Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH METAL  |  STUDIO

Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


AMORAL - Decrowning (2005)
Par UDUFRU le 15 Novembre 2005          Consultée 2709 fois

En voilà qui ne sont pas fainéants ! Un an seulement après leur premier opus, Wound Creations, et malgré plusieurs tournées en première partie des plus grands (ENTOMBED, FINNTROLL…), les Finlandais de AMORAL ont, je ne sais comment, trouvé le temps d’enregistrer une nouvelle offrande thrash/death qui n’aura certes pas l’occasion de nous surprendre, mais ne manquera pas de faire bouger nos têtes aussi ardemment que son grand frère.

En effet, pour ma part, j’avais beaucoup apprécié le death technique de Wound Creations ainsi que la prestation live des musiciens, à la passion communicative. J’étais donc en droit d’attendre ce nouvel album avec une impatience teintée de crainte, de cette crainte légitime qui accompagne la sortie trop rapide d’un disque suite à son prédécesseur. Et à la première écoute, je fus instantanément décontenancée par l’aspect death mélodique à la Suédoise qui émanait de mes enceintes ("Showdown"). L’ombre de la déception, quant au virage vers la facilité que le groupe semblait avoir pris, se mit à poindre…
Heureusement, je me méprenais : les coquins n’avaient adouci leur death que pour l’intro, et dès que "Lacrimal Gland" débuta, je retrouvai avec joie et moult headbangs leur style tout droit hérité de DEATH. Ouf !

Extrêmement syncopée, précise et incisive comme une lame de rasoir, la musique de AMORAL n’a rien perdu de son tempérament. Plaçant toujours la technique instrumental au cœur des préoccupations, les musiciens ne boudent pas leur plaisir : des breaks en veux-tu en voilà, une éruption continue de riffs grassouillets, des soli très cohérents (quoique manquant cruellement d’un grain de folie), des entrelacements guitaristiques de toute beauté, des passages lourds digne du hardcore le plus écrasant, un chant placé intelligemment sur des compositions en patchwork… sans oublier une production parfaite en tout point qui n’oublie aucun instrument et donne au son l’agressivité qui lui convient. Ah ça, les gus de AMORAL savent insuffler à leur son une énergie démentielle !

Cela dit, je ne sais s’il faut imputer cela au changement de bassiste qui s’est produit entre les deux albums, mais on peut noter une nette évolution entre ceux-ci. Là où Wound Creations était un disque très technique, souffrant parfois d’un manque de personnalité mais compensant par une grande maestria instrumentale, Decrowning est moins versé vers la branlette et y gagne en homogénéité, en ambiances, en émotions. Les morceaux, moins complexes et décousus, sont beaucoup plus compacts que sur l’opus précédent : les guitares remplissent l’espace sonore de mélodies sombres et denses, là où elles étaient jadis davantage percussives. Finalement, AMORAL a commencé par un death très particulier, haché, millimétré, pour faire un retour aux sources vers un death plus classique et tout aussi intéressant, car fort de son expérience passée au service du thrash/death le plus abouti et riche d’une nouvelle maturité. Il n’y a guère que la voix gutturale du chanteur, qui reste trop peu originale, pour baisser le niveau de cette formation sur laquelle il faut décidément compter désormais.

AMORAL confirme tout le bien que je pensais de sa musique après Wound Creations et se permet le luxe d’évoluer à une vitesse impressionnante, vers un son encore commun mais qui tend à se détacher du peloton. C’est donc encore avec une impatience teintée de crainte que je vais attendre le prochain opus. L’année prochaine, peut-être ?

A lire aussi en DEATH METAL :


EDGE OF SANITY
The Spectral Sorrows (1993)
Le meilleur des meilleurs... yeah !




PUTERAEON
Cult Cthulhu (2012)
Lovecraftian Old School Swedish Death, fuck yeah !


Marquez et partagez




 
   UDUFRU

 
  N/A



- Niko Kalliojärvi (chant)
- Ben Varon (guitare)
- Silver Ots (guitare)
- Erkki Silvennoinen (basse)
- Juhana Karlsson (batterie)


1. Showdown
2. Lacrimal Gland
3. Decrowning
4. Tiebreaker
5. Drug Of Choice
6. Denial 101
7. Control Cancer
8. Raptus
9. Warp
10. Bleeder



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod