Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD FM / A.O.R   |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

1991 Roadhouse
 

- Membre : Def Leppard

ROADHOUSE - Roadhouse (1991)
Par THE MARGINAL le 18 Novembre 2005          Consultée 2181 fois

Originaire de Grande-Bretagne, Roadhouse fait partie de ces groupes qui sont apparus au début des 90's. Pour ma part, j'avais entendu un titre de ce combo(la ballade "Time") en 1994 lors d'une émission de radio(consacrée ua hard rock, cela va sans dire), mais j'ignorais alors qu'il s'agissait de Roadhouse. Ce n'est que 10 ans plus tard que je l'ai su, lorsque j'ai enfin mis la main sur l'album éponyme du groupe !

Ce groupe britannique avait, à l'époque, un atout dans son manche: le guitariste Pete Willis, connu pour avoir joué avec Def Leppard au début des 80's. Et sur le plan musical, Roadhouse se situe dans le créneau du hard mélodique FM.

Le disque démarre avec "All join hands", un mid-tempo axé sur les guitares électriques, le groove, la mélodie et, de surcroit, servi par un très bon refrain appuyé par quelques choeurs de bon ton. Dans le style, c'est bien fait et ce titre permet de faire connaissance avec le registre vocal de Paul Jackson, plutôt agréable à entendre. Le reste de l'album est dans l'ensemble homogène, assez cohérent. Le big-rock "Tower of love", qui voit Paul Jackson pousser par moments sa voix, "A little love", très teinté hard US dans l'esprit, "Loving you", un mid-tempo hard bluesy aerien, "One heart" typiquement dans l'esprit 80's, le catchy "New horizon" et son refrain entrainant, ainsi que le tubesque "Stranger in your eyes", sur lequel on entend un talk-box en fond sonore, sont des titres efficaces et suffisamment convaincants pour satisfaire les fans de hard mélodique.

Comme sur une majorité d'albums de ce style, on retrouve ici 2 ballades, ou power-ballads si vous préfèrez. "Time" fut mon premier contact avec ce quintette britannique et je dois avouer que j'avais été emballé par ce titre, fort réussi gràce à son refrain particulièrement enlevé, punchy et un solo de toute beauté. "Hell can wait" laisse une impression plus mitigée: le refrain, bien travaillé, est de qualité, mais les couplets sont plats et ont un goût de "déjà entendu".

En toute honnêteté, ce disque n'a rien apporté de neuf au hard mélodique. De bonnes mélodies bien travaillées, des refrains à chanter en choeur, un bon chanteur accompagné par des musiciens compétents: la recette est classique, mais dans le cas de cet album, elle fonctionne bien. Malgré quelques titres ayant le potentiel pour être des hits, cet opus n'a eu aucun succès à l'époque et reste à ce jour l'unique trace discographique de Roadhouse, un combo qui a disparu de la circulation par la suite.

A lire aussi en HARD FM / A.O.R par THE MARGINAL :


SKAGARACK
Hungry For A Game (1988)
Hard fm / a.o.r




JESTER
Digitalia (1999)
Hard fm / a.o.r


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Paul Jackson (chant)
- Pete Willis (guitare)
- Richard Day (guitare)
- Wayne Grant (basse)
- Trevor Brewis (batterie)


1. All Join Hands
2. Time
3. Tower Of Love
4. Little Love
5. Loving You
6. Hell Can Wait
7. One Love
8. New Horizon
9. Stranger In Your Eyes
10. Desperation Calling



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod