Recherche avancée       Liste groupes



      
HARDCORE  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Generation Kill

PRO-PAIN - Prophets Of Doom (2005)
Par DAVID le 14 Juin 2005          Consultée 2459 fois

Chouette, un nouvel album de Pro-Pain, on sait à l'avance qu'on va avoir notre dose de hardcore ultra-carré et classique, façon yahourt (cf les breuarg du chanteur). Je dois avouer que mis à part un best-of regroupant des titres des 3 premiers albums (Foul Taste Of Freedom, The Truth Hurts et Contents Under Pressure), je ne connais pas les autres albums de Pro-Pain. En même temps, ce n'est pas le genre de groupe à tout chambouler d'un album à l'autre. Ceci dit, si jamais un fan du groupe s'aperçoit de ma méconnaissance de l'ensemble de leur discographie (on sait jamais), j'implore à l'avance mon repentir en m'agenouillant devant lui. J'avais juste entendu parler d'une période davantage portée vers le hip-hop, une facette qu'on retrouvait (légèrement) à leurs débuts.

En écoutant Prophets of doom, j'ai été surpris de constater que Pro-Pain a bien métallisé son expression. Le changement de line-up ne doit pas être étranger à ce revirement. Les paroles sont clairement axées autour des Etats-Unis, un thème très en vogue en ce moment chez les groupes américains. Certains titres parlent d'eux-mêmes (Un-American, Operation blood for oil). Point de hip-hop ici, les rythmiques sont limite thrash par moments, mais le chant gueulard est là pour rappeler qu'on a bien à faire à un groupe de hardcore. Mais il n'y a pas de véritables classiques sur ce disque, d'hymnes qui fracasseront tout en concert, comme il pouvait y en avoir sur les 3 premiers albums.

Les compos sont assez banales et il est regrettable que le côté punk et hip-hop ait disparu, au profit de toujours plus de brutalité. Du coup, c'est une partie de leur personnalité qui s'envole. Certains titres font vraiment penser à The Haunted, Getting over et The prisoner en particulier ; une comparaison qui ne tourne pas à leur avantage en tout cas. Bref, on a plus envie de se cogner la tête contre un mur, plutôt que de se laisser aller aux traditionnels "jump jump hardcore". Le moindre élément non-bourrin se doit d'être salué comme il se doit ; avec Hate marches on et son intro acoustique médiévale (ça ne rigole plus !) ou le solo "rock 'n' roll" de One world ain't enough. Mais ça fait bien peu. Pro-Pain n'a jamais été réputé pour sa finesse de toute façon, et même la présence de solos de guitare plutôt "clean" (rarissimes dans le hardcore) n'y changera rien. A réserver aux nostalgiques du hardcore-metal tel qu'on l'envisageait dans les années 90.

A lire aussi en HARDCORE par DAVID :


PRO-PAIN
Best Of (1997)
Les ac/dc du hardcore




BIOHAZARD
No Holds Barred (1997)
Hardcore

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   DAVID

 
  N/A



- Gary Meskil (basse, chant)
- Tom Klimchuck (guitare)
- Eric Klinger (guitare, chant)
- Jc Dwyer (batterie)


1. Neocon
2. Un-american
3. Hate Marches On
4. One World Ain't Enough
5. Getting Over
6. Operation Blood For Oil
7. Torn
8. Death Toll Rises
9. The Prisoner
10. Days Of Shame



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod