Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (5)
Metalhit
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Powergod, Paragon, White Skull, Dragonheart, Thundersteel
- Membre : Headhunter, Rage, Grinder, Domain
- Style + Membre : Rebellion

GRAVE DIGGER - Knights Of The Cross (1998)
Par BAST le 1er Décembre 2002          Consultée 15770 fois

Deux ans après Tunes Of War et son succès retentissant en Allemagne, Grave Digger revient avec le second volet de sa trilogie médiévale, avec l’espoir non feint de réitérer son exploit.

Tandis que son prédécesseur évoquait les Highlands (Tunes Of War était d’ailleurs sorti en 1996, à peu près en même temps qu’arrivait Braveheart sur les écrans, ce qui expliquait en partie, selon le chanteur Chris Boltendahl, les excellentes ventes de l’album), Knights Of The Cross s’attache à nous faire partager l’histoire des templiers. La pochette est très réussie et le livret inclut un texte assez long apportant au lecteur une sorte de condensé de l’époque des croisades en terre sainte.

Côté musique, il semblerait que l’album soit scindé en deux parties. Est-ce à raison ou du fait d’un pur hasard, toujours est-il que les titres les plus agressifs commencent l’album tandis que les titres les plus mélodiques et surtout les plus fournis en chœurs le finissent. Et c’est justement au niveau de cette « seconde partie » que Knights Of The Cross se distingue. Nous avons là un somptueux assortiment d’hymnes à couper le souffle avec des chœurs extraordinaires, aussi amples que ceux de Blind Guardian, très épiques, des mélodies plus travaillées que sur les précédentes productions du groupe et une composition témoignant de nuances qui faisaient parfois défaut chez Grave Digger.

Un titre comme Baphomet en est la parfaite illustration. Il s’agit là de l’un des plus beaux hymnes métal qui soient dans lequel les chœurs portent de leurs voix graves un refrain inoubliable tandis qu’un magnifique solo, tout en feeling, finit d’achever l’auditeur. Le refrain de Over The Sea est prenant et celui de The Keeper Of The Holy Grail à un côté mystique assez réussi, comme s’il s’agissait d’une incantation psalmodiée par une chorale.

La première partie de l’album est, elle aussi, intéressante, quand bien même les titres sont nettement plus ordinaires. Un morceau comme Fanatic Assassins et son riff…assassin doit tout de même être un monument sur scène. Grave Digger a donc choisi sa voix, celle d’un métal plus mélodique, moins bourrin, où la part belle est laissée aux refrains, même si le groupe ne renie pas ses premières amours thrash. Un album tout bonnement indispensable.

A lire aussi en HEAVY METAL par BAST :


SOUL TAKERS
Flies In A Jar (2007)
Heavy/goth à damner un Saint




VIRGIN STEELE
Invictus (1998)
Heavy metal


Marquez et partagez




 
   BAST

 
  N/A



- Chris Boltendahl (chant)
- Uwe Lulis (guitare)
- Hp Katzenburg (claviers)
- Stefan Arnold (batterie)
- Jens Becker (basse)


1. Deus Le Vult
2. Knights Of The Cross
3. Monks Of War
4. Heroes Of This Time
5. Fanatic Assassins
6. Lionheart
7. Keeper Of The Holy Grail
8. Inquisitions
9. Baphomet
10. Over The Sea
11. The Curse Of Jaques
12. The Battle Of Bannockburn



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod