Recherche avancée       Liste groupes



      
HARDCORE / METAL  |  STUDIO

Commentaires (2)
Questions / Réponses (1 / 2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


CRO-MAGS - Best Wishes (1989)
Par LATIMUS le 1er Avril 2006          Consultée 2668 fois
Préambule : le premier album des Cro-Mags, « The Age Of Quarrel » est considéré comme un des (voire LE) chefs d’oeuvre absolus du Hardcore (teinté de Metal). Ne connaissant pas cet album, je ne peux malheureusment pas vous en parler ! A la place, je vais vous vanter les mérites de « Best Wishes », le deuxième album du groupe, qui est paraît-il un peu moins bon que « The Age Of Quarrel ». Ce dernier doit donc être particulièrement fabuleux, car « Best Wishes » est déjà assez fantastique dans son genre !

Drôle de groupe que les Cro-Mags... A la fois Skin, Punk, Hardcore et Metal, ce groupe de furieux tatoués est un des fleurons de la scène Hardcore new-yorkaise (ce sont des potes des Bad Brains, Murphy’s Law et autres Agnostic Front). Mais ils ont souvent fricotté avec la faune métallique et ont d’ailleurs tourné avec Motörhead, Venom (vous pouvez donc en conclure qu’ils n’ont pas grand chose à voir avec le flamenco ou la bossa-nova ! ;-) et même... Megadeth ! Formés en 1982, il sortent leur premier album en 1986 puis le deuxième, « Best Wishes », en 1989. D’autres suivront, un pseudo-split et une reformation aussi, et ces dernières années les membres et ex-membres semblent se tirer dans les pattes pour de sombres histoires de fric et de savoir « qui est un vrai Cro-Mag... » :-(

Mais revenons à ce « Best Wishes » à la pochette « Hare Krishna » ensanglantée. Ah oui, j’ai oublié de vous dire, les Cro-Mags sont des adeptes du Bouddhisme ! Et leur leader, Harley Flanagan (désormais à la tête du groupe Harley’s War, aperçu au Fury Fest 2005, et qui reprend pas mal de titres des... Cro-Mags), est une sacrée tête de lard. A l’âge de 10 ans il faisait déjà de la musique et traînait ses guêtres (euh, si l’on peut dire !) dans les coulisses des concerts punk ! Mais c’est surtout un PUTAIN DE BASSISTE ! C’est simple, c’est l’un de mes préférés avec Phil Lynott et Steve Harris ! Avec un style toutefois un peu moins sophistiqué et plus brutal que ces derniers !

Bon, « Best Wishes » est un album à la croisée du Hardcore et du Metal. Bah, il est même considéré comme un peu trop Metal par les fans de Hardcore purs et durs (?!). Pour moi, c’est tout simplement un disque qui a énormément tourné dans mon lecteur CD. A peine fini, on a envie de le remettre ! Il ne dure que 33 min et 11s, mais quelle claque ! Le chanteur précédent John Joseph, présent sur le premier album, est parti et c’est le bassiste Harley Flanagan qui a pris sa place au micro. Nous ne perdons pas au change, car Harley chante, avec son style particulier, de manière très énergique mais aussi très authentique et poignante. La production, signée Chris Williamson, est absolument énorme. Un son brutal, métallique, titanesque sort de vos haut-parleurs tel de la lave en fusion se répandant sur votre (pauvre) moquette ! Les deux guitaristes, Parris Mitchell Mayhew et Doug Holland, sont sans pitié aucune et excellent dans les riffs simples mais furibards et les solos courts mais de très grande qualité (prends-en de la graine, Jeff Hanneman !). On pense un peu aux rythmiques hachoir de James Hetfield et aux solos-mitraille de Kirk Hammett sur « Kill 'em All ». Le son de basse d’Harley Flanagan est monstrueux (et bien mis en avant), un peu entre celui d’un Lemmy qui jouerait avec des câbles électriques et d’un Cliff Burton qui aurait monté le volume de sa basse au maximum (parce que, hein, sur les trois premiers Metallica, on l’entend pas trop, la basse...).

Alors, inutile de détailler tous les titres, ils sont, à l’exception du (légèrement) plus faible « Fugitive », tous excellentissimes. Bon, allez, retenons tout de même « Death Camps », ses riffs à décorner un boeuf et son solo final de folie, « Down But Not Out », limite Thrash, et « Age Of Quarrel », ultra heavy. Sans oublier « The Only One », le titre le plus original, avec son intro mélodique à la basse et son chant particulièrement émouvant. Un coeur battrait-il sous ces poitrines tatouées ?!

Bref, ce « Best Wishes » est un incontournable du Hardcore (très) métallisé !

P. S. : je recherche les paroles des morceaux de cet album. Je n’ai pas réussi à les trouver sur le Net, mais je sais qu’elles étaient imprimées sur la sous-pochette de la version vinyle... Merci.




Marquez et partagez




 
   LATIMUS

 
   POSSOPO

 
   (2 chroniques)



- Harley Flanagan (chant et basse)
- Parris Mitchell Mayhew (guitare)
- Douglas Holland (guitare)
- Pete Hines (batterie)


1. Death Camps
2. Days Of Confusion
3. The Only One
4. Down, But Not Out
5. Crush The Demoniac
6. Fugitive
7. Then And Now
8. Age Of Quarrel



             



1999 - 2014 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod