Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL PROG  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style + Membre : Trent Gardner

EXPLORER'S CLUB - Age Of Impact (1998)
Par ANCESTOR le 1er Décembre 2002          Consultée 2646 fois

Vocaux : James Labrie (DREAM THEATER) - Matt Bradley (DALI’S DILEMNA) - D.C. Cooper (ROYAL HUNT, SILENT FORCE) – Bret Douglas (CAIRO) - Trent Gardner (MAGELLAN), Guitares : John Petrucci (DREAM THEATER) – Wayne Gradner (MAGELLAN), Guitare acoustique : Steve Howe (YES), Claviers : Trent Gardner (MAGELLAN) - Derek Sherinian (DREAM THEATER, PLANET X) - Matt Guillory (DALI’S DILEMNA), Basse : Billy Sheehan (Mr. BIG), Batterie : Terry Bozzio (FRANK ZAPPA, UK)

L’évènement se déroule chez Magna Carta, un label américain, soutien infaillible et fervent serviteur du Métal Progressif depuis 1992. Sous la houlette de l’Abbé Gardner, et avec la bénédiction des maîtres des lieux, une grand-messe y est organisée. Ce digne prélat, compositeur de l’intégralité des hymnes de cette célébration, y convie quelques-uns uns des grands prêtres du label, ainsi qu’une pléiade d’invités, pontifes du Métal et du Rock Progressif.

L’œuvre est grandiose, variée, et le résultat est époustouflant tant nos compères s’en donnent à cœur joie. Dans une communion et un partage sans retenue, ils rivalisent de générosité et de virtuosité, chacun offrant le meilleur de ce qu’il a.

Frère Howe ouvre le bal (heu … entame le premier mouvement) : guitare classique à sa façon, pour une (trop) courte aubade, délicate et moyenâgeuse. La suite est plus alerte : tous les musiciens entre en lice et se lancent dans une gigue endiablée (heu … un allegro enthousiaste) de la plus belle facture. Le Révérend Bozzio et Monseigneur Pettruci, s’y distinguent particulièrement, resplendissants de mille feux. Tandis que l’un insuffle une cadence allègre (ouais … martèle ses fûts comme un beau diable en fait), l’autre nous régale de solos, tous plus majestueux et captivants les uns que les autres. La partition vocale est assurée par le Père Douglas, très à son aise, et soutenu par des chœurs sublimes. L’ensemble nous transporte sans conteste sous des cieux mystiques, qui ne sont pas sans rappeler les plus beaux jours de YES (puissance 10 pour l’énergie). Quant au Cardinal Sherinian, divinement inspiré, il nous assène un solo d’anthologie à faire pleurer les anges, soutenu par une assise rythmique d’une rare et redoutable efficacité, à faire damner un saint …

Le reste de l’opus est à l’avenant : longues pièces musicales souvent assez vives (disons qui cartonnent bien …), entrecoupées de plages plus calmes, le tout débordant d’inspiration et de solos enflammés (heu … enluminés). Et ma foi, n’oublions pas de féliciter le Vicaire Cooper qui nous prodigue ici une prestation de très haut niveau, officiant dans un registre assez sombre dont il est fort peu coutumier. Gloire, aussi, au très caritatif Aumônier Labrie, chantre émérite d’une composition aux accents proches de son habituelle formation. Finalement, c’est un ouvrage très abouti plus qu’un projet rapidement mené que nous propose l’Abbé Gardner : un magnifique album, homogène et parfaitement produit, une synthèse de l’excellence du Métal et de l’éminence du Progressif. Grâces lui en soient rendues.

A lire aussi en METAL PROG par ANCESTOR :


LAST TRIBE
Witch Dance (2002)
Metal prog




PAIN OF SALVATION
Remedy Lane (2002)
Metal prog


Marquez et partagez




 
   ANCESTOR

 
  N/A



- Wayne Gradner (guitare)
- Terry Bozzio (batterie)
- Billy Sheehan (basse)
- Matt Guillory (claviers)
- Derek Sherinian (claviers)
- Trent Gardner (claviers)
- Steve Howe (guitare)
- John Petrucci (guitare)
- Trent Gardner (chant)
- Bret Douglas (chant)
- D.c. Cooper (chant)
- Matt Bradley (chant)
- James Labrie (chant)


1. Fate Speaks
2. Fading Fast
3. No Returning
4. Time Enough
5. Last Call



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod