Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Quo France (1569)

STATUS QUO - The Party Ain't Over Yet (2005)
Par THE MARGINAL le 14 Décembre 2005          Consultée 5934 fois

Avant de chroniquer le dernier album en date de Status Quo, je vais vous avouer un truc: je ne connais pas les précédents opus du légendaire quintette britannique ! Et oui, honte à moi qui ne possédais aucun album de ce groupe avant la sortie de "The party ain't over yet". Dans ce contexte, j'ai donc chroniqué cet album en fonction des impressions qu'il me procure, et non par rapport aux (nombreux) autres albums de Status Quo.

Ce quintette britannique fait figure de rescapé puisqu'il est sur la brèche depuis la fin des 60's(son premier album "Picturesque Matchstickable Messages from the Status Quo" ayant vu le jour en 1968) et a traversé toutes les décennies sans jamais interrompre ses activités. Rien que pour son incroyable longévité(près de 40 ans d'existence) et son imposante discographie, ce groupe mérite un total respect.

Les questions que je me suis posées juste avant de découvrir cet album étaient: ce groupe a-t-il encore la pêche en 2005 ? La flamme est-elle encore présente ? Dès le premier titre "The party ain't over yet", on se rend compte que les Quo ont encore de l'inspiration à revendre. Ce mid-tempo hard boogie, à la fois léger et entraînant, pourrait même cartonner en radios si celles-ci n'étaient pas aussi fermées. Le groupe enchaîne avec quelques trouvailles bien senties telles que le très rythmé "Gotta get up and go"(servi par une longue intro crescendo), le catchy et tubesque "All that counts is love", la ballade acoustique bluesy "Familiar blues", aux accents folks, "Belavista man", un morceau bluesy de très haute volée comme on n'en fait plus de nos jours, avec l'harmonica qui est de la partie.

La deuxième partie de l'album reste de bonne qualité. La preuve en est avec "Nevashooda", un mid-tempo country désinvolte et sympa, la power-ballad "This is me", sans oublier "Velvet train", "Goodbye baby", "You never stop", "Kick me when I'm down", des titres bien dans la tradition du hard rock n'roll boogie qui dépote.

Je n'ai pas d'éléments pour comparer et album aux précédents opus de Status Quo, mais force est de reconnaître que "The party ain't over yet" tient bien la route, ce qui est un motif supplémentaire pour me donner envie de découvrir davantage ce groupe légendaire. En tout cas, Status Quo a encore l'envie et prouve qu'il ne faut pas enterrer les papys du rock(dans un registre moins hard, les Rolling Stones ont agréablement surpris cette année avec "A bigger bang"). D'ailleurs, on avait été prévenu dès le départ: "The party ain't over yet" !

A lire aussi en HARD ROCK par THE MARGINAL :


RHINO BUCKET
Rhino Bucket (1990)
Dans la plus pure tradition "acédècienne"




GRAVEYARD TRAIN
Graveyard Train (1993)
Bonne surprise hard bluesy de l'année 1993


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Francis Rossi (chant, guitare)
- Rick Parfitt (guitare, chant)
- John Rino Edwards (basse)
- Mat Letley (batterie)
- Andrew Bown (claviers, harmonica)


1. The Party Ain't Over Yet
2. Gotta Get Up And Go
3. All That Counts Is Love
4. Familiar Blues
5. The Bubble
6. Belavista Man
7. Nevashooda
8. Velvet Train
9. Goodbye Baby
10. You Never Stop
11. Kick Me When I'm Down
12. Cupid Stupid
13. This Is Me



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod