Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


GRAVEYARD TRAIN - Graveyard Train (1993)
Par THE MARGINAL le 30 Décembre 2005          Consultée 2058 fois

En 1993, ce sont essentiellement Metallica, Guns N' Roses et Nirvana qui monopolisent l'attention. D'autre part, le hard rock traditionnel n'a plus le vent en poupe et d'autres tendances sont prisées par le public. Pourtant, malgré le contexte, des groupes comme Graveyard Train se fichent de ce qui est tendance. Ce combo sort chez Geffen un album éponyme qui marque ses débuts discographiques.

Graveyard Train est un quartette américain oeuvrant dans le hard rock n'roll à forte coloration bluesy. En écoutant les 13 titres de cet album, on est tenté de rapprocher Graveyard Train des Black Crowes, Salty Dog, Tora Tora et Cinderella période "Heartbreak station".

Le premier titre de l'album "Down to the wire" en dit long sur la classe cristalline et le feeling qui caractérisent ce combo americain: alternance entre passages calmes et refrain plus énervé, swing infernal, voix puissante et chaleureuse, parfois éraillée du chanteur Todd Griffin. On est sur un terrain que mes oreilles trouvent favorable. Et Graveyard Train enchaine avec plusieurs titres de qualité tels que l'incisif et groovy "Hell on wheels", "Memphis #999" et ses sonorités très roots(les guitares acoustiques et l'harmonica y sont pour beaucoup), l'excellent "Walkin' the line" qui a le don de transporter l'auditeur très loin(il suffit d'entendre le refrain pour compendre), le boogie "Graveyard boogie" qui donne la pêche, le mid-tempo "In the orange grove" et ses consonances 70's, ou encore la ballade acoustique "Love & war".

Le point fort de ce quartette est surtout la cohésion dans la manière d'arranger ses compos. Par exemple, les guitares acoustiques et électriques, la slide et la rythmique mordante se marient à merveille sur "Salvation psalm", "Spirits a movin' ", "Medicine man", "Change the world"(et ses airs rockabillys), des titres sur lesquels Graveyard Train s'est vraiment surpassé en matière d'inspiration.

En conclusion, les débuts discographiques de Graveyard Train sont réussis. Le chanteur Todd Griffin(dont le timbre est assez proche de celui d'Anthony Corder, chanteur de Tora Tora) a réalisé une superbe performance vocale et les musiciens qui l'entourent sont vraiment très bons. Qui plus est, la production de Tom Werman cadre à merveille avec cet ensemble. Quel dommage que l'aventure de ce groupe se soit arrêtée après cet album car le potentiel est bien là. Voilà en tout cas le genre d'album que je ne me lasse jamais d'écouter .

A lire aussi en HARD ROCK par THE MARGINAL :


BANG TANGO
Dancin' On Coals (1991)
Hard rock




KIK TRACEE
No Rules (1991)
De l'excellent hard us...


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Todd Griffin (chant, guitare acoustique, har)
- Bruce Draper (guitare, claviers)
- Frank Scimeca (basse)
- Robert Scimeca (batterie)


1. Down To The Wire
2. Hell On Wheels
3. Memphis #999
4. Walkin' The Line
5. Medicine Man
6. Graveyard Boogie
7. In The Orange Grove
8. Salvation Psalm
9. Spirits A Movin'
10. Love & War
11. Change The World
12. The Reason (i Love You)
13. Breakout



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod