Recherche avancée       Liste groupes



      
PROGRESSIVE POWER METAL  |  STUDIO

Commentaires (3)
Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Rhapsody, Angra, Dark Moor, Fairyland, Highlord, Pyramaze, Lionsoul
- Membre : Alkemyst, Death Ss
 

 Site Officiel (408)
 Myspace (234)
 Chaîne Youtube (351)

SECRET SPHERE - Heart & Anger (2005)
Par FREDOUILLE le 1er Juin 2005          Consultée 5617 fois

Alors que "A time never come" brillait encore de mille feux de par une musique alléchante et pittoresque, les Italiens de SECRET SHERE sortait en 2003, le trop ambitieux "Scent of human desire". Force est de constater que ce disque n'a pas fait l'unanimité auprès des fans, SECRET SPHERE empruntant davantage au hard rock qu'au speed melodico-symphonique de son prédécesseur. Les italiens se sont vus certainement trop gourmands à l'époque : une prise de risque importante, faut-il le souligner, non récompensée malgré un bon album.

Deux ans plus tard, les Italiens remettent le couvert avec un quatrième album "Heart & Anger" et ont semble-il compris leur erreur passée. SECRET SPHERE renoue indéniablement avec la musique qui caractérisait si bien l'indétronable "A time never come" ou encore le premier album "Mistress of the shadowlight", tant et si bien que cette nouvelle livraison risque bel et bien de rameuter les fans des deux premiers albums. De manière générale et tout en gardant une touche symphonique (à l'image de la superbe introduction de l'album sur laquelle on croirait d'ailleurs entendre Tarja de NIGHTWISH, et à l'image des nombreux choeurs féminins qui garnissent l'album), voire gothique comme sur le très beau "I won't say a word", "Heart & Anger" se veut nettement plus immédiat et plus rentre-dedans que jamais : guitares abrasives ("Loud & Raw", "Set me free", "Bad blood"), rythmiques speed ("Where the sea ends", "Faster than the storm", "Set me free", ou le fulgurant "Lights on" et ses choeurs dantesques), claviers omniprésents ("Dance with the devil"), soli inspirés mais néanmoins inventifs ("Loud & Raw").

"Heart & Anger" comporte donc un nombre ahurissant de compositions percutantes et ultra-heavy mais néanmoins maniérées tels que les excellents "Where the sea ends", "Bad blood" ou "Lights on" sur lesquels les rythmiques de guitares sont appuyées comme jamais. On peut dire que ça déménage parfois sévère sur l'album.
Mais là où les Italiens font très fort c'est sur les refrains (les choeurs remportent ici la palme) lesquels sont irrémédiablement ancrés dans votre tête dès leur écoute tant et si bien que la majeure partie des compositions de l'album sont des hits en puissance ("Dance with the devil", "Where the sea ends", "Lights on" ou encore "No reason why" en sont les parfaits exemples). Il va sans dire que Ramon a pris de l'envergure sur cet album et n'est plus aussi "friable" que sur "Scent of human desire". Sa voix est quasi-irréprochable aussi bien sur les passages agressifs que sur des passages plus calmes ("I won't say a word" sur lequel on pourra noter la suppléance d'une sublime voix féminine). Bref, il chante extrêmement bien.
A noter que l'exercice de la ballade n'est pas épargné sur l'album : SECRET SPHERE excelle dans le domaine à l'image du splendide "You still remain" sur lequel une voix féminine vient magnifier le tout.

Les Italiens de SECRET SPHERE signent donc là un excellent album qui devrait en ravir plus d'un. Légèrement en deçà de "A time never come" (il n'en est quand même pas très loin), "Heart & Anger" supplante son prédécesseur et dégage un singulier pouvoir de séduction qui ne devrait pas vous laisser insensible longtemps!

IRRESISTIBLE!

Morceaux favoris : "Lights on", "Where the sea ends", "Dance with the devil"

A lire aussi en POWER METAL par FREDOUILLE :


MORGANA LEFAY
Maleficium (1996)
Le meilleur album de morgana lefay! assurément!




STRATOVARIUS
Eternal (2015)
Le classicisme de STRATOVARIUS

(+ 2 kros-express)

Marquez et partagez




 
   FREDOUILLE

 
  N/A



- Ramon (vocals)
- Aldo Lonobile (guitars)
- Andy Buratto (bass)
- Antonio Agate (keyboards)
- Paco Gianotti (guitars)
- Daniel Flores (drums)


1. Endless
2. Where The Sea Ends
3. First Snake
4. Loud & Raw
5. Dance With The Devil
6. Set Me Free
7. I Won't Say A Word
8. Lights On
9. Leonardo Da Vinci
10. You Still Remain
11. Bad Blood
12. No Reason Why
13. Faster Than The Storm



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod