Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


GODIVA - Call Me Under 666 (2005)
Par JEREMY le 19 Juillet 2005          Consultée 1969 fois

On sait la scène metal suisse assez peu développée. Les groupes de renommée mondiale se comptent sur les doigts d’une main. Qui plus-est, ceux-ci évoluent dans un registre indus, black, ou parfois les deux (Samael), et n’ont donc absolument rien à voir avec Godiva. Mais ça n’empêche pas les helvètes de se donner à fond dans leur deuxième album de heavy metal tout ce qu’il y a de plus maidennien.

Je vous avoue qu’à la première écoute j’ai failli ressortir le CD du lecteur, le remettre dans le boîtier, le ranger dans ma discothèque, et ne plus jamais le ressortir. Pourquoi ? Tout d’abord, on a affaire ici à un chanteur terriblement faible. Non pas qu’il ne maîtrise pas sa voix, bien au contraire son registre se montre incroyablement étendu, mais simplement qu’il manque cruellement de coffre, de puissance. Constat effectué dès les premières secondes de « Hellraiser », suite à un cri de rage se terminant sur un trémolo hasardeux à pouffer de rire.

Ensuite, l’allure générale de l’album après une première écoute rapide ne donne pas précisément envie d’y revenir. Déjà, le titre « Call Me Under 666 » sonne cliché, tout comme beaucoup de noms de morceaux (« The Flight Of The Dragon », exemple le plus flagrant). De plus, tous se ressemblent et font preuve d’une trop grande linéarité dans leur évolution. Enfin, dès les premières secondes on reconnaît la touche Iron Maiden. Et les (mauvais) clones de ces derniers sont si nombreux qu’automatiquement un blocage inconscient s’effectue.

Mais il y a une chose qui différencie Godiva des autres groupes : une capacité à scotcher ses refrains dans les mémoires. En effet, il est certain que si les lignes de chant de « Hellraiser » et de « Call Me Under 666 » ne m’étaient pas revenues en tête quelques heures après avoir écouté l’album, je n’aurais pas poussé plus loin mon écoute de l’album. Et j’aurais eu bien tort, car au bout de deux, trois écoutes, chaque refrain m’est devenu connu, et chacun est dorénavant repris en chœur et massacré par ma voix décidément absolument fausse :) !

Le groupe semble avoir pris conscience de son manque de personnalité et essaie de se démarquer de ses influences les plus flagrantes par plusieurs moyens : tout d’abord des voix death qui reviennent régulièrement (attention, j’ai dis « régulièrement », pas « fréquemment » ! on est dans du heavy metal là !), des morceaux catchy et puissant à la fois (« My Fate »), et enfin un son à la recherche d’originalité sur la fin du disque mais qui lorgne indéniablement sur celui du « No World Order » de Gamma Ray (c’est particulièrement flagrant sur « Soulkiller »).

Parmis les bons moments du disque, outre un grande majorité des refrains (seuls ceux de « Only Heaven Knows » et « Proud To Be A Beast », qui me fait penser à un tube radio de la fin des années 90, ne répondent pas à l’appel), on recensera la ballade chargée en émotion, « Free My Soul », qui clôt l’album de la plus belle des façons ; le solo de « Maneater », appuyé par une triple rythmique guitare-basse-batterie qui démontre une fois de plus l’importance de deux guitares dans un groupe de metal, l’intro acoustique de « The Flight Of The Dragon », qui propose une ambiance croisée entre « Children Of The Damned » de Maiden et « Reversed » de Manticora, et d’une manière plus générale des soli et des riffs particulièrement puissants, disséminés un peu partout.

D’habitude ce genre d’album ne mérite pas plus de deux étoiles, mais les suisses ont une marge de progression intéressante et la recherche d’originalité sur quelques titres prouve leur bonne volonté. On regrettera pourtant une trop grande linéarité au sein des titres, mais ça ne nous empêchera pas de ne pas nous ennuyer beaucoup sur ce disque. Une copie d’Iron Maiden, certes, mais une bonne copie !

A lire aussi en HEAVY METAL par JEREMY :


CRYONIC TEMPLE
In Thy Power (2005)
Un des meilleurs albums de heavy/speed de l'année




ANKHARA
Sombras Del Pasado (2003)
Heavy metal


Marquez et partagez




 
   JEREMY

 
  N/A



- Sammy Lasagni (guitare)
- Moses B. Fernandez (guitare)
- Fernand Garcia (chant)
- Peter Gander (batterie)
- Mich Koontz (basse)


1. Headache Machine
2. Hellraiser
3. Call Me Under 666
4. My Fate
5. When Lightning Strikes
6. Only Heaven Knows
7. The Flight Of The Dragon
8. Maneater
9. Proud To Be A Beast
10. Soulkiller
11. Free My Soul



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod