Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (7)
Questions / Réponses (1 / 1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Sweet, Reuben Archer , Red Zone Rider
- Membre : Msg, Scorpions, Dokken

UFO - Walk On Water (1995)
Par LATIMUS le 17 Mars 2006          Consultée 8572 fois

UFO est un groupe de légende. Pourtant, curieusement, il n'a jamais vraiment véritablement percé en France, contrairement à (par exemple) Scorpions ou même Thin Lizzy... Vraiment dommage, car l'OVNI est un groupe de tout premier ordre. Ce n'est pas Steve Harris (Iron Maiden) qui dira le contraire, car le chevelu bassiste de la Vierge de Fer est un fan absolu du groupe de Phil Mogg, tout comme... Bibi.

Il faut dire que le groupe n'a pas son pareil pour composer des morceaux de Hard-Rock classieux et mélodique, de véritables pièces d'orfèvrerie d'où ressort la voix tout en finesse de Phil Mogg et des solos de guitare pleins de feeling. L'OVNI a véritablement décollé lorsque le jeune Michael Schenker les a rejoints en 1973, avant de les lâcher cinq années plus tard, non sans au passage avoir signé avec eux un bon paquet d'excellents albums ainsi que le superbe live "Strangers in the Night". Le groupe continuera par la suite avec d'autres guitaristes, comme Paul Chapman et Atomic Tommy M, mais malgré le talent de ces derniers, c'est la période Schenker qui aura le plus marqué les esprits.

Alors, quand, il y a un peu plus de 10 ans, UFO faisait un come-back remarqué (enfin, pas tant que ça !) dans sa formation légendaire (avec Schenker, donc, mais aussi Andy Parker et Paul Raymond), il va sans dire que le fruit de leur réunion était attendu la bave aux lèvres... L'album, intitulé "Walk on Water", ne décevra pas. D'abord sorti sur le marché japonais en 1995 (et donc disponible en import), il sera distribué deux ans plus tard en Europe, agrémenté de titres bonus (et pas forcément transcendants) de MSG, Moog/Way et du Paul Raymond Project...

"Walk on Water" reprend les choses là où "Strangers in the Night" les avait laissées. La production, à nouveau signée Ron Nevison, est sans faille. Le son est à la fois très brut et très léché (ben si, c'est possible !), tout en étant suffisamment actuel pour l'époque. Même s'il ne s'agit sans doute pas du tout meilleur album de UFO, ce disque se montre pourtant excellent. La voix de Phil Mogg s'est bonifiée avec l'âge, le groupe est bien soudé et Schenker n'est pas loin de son meilleur niveau.L'album démarre fort avec "A Self Made Man", un titre assez Hard avec de grosses guitares et un solo assez étrange du Schenk. Le second titre, "Venus", plus mélodique, est une petite merveille, avec son intro aux claviers et ses solos fluides et très bien placés. Le troisième titre, "Pushed to the Limit", est plus conventionnel mais pas inintéressant. Il sera souvent repris en live par la suite. Pourtant, il est loin de valoir le suivant, le fabuleux "Stopped By A Bullet (Of Love)", ou Schenker nous gratifie de ses interventions magiques et d'un solo final tout bonnement exceptionnel ! Viennent ensuite "Darker Days", et son intro énorme à la guitare et "Running On Empty". Deux bons titres, même si Michael Schenker se répète un peu dans les solos qui émaillent ces morceaux... "Knock, Knock" est un titre imparable dont le refrain s'incruste dans votre cerveau et... on arrive déjà à la fin du disque avec le mélancolique "Dreaming Of Summer", un morceau qui n'est pas sans rappeler "Love to Love", tout en étant tout de même moins bon.

Huit nouveaux titres, ce n'est certes pas beaucoup, mais pour les compléter, le groupe a tenu a réactualiser deux de ses classiques, avec de nouvelles versions de "Doctor, Doctor" et "Lights Out". L'intro clavier/guitare de "Doctor, Doctor" est vraiment superbe et le titre est toujours aussi magnifique. Par contre, la nouvelle mouture de "Lights Out" se laisse écouter, mais est tout de même inférieure aux précédentes versions...

En résumé, un très bon album, impressionnant, même si on note quelques petites faiblesses sur certains titres (pas grand chose...).

La tournée qui suivra sera plutôt réussie, comme en témoigne un passage à Paris (Elysée-Montmartre) qui restera dans les mémoires...

Par la suite, deux autres albums enregistrés avec Schenker suivront : "Covenant" et "Sharks", qui sont de bon niveau sans être exceptionnels, loin de là... puis le frère de Rudolf Schenker n'en fera encore qu'à sa tête pour en fin de compte à nouveau quitter le groupe. Il sera finalement remplacé par Vinnie Moore, avec qui le groupe enregistrera "You Are Here", un album de très bonne facture, même si personnellement je ne suis pas encore tout à fait habitué au style de ce nouveau guitariste au sein de UFO.

A lire aussi en HARD ROCK par LATIMUS :


UFO
Obsession (1978)
Tout simplement la classe !

(+ 1 kro-express)



CHEAP TRICK
Dream Police (1979)
4e album studio ambitieux et irrésistible


Marquez et partagez




 
   LATIMUS

 
  N/A



- Phil Mogg (chant)
- Michael Schenker (guitares)
- Pete Way (basse)
- Paul Raymond (guitare rythmique, claviers)
- Andy Parker (batterie)


1. A Self Made Man
2. Venus
3. Pushed To The Limit
4. Stopped By A Bullet (of Love)
5. Darker Days
6. Running On Empty
7. Knock, Knock
8. Dreaming Of Summer
9. Doctor, Doctor '95
10. Light Out '95
- sur La Version Japonaise :
11. Message For Japan
- sur La Version Européenne :
12. Fortune Town
13. I Will Be There
14. Public Enemy #1



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod