Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


SISTER WHISKEY - Liquor & Poker (1993)
Par THE MARGINAL le 27 Septembre 2005          Consultée 2024 fois

Voilà un disque qui était passé totalement inaperçu lors de sa sortie. En effet, quand "Liquor & poker" de Sister Whiskey a vu le jour en 1993, il y a eu des changements dans le paysage musical américain et la musique pratiquée par ce quintette US ne correspondait pas aux lois du marché de l'époque.

Pourtant, ce n'est pas le talent qui manquait chez Sister Whiskey. Pour de plus amples détails concernant ce groupe américain, sachez que celui-çi excellait (je parle à l'imparfait car ce quintette n'existe plus) dans le hard bluesy teinté d'influences sudistes et que c'est Dana Strum (le bassiste de Slaughter) qui s'est chargé de la production de leur premier album "Liquor & poker" dont la pochette est en parfaite adéquation avec le titre.

"Simple man", d'emblée, donne le ton: mid-tempo entrainant, voire dansant, joyeux sur lequel la voix à la fois chaleureuse et travaillée au bourbon du chanteur Dennis Lee Duncan fait des merveilles et les guitares bluesy sont pleines de vitalité. Ajoutez à cela un superbe refrain accrocheur et vous obtenez le titre idoine pour faire taper du pied et frapper dans les mains. "Can you satisfy me", superbement appuyé par un refrain punchy repris joyeusement en choeurs, a un côté très live, accentue la face hard rock n'roll du groupe et, sur le coup, on a bien envie de se la jouer redneck et de se ballader en Chevrolet dans l'Ouest sauvage americain. Les Black Crowes n'ont qu'à bien se tenir: voilà un concurrent de très haut de gamme, c'est moi qui vous le dit !

Vous l'aurez compris: Sister Whiskey a autre chose à faire que de se lamenter sur son sort ou passer ses journées à chasser le dragon (surtout qu'il ne doit pas y en avoir des masses sur le continent américain...). On a affaire ici à du hard rock n'roll bluesy(euh, je me répète, là ?) qui met bien en évidence les racines de la musique américaine et c'est joué de manière remarquable et avec classe. Ce ne sont pas les "Moonshine", qui sonne très cru, "I'd lie to you for your love", l'entêtant et catchy "Count me in" aux forts accents sudistes évoquant le meilleur de Lynyrd Skynyrd, "Sleepin' your life away" qui a le chic de faire monter l'adrénaline comme aucun autre titre, le groovy et incisif "Ain't 'bout love", "Edge of the night" et sa rythmique syncopée, le vigoureux et punchy "Don't cha know ya need it" qui me feront penser le contraire, d'autant que l'inspiration est au rendez-vous.

Et dans le registre des power-ballads, Sister Whiskey a plutôt bien assuré. Le musclé "Keep waitin' ", ponctué par un final absolument magistral (il faut l'écouter pour le croire), et le poignant et plein de sensibilité "Excuse me", au feeling bluesy retro, sont vraiment de haute qualité et bien des groupes plus renommés seraient contents d'avoir de telles power-ballads dans leur répertoire. En revanche, "Cryin' inside" apparait comme une ballade sudiste trop mielleuse, trop prévisible pour convaincre.

Que dire de plus sur cet album ? Qu'il est bourré de qualités ? Les ingrédients sont là, après tout: hargne, sensibilité, chaleur, feeling, punch, bonne production, excellente cohésion entre musiciens, compos très inspirées et pleines d'authenticité. C'est avec un certain retard que j'ai découvert ce "Liquor & poker"(11 ans après sa sortie, pour être précis), mais plusieurs écoutes m'ont convaincues de le considérer comme un chef-d'oeuvre injustement delaissé aussi bien par le public que par la presse. Et l'aventure s'est arrêtée là pour Sister Whiskey puisque, par la suite, chaque musicien s'en est allé de son côté.

Veritable note: 4,75/5

A lire aussi en HARD ROCK par THE MARGINAL :


THUNDERHEAD
Crime Pays (1991)
Le meilleur album de Thunderhead




TESLA
Five Man Video Band (1991)
Hard rock


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Dennis Lee Duncan (chant, harmonica)
- Tyler Gentile (guitare)
- Jack Aurora (guitare)
- Rich Florio (basse)
- Gregg E. West (batterie)


1. Simple Man
2. Can You Satisfy Me
3. Moonshine
4. Keep Waiting
5. I'd Lie To You For Your Love
6. Excuse Me
7. Count Me In
8. Sleeping Your Life Away
9. Ain't About Love
10. Edge Of The Night
11. Crying Inside
12. Don't Cha Know Ya Need It
13. Open Your Heart



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod