Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Questions / Réponses (1 / 3)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Guns N' Roses, Col. Parker, Kill For Thrills

Gilby CLARKE - The Hangover (1997)
Par THE MARGINAL le 13 Janvier 2006          Consultée 1652 fois
Il y a une vie après Guns N' Roses. C'est certainement ca qu'a dû se convaincre Gilby Clarke une fois qu'il n'a plus fait partie du légendaire groupe californien. Pas démonté, il a d'abord participé à l'escapade de Slash hors GN'R sur l'album "It's five o'clock somewhere" en 1995. Puis, en 1997, il s'est rappelé au bon souvenir de tous en sortant son deuxième album solo "The hangover", qui succède à "Panwshop guitars" sorti 3 ans plus tôt.

Pas de surprise sur le plan musical: cette galette est ouvertement orientée hard rock n'roll traditionnel et l'amour que Gilby Clarke porte aux Rolling Stones et aux Beatles n'est pas prêt de s'estomper. Voilà au moins un musicien qui ne se laisse pas griser par les tendances à la mode...

"Wasn't yesterday great", direct, immediat et accrocheur, est un titre qui reflète parfaitement ce qu'on est en droit d'attendre de l'ex-chanteur/guitariste de Kill For Thrills. Ceux quui aiment le rock n'roll simple et sans fioriture devraient retenir cette chanson qui reste facilement dans les esprits. Dans l'ensemble, les titres mettent nettement en avant les côtés roots, bluesy et rock n'roll. C'est le cas de "It's good enough for rock and roll" sur lequel on entend de la slide, du piano, ainsi qu'une choriste féminine (Roberta Freeman qui accompagnait les Gunners en 1992 lors de leur tournée mondiale), de "Blue grass mosquito", une ballade bluesy sur laquelle l'orgue Hammond tient une part prépondérante. On trouve aussi des titres plus musclés, plus foncièrement hard rock, pas très éloigné de ce que faisait Kill For Thrills: "Zip gun", "The worst", la reprise incisive de David Bowie "Hang on to yourself", ainsi que le punkisant "Punk rock pollution".

Si, dans l'ensemble, l'album tient bien la route, celui-çi n'est pas pour autant un chef-d'oeuvre et on peut noter la présence de titres moins intéressants tels que "Higher" et la reprise des Beatles "Happiness is a warm gun", moins convaincante que l'original.

"The hangover" a quand même été une agréable surprise lorsque je l'ai découvert, d'autant que je n'en attendais pas grand chose initialement. Gilby Clarke propose des titres sans prétention, certes, mais ceux-çi ont au moins le mérite de faire passer de bons moments d'écoute, ce qui est déjà bien. D'autre part, il convient de signaler que Gilby Clarke, outre le travail de composition, s'est également attelé à la production (en compagnie de C.J. DeVillar) et au mixage de l'album, et joue occasionnellement de la basse et de la batterie. Le bonhomme s'est investi à fond dans ce disque et, rien que pour ça, mérite le respect.




Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Gilby Clarke (chant, guitare, basse, batteri)
- Waddy Wachtel (guitare)
- Ryan Roxie (guitare)
- C.j. Devillar (basse)
- Will Effertz (basse)
- Phil Soussan (basse)
- Clem Burke (batterie)
- Sandy Chila (batterie)
- Mike Fasano (batterie)
- Eric Singer (batterie)
- Teddy Andreadis (piano, orgue hammond)


1. Wasn't Yesterday Great
2. It's Good Enough For Rock And Roll
3. Zip Gun
4. Higher
5. Mickey Marmalade
6. Blue Grass Mosquito
7. Happiness Is A Warm Gun
8. Hang On To Yourself
9. The Worst
10. Captain Chaos
11. Punk Rock Pollution



             



1999 - 2014 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod