Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Quireboys

FLIES ON FIRE - Outside Looking Inside (1991)
Par THE MARGINAL le 19 Octobre 2005          Consultée 2006 fois

Le saviez-vous ? Peu avant que les Black Crowes aient emergé, certains jeunes combos perpetuaient l'esprit rock-hard sudiste au cours de la deuxième moitié des 80's. Parmi eux, il y avait Georgia Satellites bien sûr, mais aussi The Four Horsemen et Flies On Fire. C'est justement ce dernier nommé qui nous intéresse dans cette chronique.

"Outside looking inside" est le deuxième album studio de Flies On Fire, le précédent opus ayant vu le jour en 1989. A voir la pochette de l'album, on serait tenté de croire qu'il s'agit d'un groupe de glam. Et bien, ce n'est pas du tout le cas. La musique jouée par Flies On Fire rapproche plutôt ce combo des Rolling Stones, Little Caesar, Quireboys et on peut même faire le lien avec les Black Crowes, justement.

D'ailleurs, les pendules sont mises à l'heure d'entrée de jeu avec "Cry to myself", un mid-tempo typiquement hard rock n'roll, très "roots" dans l'esprit et enjolivé par le son de guitare bluesy, ainsi que quelques cuivres. C'est un bon début, mais "Outside looking inside", le titre suivant, est encore meilleur: énergique, classieux, punchy, rythmé à souhait, plein de conviction, ce titre a tout d'un classique. Quant à "Under the cover man", c'est un titre enthousiasmant dans la même veine qui permet au batteur(Richard D'Albis) de s'en donner à coeur joie(tout comme le guitariste, d'ailleurs) et sa jam finale est à couper le souffle. Il faut croire que ce quartette americain était inspiré à l'époque de l'enregistrement de ce disque puisque celui-çi recèle d'autres titres inspirés tels que "Cold heart of mine", renforcé par un tempo soutenu, endiablé et quelques notes virevoltantes de piano, le mid-tempo "Just down the road" de facture classique mais toujours efficace(surtout quand on aime ce style de musique), l'entêtant "(The inevitable return of) a summer of love" avec ses choeurs tapageurs("Hou !", "Ha !") et "Ain't askin' for much" qui rocke mechamment.

Quelques titres plus calmes et plus "cools" complètent cet opus: "Hello Mr. Daniels", un titre mi-bluesy, mi-ballade, est une belle réussite gràce à ses ambiances de saloon, sans oublier ses notes de piano de circonstance. "Blues # 33" est un superbe mid-tempo de blues électrique bourré de feeling, très travaillé et au parfum très 70's, par ailleurs renforcé par la voix éraillée du chanteur Tim P. et par son final intense. En revanche, je me montrerai beaucoup moins élogieux envers "Turn your head, close your eyes", une ballade sans envergure aux choeurs pas très appropriés("na-na-nanana...").

Dans ce genre de musique, "Outside looking inside" est une belle et agréable réussite en dépit de sa pochette pas très inspirée. Qui plus est, les compos sont valorisées comme il se doit par la production signée Ric Browde. Flies On Fire ne fait pas partie des groupes les plus connus de l'époque(moi-même, je n'ai découvert l'existence de ce combo que récemment), mais il y avait tout de même de la qualité et de la classe chez ce quartette americain.

A lire aussi en HARD ROCK par THE MARGINAL :


PRIDE & GLORY
Pride & Glory (1994)
Hard rock

(+ 2 kros-express)



GOTTHARD
Dial Hard (1993)
Second album de gotthard de haut calibre


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Tim P. (chant, guitare, harmonica)
- Howard Drossin (guitare, piano)
- Terry Messal (basse)
- Richard D'albis (batterie)


1. Cry To Myself
2. Outside Looking Inside
3. Under The Cover Man
4. Hello Mr. Daniels
5. Cold Heart Of Mine
6. Rougher Than Love
7. Just Down The Road
8. Turn Your Head, Close Your Eyes
9. (the Inevitable Return Of) A Summer Of Love
10. Ain’t Askin’ For Much
11. Blues #33



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod