Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Skid Row, Van Halen

ROXY BLUE - Want Some ? (1992)
Par THE MARGINAL le 12 Septembre 2005          Consultée 2658 fois

Entre 1992 et 2005, 13 années se sont écoulées... Plus précisèment, je viens de retrouver 3 amis hardos(dont 2 se sont coupés les cheveux) que j'avais plus ou moins perdu de vue depuis 13 ans. Pour ces retrouvailles, nous sommes allés à un café et avons profité de cette occasion pour nous remémorer les vieux souvenirs qui nous ont marqués à l'époque. Et forcément, il est question de Hard US dans cette conversation.

C'est alors qu'après avoir parlé de Tora Tora, Steelheart, Junkyard, L.A. Guns, Firehouse (bon, je ne vais pas vous énumérer toute la liste...), nous nous rappelons subitement du groupe Roxy Blue. L'un de mes 3 potes s'exclame: "Fuck yeah !! Roxy Blue, ça c'était un putain d'excellent combo americain !". Un autre renchérit:" Wouah ! Et dire que je n'avais pas écouté leur album "Want some ?" depuis tant d'années... Mais je me souviens bien de ce disque et, en effet, c'est excellent dans le style Hard US". Je prends alors la parole: "Roxy Blue: un groupe culte, tout simplement. Ce groupe était très inspiré par Skid Row et Van Halen, de mémoire. Ca dépotait. Et puis rien que la pochette fait de "Want some ?" un album culte. Souvenez-vous de cette fameuse pochette: c'était tout simplement une incitation à pénetrer dans le rêve americain.

C'est alors que notre conversation est focalisée sur l'album "Want some ?" et chaque chanson est alors plus ou moins décortiquée. Voici quelques extrairs choisis:
- Ils ont fait une reprise des Who du tonnerre. "Squeeze box" est franchement bien interprétée. Les guitares électriques et acoustiques qui se superposent, ça le fait bien.
- Les compos personnelles de Roxy Blue, ce n'est pas n'importe quoi non plus ! Il suffit d'écouter attentivement "Main attraction" en fin de CD. C'est un long mid-tempo punchy, plein de classe qui dépote. Ces riifs de guitare sont vraiment très bons. Très big-rock dans l'esprit !
- Ah oui, et dans le genre, "Too hot to handle", et surtout les flamboyants "Rob the cradle" et "Rock-a-bye baby" sont excellents et donnent la patate. Comment ne pas taper du pied et pogoter quand on entend des trucs pareils ? Ca, mon gars, c'est du "100% fuel-injected big-rock" que ne renierait pas David Lee Roth en personne. D'ailleurs, z'avez-vu à l'interieur du livret ? L'un des musiciens saute en faisant le grand écart ! Dément !
- Roxy Blue savait aussi être un tantinent plus furibard dans la même veine que Skid Row comme l'attestent "It's so easy" et "Talk of the town" avec sa rythmique syncopée. Sur scène, ces titres devaient déchirer sévèrement.
- Tous ces titres sont très bons,je vous l'accorde, mais vous avez oublié de citer l'up-tempo "Love's got a hold on me". La section rythmique pète littéralement le feu et la chanson sonne de façon très live.
- Dans un autre genre, "Sister sister" est bien sympa aussi. On y entend les guitares électriques et acoustiques superposées. Un peu comme si le hard rock et la musique folk US cohabitent gaillardement. Pis à la fin, quand le rythme s'accélère d'un coup: terrible !!!!
- Et les power-ballads, hein ? Bon OK, "Nobody knows" est franchement dispensable, mais Roxy Blue en a sorti 2 autres de très bonne facture: "Time's are changin' " et "Luv on me". C'était un bon plan pour attirer quelques demoiselles, srtout qu'à l'époque, elles avaient plus de classe et de savoir-vivre qu'aujourd'hui.
- Rhaaaa..... C'était le bon temps, à ce moment-là ! Roxy Blue était l'un des représentants de tout ce mouvement musical qui nous a marqués. On pourrait citer des centaines d'autres groupes, mais c'était quand même une sacrée époque ! Quand je pense qu'aujourd'hui, le paysage musical americain est inondé de musique fast-food sans saveur. Pfff !!!

Vous l'aurez compris: bien que n'ayant sorti un seul album, Roxy Blue a marqué les mordus de hard US(présent !!!) au point de continuer d'alimenter les discussions à l'occasion. Il faut dire que les compos sont punchys, accrocheuses, inspirées. La voix parfois éraillée du chanteur Todd Poole est parfaitement adaptée à ce style. On trouve d'excellentes parties de guitare, tant en électrique qu'en acoustique. Quand à la production signée Mike Clink, elle est bonne et met bien en relief la qualité des compos. Donc, si vous êtes ouverts au Hard US et que vous croisez un joue ce "Want some ?", accordez-lui une chance, testez-le. Ce disque pourrait agréablement vous surprendre...

A lire aussi en HARD ROCK par THE MARGINAL :


BONFIRE
Point Blank (1989)
Hard rock




TALISMAN
Five Men Live (2005)
Remarquables performances scéniques de talisman


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Todd Poole (chant, guitare acoustique)
- Sid Fletcher (guitare)
- Josh Weil (basse)
- Scotty T (batterie)


1. Too Hot To Handle
2. Sister Sister
3. Times Are Changin'
4. It's So Easy
5. Rob The Cradle
6. Squeeze Box
7. Talk Of The Town
8. Rock-a-bye Baby
9. Luv On Me
10. Nobody Knows
11. Love's Got A Hold On Me
12. Main Attraction



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod