Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


WILDSIDE - Under The Influence (1992)
Par THE MARGINAL le 12 Janvier 2006          Consultée 2327 fois

Il y a des groupes qui avaient le potentiel pour casser la baraque dès leur premier album pour peu que la chance soit au rendez-vous... Malheureusement, quand ledit album sort à une période où le hard rock voit sa côte de popularité baisser auprès du public, il est voué à l'indifférence, voire l'oubli et, au mieux, être considéré avec le temps comme culte.

C'est ce qui est arrivé à Wildside, un quintette americain qui a sorti son premier album "Under the influence" en 1992, une période synonyme de changement au sein du paysage musical americain. Du coup, Wildside a fait partie des groupes laissés pour compte, tout comme Roxy Blue, War Babies, Hardline et tant d'autres...

Pourtant, Wildside n'a pas démérité et "Under the influence" laissait entrevoir de bonnes choses. Tout d'abord, cet album a un atout de poids en sa faveur: un mega-hymne hard US qui tue tout. Il s'agit du titre "Lad in sin", posté en 6ème position de l'album. Le début de la chanson laisse croire qu'on a affaire à une ballade acoustique. Erreur car les guitares électriques prennent le relai, durcissent le ton et la voix du chanteur Drew Hannah devient plus agressive. Le refrain musclé et subversif vient ensuite pour mettre tout le monde d'accord. Au milieu de la chanson, l'ambiance se calme avec l'apparition des nappes de claviers, de guitare acoustique. Puis le rythme se durcit de nouveau, s'accélère dès le solo de guitare et le final s'emballe littéralement. Le quintette s'est vraiment surpassé pour pondre un titre pareil et, dans le style, c'est vraiment du grand art !

Ceci dit, il serait réducteur de résumer cet album à cette compo car de nombreux autres titres méritent qu'on s'y attarde. Le puissant et énergique "Hong on Lucy", le mélodique "So far away" qui flirte avec le glam(et rappelle de loin "I only wanna be for you" de Pink Cream 69), "Monkey see monkey do" avec ses lignes de basse entêtantes, le bluesy "How many lies", d'abord acoustique, ensuite électrique, le festif "Heart-n-soul" aux mélodies terriblement accrocheuses, ainsi que "Clock strikes", tantôt calme, tantôt plus énervé, sont de franches réussites et le quintette americain s'est montré inspiré.

Les 2 ballades de l'album, par contre, ne sont pas vraiment indispensables. "Just another night" et "Kiss this love goodbye" donnent nettement l'impression d'avoir déjà été faites par tant d'autres groupes et le thème en question(je vous laisse deviner lequel...) est de nouveau abordé, ce qui aurait tendance à m'agacer. C'est d'ailleurs le principal reproche que je fais aux groupes de hard US de l'époque car il y avait des tas de sujets différents qui auraient pu servir de source d'inspiration...

Dans l'ensemble, malgré quelques petits faux pas, "Under the influence" reste quand même un bon album de hard US avec pas mal de temps forts. Ce n'est certes pas un album novateur, mais les fans du genre y trouveront leur bonheur car les titres, dans l'ensemble, sont bien travaillés et les musiciens ont fait du bon boulot. Quand à la voix éraillée et aigue du chanteur Drew Hannah, elle n'est pas sans rappeler Axl Rose(Guns N' Roses), Jizzy Pearl(Love/Hate) ou Jason McMaster(Dangerous Toys), et il ne faut pas être allergique à ce genre d'intonations vocales pour apprecier ce disque. Si celui-çi était sorti 2 ans plus tôt, il aurait peut-être connu un meilleur sort...

A lire aussi en HARD ROCK par THE MARGINAL :


The DONNAS
Spend The Night (2002)
Hard rock




SLIK TOXIK
Doin' The Nasty (1992)
Hard rock


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Drew Hannah (chant)
- Brent Woods (guitare)
- Benny Rhynedance (guitare)
- Marc Simon (basse)
- Jimmy D. (batterie)


1. Hang On Lucy
2. So Far Away
3. Monkey See Monkey Do
4. Just Another Night
5. Looks Like Love
6. Lad In Sin
7. Drunkin' Man's Blues
8. How Many Lies
9. Hair Of The Dog
10. Heart-n-soul
11. Kiss This Love Goodbye
12. Clock Strikes



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod