Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (3)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Ac/dc, Aerosmith, Yld
 

 Site Officiel (302)
 Myspace (256)

KIX - Midnite Dynamite (1985)
Par ATOMIC PLAYBOY le 9 Avril 2006          Consultée 4047 fois

En 1985 Kix sort son troisième et pour beaucoup de ses fans (dont je suis) meilleur album. Après les expériences musicales bizarres et plus ou moins réussies des deux albums précédents Kix revient ici à un hard plus brut et laisse un peu de côté la facette « fun » et expérimentale. Pas de synthés pop, ni de mélodies extravagantes sur ce bâton de dynamite mais des rythmiques binaires à la AC/DC (une des grandes influences du groupe) et la voix éraillée de Steve Whiteman braillant des refrains accrocheurs comme sur Bang bang (balls of fire), Layin’ rubber ou la chanson titre de l’album.

Touche caractéristique du groupe, l’harmonica de Steve Whiteman se déchaîne sur Sex, probablement un des meilleurs morceaux du groupe (un des plus attendus en live en tous cas) et le seul de l’album qui renoue un peu avec le côté anti-conventionnel bien plus développé sur les deux albums précédents. Rythmique basse/batterie bondissante, guitare en retrait, chant gouailleur de Whiteman et refrain simple mais on ne peut plus efficace scandé par le groupe. Ce titre est une des deux bombes de l’album. La deuxième c’est l’extraordinaire Cold Shower, qui reste à ce jour mon morceau préféré du groupe. Intro a cappella et basse slapée, chant presque rap, le début à de quoi surprendre. Puis la guitare débarque avec un riff assassin, la voix du chanteur monte en intensité (et dans les aigus) pour atteindre son maximum sur le refrain (ce cooooold ! à vous donner des frissons). Ce mélange de riffs bien carrés et de rythmiques plus « rondes » au service de la voix bien particulière et très rock de Steve Whiteman fait toute la force de Kix et atteint son paroxysme sur ce titre. La quadrature du cercle en quelque sorte.

Pour le reste on trouve des mid-tempos bien balancés comme Scarlet fever ou Lie like a rug et une ballade Walkin’ away, qui est assez réussie grâce à son côté émotionnel mais qui ne marquera pas les mémoires (la superbe Don’t close your eyes sur l’album suivant s’en chargera).

A l’exception de la ballade, tous les titres de cet album portent la griffe Kix : ce mélange de simplicité, de fraîcheur, d’efficacité et ce petit quelque chose en plus dans les lignes de chant et les refrains qui différencie le groupe de ses douzaines de concurrents d’alors. Avec un de ses meilleurs lots de titres sous le bras et une galette produite par Beau Hill (Ratt, Winger, Warrant, etc,), le groupe emmené par le fantastique showman qu’est Steve Whiteman espérait bien mettre l’Amérique à genoux. Malheureusement, si le groupe mettra tout le monde d’accord sur scène (même les détracteurs du genre admettaient que Kix en live, ça déménageait) les ventes ne suivront pas et l’album fera un flop. Pourtant l’un des meilleurs albums de 1985, avec « Invasion of your privacy » de Ratt et « Under lock and key » de Dokken. A (re)découvrir d’urgence !

A lire aussi en HARD ROCK par ATOMIC PLAYBOY :


TALISMAN
Humanimal Part 2 (1994)
Deuxième "petite" moitié d'un chef d'oeuvre.




KEEL
Keel (1987)
L'album le plus convaincant du gang de ron keel


Marquez et partagez




 
   ATOMIC PLAYBOY

 
  N/A



- Steve Whiteman (chant/harmonica)
- Donnie Purnell (basse)
- Brian Forsythe (guitare)
- Ronnie Younkins (guitare)
- Jimmy Chalfant (batterie)


1. Midnight Dynamite
2. Red Hot (black And Blue)
3. Bang Bang (balls Of Fire)
4. Layin’ Rubber
5. Walkin’ Away
6. Scarlet Fever
7. Cry Baby
8. Cold Shower
9. Lie Like A Rug
10. Sex



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod