Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD FM / A.O.R   |  STUDIO

Commentaires (3)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

1991 Neverland

NEVERLAND - Neverland (1991)
Par THE MARGINAL le 21 Janvier 2006          Consultée 2372 fois

C'est en 1991 que le premier album éponyme de Neverland déboule dans les bacs. Mais qui est au juste Neverland ? Un quartette américain qui, à l'époque, proposait un hard mélodique mâtiné d'influences pop et
bluesy. Encore un énième groupe de hard US, doivent penser certaines personnes... Oui, mais ce qui permettait à Neverland de se démarquer du lot, c'était la voix du chanteur Dean Ortega. J'ajouterai même que cet atout a
permis de transcender les titres de l'album, leur donner plus d'envergure.

Des titres tels que "Running on" et "Cry all night", tantôt calmes, tantôt plus électriques, oscillent entre hard FM, pop et folk et mettent bien en valeur les capacités vocales de Dean Ortega, qu'elles soient de
velours ou plus hargneuses.

Mais Neverland ne s'est pas totalement dévoilé et on découvre davantage ce combo au fur et à mesure que les titres défilent. "Take me higher" est une compo hard bluesy de bon ton et voit les musiciens plonger au
coeur des racines de la musique americaine. Le mid-tempo travaillé "Drinking again" lorgne du côté du hard mélodique, tandis que la facette foncièrement bluesy du groupe intervient sur "My opinion", "Time to let
go", très roots, ou encore "Talking to you", plus cru et renforcé par la présence de quelques notes d'harmonica. "For the love" est le titre le plus hard rock de l'album et on est vraiment admiratifs devant les prouesses guitaristiques étalées par le six-cordiste Patrick Sugg.

Ce disque est completé par 2 ballades: "10000 years" et "Mama said". Dans ce domaine, la quartette américain s'est fort bien acquitté de sa tâche car on y décèle une certaine sensibilité et, sur le plan musical,
pas mal d'arrangements mélodiques subtils.

Pour un premier album, Neverland s'en est bien sorti et les musiciens ont apporté la preuve de leurs compétences en matière de mélodie. Le groupe americain a joué la carte du hard mélodique raffiné et roots, sans pour autant tomber dans la guimauve. Ceci dit, ce disque a peu de chances de plaire à un fan de Slayer, Blind Guardian ou Marduk, à moins d'être éclectique. Si on veut chipoter un peu, on peut regretter que
Neverland ne se soit pas montré plus énergique en de certaines circonstances. Mais je le répète: la performance vocale de Dean Ortega est un atout majeur dans la réussite de cet album et un tel chanteur aurait merité d'être nettement plus reconnu...

A lire aussi en HARD FM / A.O.R par THE MARGINAL :


Vinnie Vincent INVASION
All Systems Go! (1988)
Hard fm / a.o.r




EDGE OF FOREVER
Feeding The Fire (2004)
Hard fm / a.o.r


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Dean Ortega (chant)
- Patrick Sugg (guitare)
- Scott Garrett (batterie)
- Gary Lee (basse)


1. Running On
2. Cry All Night
3. Take Me Higher
4. Drinking Again
5. Ten Thousand Years
6. Lean On Me
7. Mama Said
8. My Opinion
9. Time To Let Go
10. Talking To You
11. For The Love



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod