Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

1993 Red Fun
 

- Membre : Europe

RED FUN - Red Fun (1993)
Par THE MARGINAL le 13 Octobre 2005          Consultée 3227 fois

Le nom de Red Fun ne doit pas être familier pour bon nombre de metalleux. Et bien, sachez que Red Fun est le projet dans lequel s'est investi le guitariste Kee Marcello peu après avoir quitté Europe. Cependant, Red Fun n'a rien à voir avec Europe, hormis le fait que ces 2 groupes soient suédois. D'ailleurs, quand on entend ce que propose Red Fun, on se croirait pas que ce quartette vient de Suède.

En effet, ce premier album éponyme de Red Fun lorgne franchement du côté du hard bluesy en plongeant dans les racines de la musique américaine. D'ailleurs, l'album démarre de façon très inattendue avec "My baby's coming back": l'intro est au piano façon ambiance saloon. Ensuite, la rythmique vient donner le tempo et les guitares bluesy font progresser la chanson crescendo. Puis, dans la deuxième partie du titre, les guitares se font plus incisives et la voix de Tomas Person, jusqu'alors posée, devient plus criarde. La fin est un petit clin d'oeil jazzy. Voilà un titre assez original et, surtout, une manière peu conventionnelle de commencer un album, de surcroit dans le milieu du hard rock.

La suite de l'album nous reserve de sacrées bonnes surprises. "Doc. Love", par exemple, est un mid-tempo big-rock au groove infernal, mâtiné de forts relents funky et bluesy, et qui donne envie de taper du pied. "Midnight stranger" est un titre plus énergique, plus pêchu au tempo soutenu qui donne la bonne humeur, surtout lorsqu'on écoute le refrain. "Party" fait, quand à lui, la part belle au big-rock festif, quelques cuivres, choeurs gospels(sur le refrain) renforçant son impact. "Red hot n'ready" est un mid-tempo plus axé heavy-rock US, mais s'avère terriblement efficace gràce, notamment, à la superbe performance vocale de Tomas Person.

C'est surtout dans le registre bluesy que Red Fun excelle le plus. Ce quartette s'est montré très inspiré en accouchant de titres tels que le mid-tempo blues-rock "My babe", extraordinaire, la ballade "Could have been love"(bien que le refrain soit agaçant), ainsi que des compos plus foncièrement hard comme "Rock this town", "Bad reputation", gorgé d'harmonica, qui sont plus ou moins dans la veine de Little Caesar. En revanche, l'autre ballade "Don't close your eyes" apparait clairement comme le titre le plus faible de l'album car elle est trop formatée FM, trop acidulée.

Ce disque, qui fut l'unique trace discographique de Red Fun, a été une bonne surprise lorsqu'il est sorti en 1993. Comme je l'avais mentionné plus haut, on ne croirait pas que ce groupe est suédois car, à l'entendre, on aurait plutôt l'impression d'avoir affaire à un groupe américain, de préférence originaire du Texas ou de la Louisiane. Pour conclure, j'avais dit dans une autre chronique que l'année 1993 n'avait pas été très prolifique. Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis car, entre-temps, j'ai découvert des albums sortis cette année-là(dans l'indifférence, pour la plupart) et certains d'entre eux valent vraiment le detour. Cet album de Red Fun est de ceux-là.

A lire aussi en HARD ROCK par THE MARGINAL :


ROXX GANG
Things You've Never Done Before (1988)
Hard rock




GUN
Swagger (1994)
Hard rock


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Thomas Persson (chant, guitare)
- Kee Marcello (guitare)
- Tobbe Moen (basse)
- Freddy Von Gerber (guitare, batterie)


1. My Baby's Coming Back
2. Dr Love
3. Could Have Been Love
4. Rock This Town
5. Midnight Stranger
6. My Babe
7. Bad Reputation
8. Don't Close Your Eyes
9. The Party
10. Red Hot N' Ready



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod