Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  LIVE

Commentaires (2)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Iron Maiden, Sarasin, Wami, Krokus, Accept, Girlschool, Blaze Bayley, Nightmare, Samson, Riot, Angel Martyr
- Membre : Msg, Oliver / Dawson Saxon, The Scintilla Project
- Style + Membre : MotÖrhead
 

 Myspace (384)
 Cha�ne Youtube (376)
 Site Officiel De Saxon (1098)
 Site Français (1635)

SAXON - The Eagle Has Landed Pt Ii (1996)
Par DAVID le 1er Janvier 2006          Consultée 6297 fois

Pour fêter le nouvel âge d'or de Saxon dans les années 90, The eagle has landed pt 2 propose un double live exclusivement axé sur les albums les plus récents du groupe. Il s'agit de ne pas faire double emploi avec les live déjà parus (The eagle has landed et Rock 'n' roll gypsies), d'où une set list assez inédite. A ce sujet, de nombreux groupes feraient bien de s'inspirer de Saxon pour leur live, au lieu de toujours resservir les mêmes classiques. C'est que Saxon pétait le feu à cette période, avec un enchaînement inespéré de très bons albums (Solid ball of rock, Dogs of war et Unleash the beast). Avec le recul, la qualité commencera à décliner après Unleash the beast, mais ce n'est pas le sujet ici.

The eagle has landed, premier du nom, avait un son fortement ancré dans son époque, la NWOBHM. Ensuite, Saxon s'était américanisé à partir de Crusader. Depuis Solid ball of rock et la signature de Saxon sur le label Virgin, leurs albums ont toujours été produit par des allemands comme Kalle Trapp ou Rainer Hansel. Cela a permis à Saxon de se moderniser et de retrouver une crédibilité heavy. Même si Solid ball of rock et Dogs of war contiennent encore quelques titres typés FM, Saxon a pris soin de ne pas les jouer en live (enfin, à part Requiem (We will remember)). Dès l'intro musclé de Dogs of war, c'est la grosse baffe, le son est énorme ; Saxon n'avait jamais été aussi puissant ! Pas moins de 6 morceaux sont extraits de Solid ball of rock, ça fait peut être un peu beaucoup : la ballade mielleuse Refugee apparaît un peu hors contexte sur un live.

L'occasion de rappeler aussi que l'album Forever Free contient quelques bons titres comme le heavy carré de Forever Free (refrain taillé pour le live), ainsi que la superbe ballade Iron Wheels, dédicacée au père de Biff et avec quelques relents moyenâgeux. Sûrement la plus belle ballade de Saxon, rien que ça... bon, en même temps, la concurrence n'est pas très rude niveau ballade chez eux :) ! Can't stop rockin' est par contre quelconque et représente bien la banalité de la plupart des compos de Forever Free. Une chose qui me gène dans le Saxon actuel : leur bassiste Nibbs Carter, parfois un peu froid et technique dans son approche, il est loin de posséder la chaleur du jeu de Steve Dawson. Heureusement, c'est un excellent compositeur. Les moments forts : les bombes heavy Solid ball of rock, Forever free, Dogs of war, le mid-tempo Ain't gonna take it, toujours aussi excellent et plus subtil que la moyenne, ce morceau mériterait d'être davantage reconnu.

Hormis les Crusader, The Eagle Has Landed et Princess Of The Night habituels, version lourde de chez lourde, un peu ralentie et encore plus heavy par rapport aux vieilles versions, on peut recenser quelques surprises au niveau des classiques. Wheels of steel est enchaîné à la fin avec Demolition Alley, chose plutôt inattendue. Et last but not least, Yngwie Malmsteen apparaît en guest sur Denim and leather, et là attention, c'est une véritable orgie guitaristique ! Il réussit même à s'intégrer complètement à l'esprit du morceau (pas de plans néo-classiques), en l'agrémentant de solos "in your face" et en le rendant ainsi moins monolithique que d'habitude. C'est là où on voit la gueule que pourrait avoir Saxon avec de vrais bons solistes, cela n'a jamais été leur point fort. Bien sur, tout n'est pas essentiel sur ce live, les Crash Dive et Great White Buffalo ne deviendront jamais des classiques. Mais il restitue parfaitement les superbes performances de Saxon en concert, c'est même un des plus grands live metal dans les années 90 (ok, c'est pas difficile) !

A lire aussi en HEAVY METAL par DAVID :


MEGADETH
Train Of Consequences (1994)
Heavy metal




TRUST
Marche Ou Creve (1981)
La grande illusion ?


Marquez et partagez




 
   DAVID

 
  N/A



- Doug Scarratt (guitare)
- Biff Byford (chant)
- Paul Quinn (guitare)
- Nibbs Carter (basse)
- Nigel Glockler (batterie)


1. Intro/warlord
2. Dogs Of War
3. Forever Free
4. Requiem (we Will Remember)
5. Crusader
6. Lights In The Sky
7. Iron Wheels
8. Ain't Gonna Take It
9. Crash Dive
10. Refugee

1. Solid Ball Of Rock
2. The Great White Buffalo
3. The Eagle Has Landed
4. Princess Of The Night
5. Can't Stop Rockin'
6. Denim And Leather
7. Wheels Of Steel/demolition Alley



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod