Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Aesthesia

The DOGS D'AMOUR - Straight (1990)
Par THE MARGINAL le 3 Septembre 2005          Consultée 1928 fois
Aux USA, la vague sleaze/hard rock était représenté à l'époque par Guns N'Roses, L.A.Guns, Faster Pussycat, Love/Hate, Sea Hags, entre autres... La Grande Bretagne, elle, pouvait compter sur un quartette dejanté répondant au nom de Dogs D'Amour et pouvant se targuer d'avoir une solide expérience puisqu'il affiche déjà son 6ème disque avec "Straight" en 1990. The Dogs D'Amour peut compter notamment sur la personnalité de son chateur Tyla, dont le grain de voix rugueux et l'attitude servent à merveille le répertoire du combo.

Mais parlons surtout de l'album "Straight". Tout d'abord, la pochette: celle-çi représente vraiment le côté dejanté du rock n'roll et l'incitation à la débauche sous toutes ses formes. On peut supposer qu'à l'époque, Miss Thatcher devait faire des cauchemars rien qu'en pensant à ces 4 pistoleros sans foi ni loi.

En ce qui concerne la musique, Tyla et ses compères en connaissant un rayon lorsqu'il s'agit de faire parler la poudre. Il suffit d'entendre "Cardboard town", "lie in this land" et ses allures rockabilly, "No gypsy blood"", le mid-tempo entrainant "Back on the juice" très teinté hard US, le coloré "Flyin' solo" qui ne déplairait pas aux fans des Rolling Stones, "Heroine", ou encore le punchy "Lady nicotine" pour en être convaincu. On s'aperçoit sur certains titres qu'il y a un sentiment d'urgence qui y règne, une féroce envie d'en découdre de la part du groupe britannique. Celui-çi s'y entend pour cogner là où ça fait mal, tout en faisant preuve d'un feeling ahurissant.

D'ailleurs, dans un autre registre, les Dogs D'Amour ont pondu "Evil", un mid-tempo bluesy tantôt acoustique, tantôt électrique et nerveux avec quelques choeurs quasi-gospel sur le refrain, et "Victims of success" qui, après un début calme, monte progressivement en puissance pour se faire plus musclé. Voilà assurèment 2 jolies trouvailles de la part de Tyla & co.

On recense également 3 ballades sur cet album. Si "Kiss my heart goodbye", titre sur lequel on entend quelques légers choeurs féminins, et "You can't burn the devil" sont 2 jolies ballades acoustiques bluesy pleines de profondeur, de sensibilité, on ne peut pas en dire autant de "Empty world", plutôt dispensable et pas vraiment travaillé. Il y a toutefois un detail qui m'agace: ces 3 ballades sont postées d'emblée en première partie de l'album(respectivement en 2ème, 4ème et 6ème positions). Il eut été certainement préférable de les voir dispatchées autrement dans la track-list de cet opus.

Hormis quelques petits détails sur lesquels il y a de quoi chipoter, "Straight" est quand même une fort belle réussite dans ce style musical. Voilà en effet du hard rock n'roll inspiré avec, en prime, des éléments bluesy et sleaze. Qui plus est, le son de guitare est très beau et la production de Ric Browde le fait vraiment. Voilà donc de bonnes raisons pour que tout amateur de hard rock, de rock tout court même, s'intéresse de plus près aux Dogs D'Amour.




Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Tyla (chant, guitare)
- Jo Dog (guitare)
- Steve James (basse)
- Bam (batterie)


1. Cardboard Town
2. Kiss My Heart Goodbye
3. Lie In This Land
4. You Can't Burn The Devil
5. Gypsy Blood
6. Empty World
7. Back On The Juice
8. Evil
9. Victims Of Success
10. Flyin' Solo
11. Heroine
12. Chiva
13. Lady Nicotine
14. I Don't Want You To Go (live)
15. Ballad Of The Jack (live)



             



1999 - 2014 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod