Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL INSTRUMENTAL  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


Simone FIORLETTA - Parallel Worlds (2005)
Par THE MARGINAL le 11 Novembre 2005          Consultée 2610 fois

Simone Fiorletta n'est pas un nouveau venu dans le monde du metal. En effet, "Parallel worlds" est son second album en solo(le précédent ayant vu le jour en 2004). D'autre part, le jeune guitariste italien (il a 23 ans au moment où j'écris cette chronique) joue aussi dans un groupe de metal progressif Moonlight Comedy. Autant dire que Simone Fiorletta a une certain bagage, une petite experience.

Si Simone Fiorletta a fait ses premiers pas dans le monde musical en écoutant Beethoven, Chopin et Mozart, il montre sur "Parallel worlds" qu'il est influencé aussi bien par Joe Satriani et Steve Vai que par Richie Sambora, voire Michael Schenker. Aussi, ce second opus du guitariste italien ne donne pas dans la démonstration à outrance. Si on retrouve bien sur cette galette quelques passages techniques et véloces dignes d'un virtuose, Simone Fiorletta propose aussi des moments guitaristiques plus calmes et raffinés, plus axés sur le feeling et on peut percevoir des influences bluesy jazzy, ou lorgnant vers la fusion.

Si "Parallel worlds" est une composition de facture conventionnelle et sans surprise dans le genre "j'en mets plein la vue et plein les oreilles", on est par contre agréablement surpris par "The 1st day of life", qui débute par des cris de bébé puis voit les guitares acoustiques, puis électriques dominer les débats, mais dans une ambiance de sérénité, de bien-être, les parties de batterie revigorant un peu l'ensemble. Par la suite, le bluesy "Blue eyes", sur lequel on entend aussi quelques douces notes de piano, transmet pas mal d'émotions, tout comme "Alone in the rain", un long mid-tempo travaillé qui permet à l'auditeur d'entendre de jolies parties de guitares acoustiques assez proches du flamenco, et "Alone with you" qui apportent beaucoup d'ambiances calmes, mais ne sont pas dénuées de rythme et d'électricité. Dans un registre plus musclé, "That's my truth" et "A strange evolution" sont de belles réussites en matière de hard rock instrumental et tous ceux qui aiment ce qui se faisait dans le genre dans les 80's trouveront là de quoi être comblé.

En revanche, le bonus-track "Lullaby for Laura" était déjà sur le précédent album("The beginning") de Simone Fiorletta et n'apporte rien de plus, si ce n'est un air de déjà entendu pour ceux qui ont déjà le disque en question.

Cet album instrumental est plutôt agréable à écouter. Simone Fiorletta prouve qu'il est à l'aise à la guitare acoustique aussi bien qu'à la guitare électrique et sait varier les plaisirs en alternant ambiances calmes et moments plus énergiques. Qui plus est, il est s'est beaucoup investi dans la conception de cet album puisqu'il s'est chargé lui-même de la production. "Parallel worlds" n'est pas un chef-d'oeuvre ultime, mais suffisamment bon pour attirer l'attention des apprentis guitaristes. Ce disque, à l'instar du dernier opus de Elias Viljanen, constitue une bonne surprise en matière d'album instrumental.

A lire aussi en METAL INSTRUMENTAL par THE MARGINAL :


Elias VILJANEN
The Leadstar (2005)
Dans la lignée de steve vai et joe satriani




Doug ALDRICH
Highcentered (1994)
Doug aldrich dans ses oeuvres...


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Simone Fiorletta (guitare, basse)
- Andrea Scala (batterie)
- Mario Mazzenga (basse)
- Valerio D'anna (claviers)


1. Parallel Worlds
2. For You
3. The 1st Day Of Life
4. Blue Eyes
5. That's My Truth
6. Alone In The Rain
7. Again With You
8. You Rest
9. A Strange Evolution
10. Lullaby For Laura [bonus-track]



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod