Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


BALAAM AND THE ANGEL - Days Of Madness (1989)
Par THE MARGINAL le 18 Février 2006          Consultée 1552 fois

Dans les années 80, la scène hard/heavy britannique était très active et Balaam and The Angel fait partie de ces groupes qui ont animé cette période. D'ailleurs, "Days of madness", qui parait en 1989, est déjà le 4ème album studio de ce quartette britannique. Celui-çi a donc une certaine experience et peut s'appuyer sur un fan-base solide(du moins, en Grande Bretagne).

"Days of madness" a quelques atouts en sa faveur: une bonne production(signée Steve Brown), des musiciens compétents(notamment les guitaristes) et un chanteur(Mark Morris) au grain de voix agréable. Oui, mais tout cela ne suffit pas toujours pour qu'un album soit solide...

En effet, on ne peut pas dire que les compos cassent la baraque dans l'ensemble... Le premier titre, le mid-tempo "Don't want your love", est plutôt poussif, sans grand éclat. Un titre comme "Heartbreaker" laisse, quant à lui, un goût d'inachevé car il propose quelques passages de haute volée, mais ceux-çi sont contrebalancés par d'autres passages plus laborieux. Dommage car ce titre était ambitieux à la base...

Cet album a quand même ses points positifs et quelques titres valent le detour. C'est le cas de "I took a little", doté d'un bon refrain, de "Body n'soul" avec ses superbes mélodies bien trouvées et son refrain groovy faisant taper du pied, du joli instrumental mélancolique "The tenderlain", "Two days of madness", un big-rock punchy qui dépote(malgré un final répetitif saoûlant) ou encore "Stop messin' round", une power-ballad superbement construite.

Les autres titres ne sont pas foncièrement mauvais, mais on tendance à manquer de conviction et donnent l'impression de ne pas décoller, ni avoir été assez travaillés. On peut, par exemple, percevoir des ébauches de bonnes idées à droite et à gauche, mais le tout avait certainement besoin d'être davantage développé. D'autre part, on reconnait certaines ressemblances avec The Cult(toutefois, le chanteur Mark Morris n'a rien à voir avec Ian Astbury), mais Balaam and The Angel n'a pa la même classe.

En fin de compte, "Days of madness" n''est pas un album désagréable, mais il lui manque ce petit quelque chose pour convaincre davantage. Quelques bons titres cotoient d'autres compos moins accrocheuses, plus quelconques, ce qui confère à l'album une certaine inconstance. Qui plus est, "Days of madness" est sorti en 1989, une année qui fut très prolifique en albums de qualité, notamment le fameux "Sonic temple" de The Cult, justement.

A lire aussi en HARD ROCK par THE MARGINAL :


BABYLON BOMBS
Cracked Wide Open And Bruised (2005)
Un des plus solides espoirs du hard rock suédois




SALTY DOG
Every Dog Has Its Day (1990)
Hard rock


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Mark Morris (chant, basse)
- Jim Morris (guitare, clavier)
- Ian Mckean (guitare)
- Dee Morris (batterie)


1. Don't Want Your Love
2. I Took A Little
3. She Really Gets To Me
4. Body 'n' Soul
5. Heartbreaker
6. The Tenderlions
7. Two Days Of Madness
8. Did You Fall (or Were You Pushed?)
9. Goodbye Foreaver
10. I'm The One
11. Stop Messin' Round



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod