Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL MELODIQUE  |  STUDIO

Commentaires (1)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


PREY - The Hunter (2005)
Par THE MARGINAL le 19 Novembre 2005          Consultée 1884 fois

D'après le site Rockdetector, on recense 3 groupes s'appelant Prey qui existent dans le paysage hardrock/heavy metal. Celui qui est concerné par cette chronique est un quartette originaire de Suede qui effectue ses premiers pas discographiques en cette année avec l'album "The hunter". Ce combo compte dans ses rangs Patrick Johansson, connu pour avoir joué dans Token, et surtout aux côtés de Yngwie Malmsteen.

A regarder la pochette de l'album, on serait tenté de penser qu'il s'agit d'un énième groupe de heavy mélodique dans la lignée de Stratovarius et Sonata Arctica, d'autant plus que Prey est signé sur le label belge Mausoleum.

D'ailleurs, quand on écoute la première partie de l'album, des titres comme "Fault-line", l'entêtant "Forever in heaven" et surtout "Turn around", avec la dualité guitare/clavier en point d'orgue, vont dans ce sens, à la différence près qu'ils lorgnent nettement plus vers les 80's et qu'il n'y a pas de batterie triggée. Sans être exceptionnels, ces titres restent sympas à écouter et font la part belle à la mélodie.

La suite de l'album n'est pas du même accabit et voit Prey s'écarter des sentiers battus. Par exemple, le mid-tempo "I am" est une superbe compo big-rock, avec en supplément des nappes de clavier bluesy et un refrain catchy plus dans la lignée de Bon Jovi. "Liar" tend vers le heavy-rock et met autant en évidence les riffs tranchants que l'aspect mélodique(sur les couplets). "Coming home", "Angel n°9" et "The hunter", à la fois entêtant et cogneur, sont aussi des compos inspirées, accrocheuses à souhait et confirment que Prey est plus jouissif lorsqu'il lorgne plus résolument vers le big-rock.

On peut trouver dommage que la ballade "Beside me" fasse office de doublon sur l'album. Tout d'abord, la version originale(la 7ème piste du CD) est vraiment banale, sans relief et les paroles très gnan-gnan. L'autre version, avec une voix féminine(une certaine Fredrika), n'apporte rien de plus.

Dans l'ensemble, Prey a accouché d'un premier album assez bon qui alterne heavy metal mélodique et hard rock/big rock. Le chanteur(et aussi guitariste) Thomas Nystroem est à créditer d'un excellent travail vocal, notamment, et les musiciens sont irréprochables dans leur jeu. Espérons que cet album ne soit pas un feu de paille et que ce quartette suedois poursuive sur sa lancée car "The hunter" est très encourageant.

Veritable note: 3,5/5

A lire aussi en HEAVY METAL par THE MARGINAL :


TOKYO BLADE
Midnight Rendez Vous (1984)
Du Hard Rock sévèrement burné !!




LEATHERWOLF
Street Ready (1989)
Metal melodique


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Thomas Nystroem (chant, guitare)
- Peter Baecke (basse)
- Fredrik Plahn (claviers)
- Patrick Johansson (batterie)


1. Fault Line
2. Forever In Heaven
3. Turn Around
4. Reach Out
5. Fire And Flame
6. I Am
7. Beside Me
8. Liar
9. Coming Home
10. Angel No.9
11. The Hunter
12. Beside Me



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod