Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


MIDNITE SUN - Groovin' Sexplosion (2005)
Par THE MARGINAL le 24 Décembre 2005          Consultée 1599 fois

Quand la scène italienne est évoquée, les noms qui viennent tout de suite à l'esprit sont Rhapsody, Lacuna Coil, voire Labyrinth et beaucoup de personnes doivent penser que la plupart des groupes se complaisent dans le metal symphonique, le heavy-speed, voire le progressif. Pourtant, en faisant des recherches approfondies, on découvre qu'il existe aussi pas mal de groupes de hard rock de l'autre côté des Alpes.

Midnite Sun fait partie de ces combos, justement. Formé en 2000, ce quintette doit patienter 5 ans avant de sortir son premier album "Groovin' sexplosion". Décrit comme un groupe de street/hard rock(le hard rock des rues, en gros), ce quintette est influencé par Dokken, Heaven's Edge, Skid Row, Steelheart, Deep Purple, Whitesnake, L.A.Guns, Guns N' Roses.

L'album débute par "Liars(there is no heart)", un mid-tempo heavy-rock aux mélodies sombres et c'est au fur et à mesure que la chanson progresse qu'on apprend à l'apprecier, d'autant que son final est très prenant. "The day after", qui suit, lorgne nettement plus vers le hard mélodique dans la lignée de Dokken, Heaven's Edge, Pink Cream 69 et se distingue surtout par son refrain très accrocheur et ses mélodies guitaristiques. "Steal the sun" fait partie de ces titres ayant le potentiel pour devenir un classique, un hit tellement il est plein de vitalité, terriblement envoûtant. A ce sujet, on constate que Midnite Sun s'est remis de titiller les ténors du Hard US sur leur terrain de prédilection. "My painful world" oscille entre le heavy et le sleaze et son refrain percutant(les choeurs renforcent cette impression) ne laisse pas indifférent. Quand à "Black DNA woman", c'est un rock n'roll endiablé, rythmé, louchant vers les 70's et donnant envie de taper du pied, secouer la tête. D'autre part, le chanteur Enrico Sarzi part parfois dans les aigus. Avec le mid-tempo "S.O.S(Sister of sin)", c'est un changement de ton: ce titre est plus foncièrement metal et les guitares ont un son plus grave. Là encore, c'est le refrain qui transcende l'ensemble(par ailleurs, de qualité). "Evidence", à la fois mélodique et catchy, alterne couplets calmes(sur fond de guitare acoustique) et refrain plus enlevé, plus foncièrement rock et, à l'instar de "Steal the sun", pourrait être un énorme tube si les radios s'ouvraient aux groupes underground. Le rapide, joussif et déjanté "Fire the town" fait monter l'adrénaline et rappelle le Guns N' Roses sauvage à ses débuts. Le punchy "Rock n'roll degree", appuyé par des choeurs tapageurs sur le refrain, parachève de façon magistrale cet album.

En fait, seul le titre "Turns into sand", pas très inspiré, apparaît comme le point faible de ce disque et, quelque part, on regrette sa présence car "Groovin' sexplosion" rate de peu le sans-faute...

Pour un premier album, Midnite Sun s'est est remarquablement sorti. Les musiciens, notamment le tandem guitaristique Willy Joxx/Chris Vicini, sont plutôt au point et le chanteur Enrico Sarzi, bien que perfectible, module bien sa voix. Mélangeant habilement les influences heavy, hard mélodique et sleaze, "Groovin' sexplosion" s'avère être une sacrée bonne surprise et il est amusant de constater que l'album killer qu'on était en droit d'attendre de Velvet Revolver, Brides Of Destruction et certaines pointures du Hard US soit venu d'un groupe italien...

Véritable note: 4,5/5

A lire aussi en HARD ROCK par THE MARGINAL :


BLACKBERRY SMOKE
Bad Luck Ain't No Crime (2003)
Très bon hard sudiste fleurant bon l'authenticité




QUIET RIOT
Metal Health (1983)
Hard rock


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Enrico Sarzi (chant)
- Willy Joxx (guitare)
- Chris Vicini (guitare)
- Mark Morelli (basse)
- Alessandro Mori (batterie)


1. Liars (there Is No Heart)
2. The Day After
3. Steal The Sun
4. My Painful World
5. Turns Into Sand
6. Black Dna Woman
7. S.o.s. (sister Of Sin)
8. Evidence
9. Fire The Town
10. Rock N' Roll Degree



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod