Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH/GRIND  |  STUDIO

Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


GENITAL GRINDER - Genital Grinder (2003)
Par GORR le 9 Janvier 2006          Consultée 2394 fois

Armez-vous de courage, d'un gigantesque humour et de cinq, six tubes d'aspirines diront certains, pour attaquer le premier album des grindeux parisiens de GENITAL GRINDER. D'autres, dont moi, vous dirons d'y réfléchir à deux fois et de prêter l'oreille, avec de l'espoir et de la motivation, rien qu'une fois à ce premier album éponyme !

Pourquoi passer à côté d'un épatant moment musical, sous prétexte que GENITAL GRINDER parle de petits zizis ou encore de grosses chattes, et qu'il est vendu comme étant une copie conforme de leurs confrères GRONIBARD ? Là encore vous auriez tort, car ces parisiens ne font certes pas dans la poésie, ni la dentelle, mais ils ont au moins le mérite de fournir une musique soignée et je dirais même étudiée, aussi difficile à croire que cela puisse être.

Rappelons l'ordre des choses, ce disque est sorti en septembre 2003, par l'écurie Adipocere Records. Intitulé sobrement "Genital Grinder", la musique qu'il contient est sans limite. Le groupe use et abuse de tout ce qu'il lui plaît, vagabondant d'un univers gore où hémoglobine rime avec charcuterie printanière, au côté pornographique poussé et où le clan ne mâche encore vraiment pas ses mots ! La tournure grindcore que le groupe entreprend est toust aussi présente. Nous gavant de morceaux, qui seront jugés par certains inutiles, mais qui constituent le "charme", si je puis dire, de l'aspect grindcore que GENITAL GRINDER crée avec totale désinvolture sur cet album ! Des titres où chansons paillardes ("Suzon"), donneront la réplique à d'autres immondices où le groupe se lâchera l'anus et la gorge ("Cadaverous Orgasm") d'une manière, dirons nous, très "professionnelle" (^_^) ! Tout naturellement, ces titres ne dépassent pas la minute, procédé là-aussi propre au grindcore !

Mais ne nous trompons pas, cet album reste toutefois de la "musique" ! GENITAL GRINDER sait produire un bon death metal et il nous le prouve grandement sur des titres comme "Glpjbtm", très speed et accrocheur influencé par le grand CARCASS, ou "Sporraché" et sa batterie apocalyptique et ses riffs entêtants. L'album est un répertoire d'humour lugubre et de brutalité sonore, je ne vois pas pourquoi on se priverait !

Le chant reste aussi une des caractéristiques, propre à ce grindcore, vraisemblablement très attiré chez GENITAL GRINDER. Seb Purulator, le chanteur, sait moduler sa voix de façon remarquable, alternant les vocaux d'outre-tombe très death metal à la CANNIBAL CORPSE, avec des raclures de fond de gorge glaireuses que l'on retrouve aussi chez des groupes comme ANAL CUNT, ou encore EXHUMED !

Cet album reste donc plutôt plaisant et très poilant dans l'ensemble. La musique reste forte et agressive, munie d'un son gras et huilé "old school", GENITAL GRINDER nous défoule en nous faisant marrer à la fois, alors pourquoi les critiquer? En somme je le dis, et je ne le redirai jamais assez : Stay Brutal !!!

A lire aussi en DEATH METAL par GORR :


INHUMATE
Life (2004)
Death/grind




SUFFOCATION
Souls To Deny (2004)
Death/grind


Marquez et partagez




 
   GORR

 
  N/A



- Seb Purulator (chant/guitares)
- Julien (guitares)
- François (basse)
- Severin (batterie)


1. Prodeath
2. Slashback
3. Cut My Flesh
4. Cut Your Dick Off
5. Nul à Chier
6. Forgiven Dead
7. Ham Butter Slayer
8. Euthanasia Be My Saviour
9. Glpjbtm
10. Bljbtm
11. Human Genofest
12. Sporraché
13. 10 Tonnes De Merde Dans Ta Chatte
14. Winds Of Destiny
15. Cadaverous Orgasm
16. (hidden Track)
17. (hidden Track)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod