Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Glorious Bankrobbers

BABYLON BOMBS - Cracked Wide Open And Bruised (2005)
Par THE MARGINAL le 13 Juillet 2005          Consultée 3520 fois

Mais où s'arrêteront donc les Suédois ? Si je pose cette question, c'est parce que depuis quelques années, ce pays de l'Europe du Nord n'en finit plus de sortir à tour de bras d'excellents combos de Hard Rock. On connaissait déjà The HELLACOPTERS, BACKYARD BABIES, HARDCORE SUPERSTAR. Par la suite, on avait fait plus ample connaissance avec LOUD’N'NASTY, GEMINI FIVE, COSMIC BALLROOM, PLAN NINE, MARYSLIM et, dernièrement, CRUCIFIED BARBARA. Voilà que la Suède sort de son chapeau ENEMIES SWE, BABYLON BOMBS, CRASHDIET, NASTY KIXX pour ne citer que ceux-là. Ce pays serait-il doté de ressources inépuisables en matière de Hard Rock ?

En tout cas, le groupe qui nous intéresse dans cette chronique est BABYLON BOMBS, un quartette qui avait attiré l'attention par le biais d'une prometteuse démo de 4 titres qui avait circulé sur le Net en 2003 et qui a fait de ce groupe un solide espoir dans le créneau Sleaze/Glam.

"Cracked Wide Open And Bruised", qui voit le jour en 2005, marque les vrais débuts discographiques de BABYLON BOMBS. Si le premier titre, le très bon "Let's Roll", s'inscrit dans la tradition du Rock-Hard suédois tel que le pratiquent HARDCORE SUPERSTAR et BACKYARD BABIES, la suite démontre que le quartette suédois s'est écarté de ses premiers pas Sleaze/Glam pour proposer un Hard Rock’N'Roll plus classique, plus vintage comme l'indique la production. Oui, mais attention : la qualité musicale et l'inspiration sont au rendez-vous. Il suffit d'écouter l’entraînant "Superstar", sur lequel on entend un piano déchaîné sur le refrain, et "Lady Deny" avec son côté rétro-Boogie fort entraînant pour s'en convaincre. Surtout qu'on y perçoit par instants des influences Rockabilly issues des 50's... Ne négligeons pas non plus les autres titres tels que l'impétueux et classieux "Delirious", le fantastique "Every Dog Has Its Day", haut en couleur et plein de vitalité, de surcroît inondé de piano et parsemé de slide, "So Cruel" et ses riffs imparables qui vous scotchent au plafond, ou encore le rythmé "Something For Nothing" qui valent largement le détour et permettent de constater que BABYLON BOMBS a bien assimilé ses influences 70's. On reconnaît, en vrac, les influences des ROLLING STONES, AEROSMITH, GEORGIA SATELLITES et GREAT WHITE (c'est de ce groupe que BABYLON BOMBS se rapproche le plus par moments).

Les 4 musiciens suédois mettent aussi un point d'honneur à arrondir les angles. C'est le cas avec "Get In The Ring", qui oscille entre le Hard Rock à la suédoise (de par le refrain) et le Hard bluesy des 70's (écoutez un peu l'intro), ainsi que "Low, Broke & Pissed", un titre virulent, tranchant qui dépote méchamment.

2 ballades, ou plutôt power-ballades, apparaissent sur l'album et tempèrent (relativement) les ardeurs du combo. "Crucify", qui est très arrosée d'orgue Hammond omniprésent, et "Do You Think About Me ?" sont 2 magnifiques power-ballades mélancoliques, touchantes, pleines de feeling et sont également très teintées 70's.

Pour son premier album studio complet, BABYLON BOMBS s'est fendu d'une remarquable réussite. Les guitares sont très présentes et la voix de Dani est très agréable à entendre. La musique de ces 4 musiciens peut plaire aussi bien aux fans de Hard estampillé 70's qu'aux amateurs du Rock scandinave et du Hard Rock typé 80’s (même si les influences 80's sont rarement présentes sur cet opus). Pour conclure, leur album "Cracked Wide Open And Bruised" n'est pour l'instant pas distribué en France, mais si ça en intéresse quelques-uns, ils peuvent l'acheter en ligne sur le site du groupe ou de leur label (Smilodon), voire contacter le groupe lui-même. Quoi qu'il en soit, BABYLON BOMBS s'affirme comme un très solide espoir du Hard Rock scandinave et mérite vraiment d'être soutenu.

Véritable note: 4,5/5.

A lire aussi en HARD ROCK par THE MARGINAL :


CHEAP TRICK
Rockford (2006)
Les papys de cheap trick pétent la forme




COSMIC BALLROOM
Stoned, Broke And Ready To Rumble (2003)
Hard rock


Marquez et partagez



Par THE MARGINAL




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Dani (chant, guitare)
- Jon (guitare)
- Mart (basse)
- Swaint (batterie)


1. Let's Roll
2. Superstar
3. Lady Deny
4. Crucify
5. Delirious
6. Get In The Ring
7. Every Dog Has Its Day
8. So Cruel
9. Low, Broke & Pissed
10. Do You Think About Me?
11. Something For Nothing



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod