Recherche avancée       Liste groupes



      
BRUTAL DEATH  |  STUDIO

Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


BRODEQUIN - Methods Of Execution (2004)
Par GORR le 12 Novembre 2005          Consultée 2091 fois

Pouaaaa, que c'est brutal ! Attention à vos oreilles, si vous vous sentez l'âme d'attaquer ce "Methods Of Execution" de BRODEQUIN ! Dans le style brutal death, avec matraquage de double grosse caisse du côté batterie et riffs tranchants, brutaux, extrêmes, chaotiques, puissants...(j'en ai dit assez ?) du côté cette fois-ci guitare, avec en prime un chant d'outre-tombe (celui de Jamie Bailey, deuxième cordiste du groupe sur une basse extraordinairement grave), BRODEQUIN met la barre très haute !

Ces fous furieux, ayant déjà fait un bon bout de chemin dans ce milieu, n'en sont pas à leur première offrande, "Methods Of Execution" s'inscrit comme leur troisième Full-Length, une machine de guerre loin de vouloir s'arrêter prendre la pause déjeuner !

Mais je le dis et je le répète : âmes sensibles s'abstenir ! Ces américains ne font pas dans le léger et la dentelle, loin de là ! Officiant comme je l'ai dit plus haut dans un death metal très très brutal (un peu trop ?), le groupe ne gagne pas tellement à être connu, et je pense, ne le désire pas fondamentalement. Si vous étiez surpris par le death gore de CANNIBAL CORPSE, si vous aviez mal à la tête en écoutant ABORTED ou encore BRUTAL THRUTH, n'essayez même pas avec BRODEQUIN, je vous préviens à l'avance ...

Le point le plus marquant à l'écoute de cet album, c'est la voix du chanteur Jamie Bailey. Très gutturale, crachant des : ouargggggggg , ourggggggggg , arggggggg , etc, je vous passe les détails, on imagine mal que des paroles soient mises sur une musique si brutale, et qu'un tube d'aspirines ne soit pas vendu avec la galette ! C'est simple : on aime ou on déteste mais çà ne laisse pas indifférent !
Mais axer un album rien que sur ses vocaux serait une énorme erreur, et critiquer ces derniers est aussi en quelque sorte un manque de respect, c'est assez spécial, certes, mais aussi incroyable de posséder de telles cordes vocales, qui croyez-moi ne sont pas modulées !

Derrière cette voix si présente, se cache quand même de la musique, et de la bonne musique ! Entre guitares saturées, perdant leurs cordes à chaque nouveau riff, et batterie destructrice, digne d'une comparaison militaire, BRODEQUIN joue carte sur table, une technique certes déjà employée, mais réalisée, ici, avec un immense talent !

Voilà, pas besoin de chercher plus loin pour se défouler, et évacuer toute la haine qui sommeille en nous ! Avant de finir, je préviens les assidus de ce genre de musique, que s'ils veulent faire l'acquisition de ce skeud, ils auront dû mal à le trouver. La seule solution que vous avez c'est de le commander en import (ce que j'ai fait), soit sur une vente en ligne sur des sites de maisons de disque (mais ça serait rare que vous trouviez), soit avec de la chance, à la fnac , ici dans notre beau pays, dans le rayon extrême fourre-tout, là où un nombre limité de clients se dirige (^_^) ! Bonne chance et bonne écoute !

A lire aussi en DEATH METAL par GORR :


SUFFOCATION
Despise The Sun (1998)
Brutal death




INFECTED MALIGNITY
The Malignity Born From Despair (2006)
Coup de coeur brutal death


Marquez et partagez




 
   GORR

 
  N/A



Non disponible


Non disponible



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod