjôleurs, de solos incroyables, et d'une batterie qui ne va pas écrouler le tout sous des blast-beats chiants à vomir, mais user d'une technicité remarquable, alternant les changements de rythmes.

Amateurs de guitar-heroes, DUNGORTHEB est aussi pour vous ! "Place of Alienation" reste un répertoire de riffs bien ficelés, et de solos dévastateurs. Les breaks sont aussi des plus présents sur "Illusion", toujours truffé de solos et de génie guitaristique, restant vraiment le point fort des vosgiens. Jouissif et incontrôlable, mystique et technique, le death metal de DUNGORTHEB nous transporte 15 ans en arrière, en pleine Floride, sous un soleil ardent, guidé par un death technique qui n'arrêtera pas de nous faire rêver tout au long de cet album. La production y est d'ailleurs pour quelque chose, puisqu'il n'y a vraiment rien à dire sur le son parfait et sans fioriture que nous impose "Intended To ...". Sans être complexe et dur à avaler, cet opus ne reflète que le travail acharné et une passion démente de 4 jeunes hommes voulant se faire plaisir et rendre hommage à la musique qui les a accompagnés à ce niveau aujourd'hui ... cette musique qui est désormais devenu la leur !

Une aptitude technique, et un sens du riff déployés tout au long de l'album. Les guitares deviennent presque peu à peu mélodiques sous ces écrasements auditifs de solos et de vocaux ignobles. D'ailleurs, la voix de Grégory (chant/basse) n'a rien à envier à d'autres hurleurs du genre, elle nous rappelle même fortement celle de Chuck (en plus gutturale), qui décidément pourrait même être rajouté dans le line-up des français. Mais la comparaison est tout sauf trompeuse. Pour le fan de DEATH, l'écoute de "Intended To ..." ne peut qu'être fantastique, tellement le son de DUNGORTHEB sonne DEATH, tellement les guitares de DUNGORTHEB sonnent DEATH ...

Après PERVERSITY, DUNGORTHEB reste bien le point d'honneur de Perrenial Quest Records. N'ayant pas tellement fait de bruit, "Intended To ..." mérite pourant très bien ses 5 étoiles. Ca faisait longtemps qu'on avait pas entendu un truc pareil, un retour aux sources qui vaut le détour, et un death metal qui vous ferait presque verser une larmichette à la pensée d'un Chuck décédé beaucoup trop tôt. Un grand merci à DUNGORTHEB pour cette offrande, et il n'est pas la peine de souligner que nous ne raterons pas le prochain. Respect !




Marquez et partagez




 
   GORR

 
  N/A



- Hervé Joly (batterie)
- Jean-yves Motté (guitares)
- Grégory 'pass' Valentin (chant/basse)
- Jean-marc Werly (guitares)


1. Twisted Reality
2. Two Faces
3. Fate Of Humanity
4. Place Of Alienation
5. Twilight
6. The Only Rest
7. Illusion
8. Beyond The Darkness



             



1999 - 2014 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod