Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (15)
Questions / Réponses (1 / 3)
Metalhit
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Poison, Star Rats, Sweet
- Membre : Vinnie Vincent Invasion , Alice Cooper, Black Country Communion
- Style + Membre : Ace Frehley
 

 Site Officiel (2167)
 Myspace (761)

KISS - Revenge (1992)
Par POWERSYLV le 2 Avril 2008          Consultée 10532 fois

Nul ne peut parler de l'album Revenge sans évoquer le drame qui a frappé KISS à la fin de l'année précédente. 24 Novembre 1991 (jour du décès également de Freddie Mercury, si c'est pas le destin), Eric Carr, batteur de KISS âgé de 41ans quittait le monde des vivants et donc ses compagnons de route avec qui il avait passé plus de 10 ans. Celui qui avait débuté sous le masque du renard en remplaçant le félin Peter Criss en 1980 avait contribué à donner au groupe un visage plus heavy (en témoignent par exemple les albums Creatures Of The Night et Lick It Up). Effacé derrière les 2 leaders en chef Gene Simmons et Paul Stanley, il n’en était pas moins une pièce maîtresse du groupe par son humour et son caractère plus consensuel. Aussi la disparition du sémillant batteur fut accueillie avec une grande tristesse par les 3 autres musiciens du groupe mais aussi par les fans. La rage contre ce putain de cancer du cœur dont le batteur a été victime, celle contre un destin qui a souvent frappé le groupe au cours de sa carrière aura un effet catalyseur sur KISS. Le groupe redevient dès lors la priorité des 3 musiciens restants qui décident d’emblée de dédier le prochain album à Eric et promettent d’en faire un disque fort. D’ailleurs, Bob Ezrin est de retour aux affaires, ce qui n’est pas rien.

Stanley, Simmons et Kulick embauchent le blond Eric Singer au palmarès déjà impressionnant (ex-LITA FORD, M.S.G., BLACK SABBATH, futur ALICE COOPER …) pour succéder au défunt et assurer une force de frappe bien heavy sur le disque à venir. Heavy, le bien nommé Revenge l’est assurément. En ces temps où le rock met au placard les strass et paillettes des années 80 pour revenir à des sonorités plus brutes et authentiques, KISS opère un retour à un hard/heavy trempé dans l’acier. La pochette est l’antithèse de celle d’un Animalize et les 4 musiciens affichent des looks hargneux avec barbes naissantes et habits de cuir. Le titre « Unholy » (premier single) démarre le disque en trombe avec un Gene Simmons qui a retrouvé son personnage menaçant et sa voix roc(k)ailleuse : ça dépotte, et tout ça sans vaseline s’il vous plait. Voilà bien bien 9/10 ans (depuis le diptyque Creatures Of The Night/Lick It Up) que la rythmique de KISS n’avait pas été aussi lourde et écrasante. Même la guitare rythmique de Paul Stanley se fend d’un riff ultra convaincant et je ne parle pas du solo de Bruce Kulick bien jouissif. Le bonheur.

Mais il n’y a pas qu’ « Unholy » dans Revenge car d’autres titres marquants sont présents. Il y a « God Gave Rock’n Roll To You II », nouvelle adaptation d’un titre du groupe ARGENT « God Gave Rock’n Roll To You ». Cette reprise qui a fait un carton dans les charts anglais a été enregistrée par le groupe en tant que single en 1991 et apparaît sur la bande originale du film Bill And Ted's Bogus Journey. C’est la dernière apparition d’Eric Carr (en backing vocals et dans le clip). Un hommage donc et un titre un peu plus léger placé en milieu d’album. Puis il y ce « Domino » corrosif et vicelard, foncièrement hard rock, un titre que je n’aimais pas au début et qui aujourd’hui est pas loin d’être mon préféré. Il y a aussi le puissant « Heart Of Chrome » et d'autres titres un peu plus festifs comme ce « I Just Wanna » qui fait taper du pied ou « You Shalt Not ». Tout incorruptible que se veuille ce disque, KISS ne pouvait passer outre le passage obligé de la ballade avec la jolie « Everytime I Look At You ». Avec son joli phrasé acoustique, ses orchestrations discrètes et sa montée en puissance, KISS prouve encore qu'il sait se faire le chantre de chansons d'amour, bien que pour ma part je préfère « Forever » (album Hot In The Shade). Les autres titres, même s'ils font figure de remplissage restent néanmoins de qualité. Ultime hommage, l'instrumental « Carr Jam 1981 » clôt l'album avec un dernier clin d'oeil à l'ami disparu.

Pour la nième fois de sa carrière, on peut dire que Revenge est un nouveau départ pour KISS. Grace à cet opus chromé et surprenant (dans le bon sens du terme), KISS retrouve une crédibilité qu'il avait quelque peu perdue à la fin des années 80. Et nul doute qu'en ces temps où le grunge était roi, si KISS avait sorti un nouveau Crazy Nights, il aurait surement été enterré par les critiques. C’était sans compter sans le destin, encore une fois. Car ce nouveau départ prometteur sera avorté 3 ans plus tard par les retrouvailles de Gene Simmons, Paul Stanley, Ace Frehley et Peter Criss le temps d'un Unplugged télévisé magique. Les 4 musiciens du grand KISS des origines alors heureux de se retrouver, poussés par la génération grunge qui affirmera haut et fort avoir grandi au son de KISS dans les années 70 (un comble) décideront de rempiler avec le maquillage et le grand spectacle comme à la grande époque. Revenge reste donc en soi un album unique et sans doute à mes yeux l’un des plus convaincant de l’ère non maquillée de nos loulous préférés.

A lire aussi en HEAVY METAL par POWERSYLV :


WASP
Dominator (2007)
W.a.s.p. retrouve les crocs

(+ 3 kros-express)



MOONLYGHT
Progessive Darkness (2002)
Heavy prog atmospherique


Marquez et partagez




 
   POWERSYLV

 
   ALANKAZAME

 
   (2 chroniques)



- Paul Stanley (guitare, chant)
- Gene Simmons (basse, chant)
- Bruce Kulick (guitare)
- Eric Singer (batterie)
- Eric Carr (batterie sur "carr jam 1981")


1. Unholy
2. Take It Off
3. Tough Love
4. Spit
5. God Gave Rock'n'roll To You Ii
6. Domino
7. Heart Of Chrome
8. Thou Shalt Not
9. Every Time I Look At You
10. Paralyzed
11. Just Wanna
12. Carr Jam 1981



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod