Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD FM / A.O.R   |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


BLIND DATE - Blind Date (2004)
Par THE MARGINAL le 24 Novembre 2005          Consultée 1648 fois

Avant de chroniquer cet album, il convient de faire un petit historique sur le groupe Blind Date. Ce quintette americain s'était formé à la fin des 80's et a commencé à écrire des chansons. Ensuite, le groupe a enregistré une démo, puis a tourné aux USA avec Vixen, Helix, Saigon Kick, Dangerous Toys, Lynch Mob. Blind Date a alors été approché par de nombreux labels, est apparu dans quelques magazines, mais les musiciens se sont séparés en 1992 sans même avoir pu sortir son premier album, ni même signer son premier contrat avec une maison de disque.

Fort heureusement, Perris Records a pris l'initiative de sortir en 2004 l'unique album du combo. Celui-çi a remanié quelque peu ses compos en la circonstance. Cet album de Blind Date, venons-en, lorgne du côté du hard mélodique FM et se rapproche de Danger Danger, Warrant, voire Bon Jovi. Bref, on est vraiment dans l'esprit typiquement 80's avec ce disque.

Les compos, si elles ne sont pas originales pour un sou, restent quand même fort plaisantes à écouter. "Don't wait up", à la fois musclé et mélodique, "Can you feel it", dans la tradition du big-rock mélodique, l'insouciant "Daddy's little girl", le punchy et contagieux "Everybody's baby" au refrain imparable, le "bonjovien" "We keep falling in love", "Dreaming" et ses mélodies tout en velours, ou encore le furibard et endiablé "When I'm alone"(peut-être le meilleur titre de l'album ?!?) en disent long sur le potentiel qu'avait Blind Date et sont des titres efficaces: choeurs placés à l'endroit convenu, belles envolées guitaristiques, quelques rares et discrètes nappes de clavier en complément mélodique, chant mélodique et puissant avec quelques modulations de temps en temps... Pas d'erreur, on est bien en terrain connu et ce quintette americain a plutôt bien assuré dans ce domaine.

Cet unique album de Blind Date est en décalage par rapport à l'époque actuelle, mais c'est ce qui fait tout son charme, je trouve. Le défaut majeur de cet album est sûrement la production qui sonne datée. C'est dommage car avec une production actualisée, remastérisée, les compos auraient pu prendre une dimension supérieure. En tout cas, ce disque s'adresse surtout à un public averti(les fans de hard mélodique, en l'occurence) qui y trouvera son compte avec des compos aux mélodies accrocheuses et des musiciens d'un bon niveau.

A lire aussi en HARD FM / A.O.R par THE MARGINAL :


RIVERDOGS
Riverdogs (1990)
Hard fm / a.o.r




ROUGH CUTT
Rough Cutt (1985)
Album de hard us puissant et racé


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Buster Grant (chant)
- Jb Slimp (guitare, clavier)
- Mark Ellis (guitare, clavier)
- Darren Keeling (basse)
- Chris Didear (batterie)


1. Don't Wait Up
2. Can You Feel It
3. She's Walking
4. Daddy's Little Girl
5. Broken Promises
6. Everybody's Baby
7. We Keep Falling In Love
8. Dreaming
9. Without Your Love
10. When I'm Alone



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod