Recherche avancée       Liste groupes



      
THRASHCORE  |  E.P

Commentaires (2)
Lexique thrash metal
L' auteur
Acheter Cet E.P
 



DRIFTING BREED - Hope Hereafter (2005)
Par FREDOUILLE le 10 Mai 2005          Consultée 1517 fois
DRIFTING BREED est une jeune formation originaire de la région parisienne et issue des cendres du groupe NO WAY OUT (à la fin 1999). DRIFTING BREED ne prend sa forme actuelle qu'en 2003 avec l'arrivée de Jonathan à la batterie puis de Jérémie à la basse. C'est à cette époque que le groupe peaufine son orientation musicale et laisse venir à lui le style qui est maintenant le sien : le Metalcore.... Oui mais pas seulement! Car DRIFTING BREED a plus d'une corde à son arc!

N'y allons pas par 4 chemins!!! C'est dans l'opulence et en un peu moins de 22 minutes que DRIFTING BREED nous présente son premier MCD. Et autant vous le dire tout de suite c'est une véritable déflagration qui se livre à nous. A commencer par le son qui est vraiment exceptionnel pour une autoproduction. Celui-ci restitue à merveille la puissance, la rage, la ferveur des compositions qui nous sont distillées ici. A noter que le mix est excellent.

"Hope hereafter" débute par une introduction calme très réussie aux influences très orientales (ORPHANED LAND n'est pas très loin) agrémentée de Duduk (petite flûte arménienne) que l'on retrouvera d'ailleurs sur les deux morceaux suivants donnant au groupe une originalité certaine. Après cette minute de calme et de plénitude nous rentrons dans le vif du sujet avec le très puissant et percutant "Hope Hereafter". Dès les premières secondes de ce morceau, on comprend aisément pourquoi DRIFTING BREED est classifié dans le Metalcore. En effet, le chant de Nicolas, en plus de quelques "Backing vocals" présents deci delà (sur l'excellent "Some reasons to kill me" par exemple), offre de par sa rage, sa hargne une couleur prononcée hardcore au groupe. Il est évident qu'il a certainement écouté des groupes tels que SHADOWS FALL ou KILLSWITCH ENGAGE (les réminiscences sont là!).
Mais là où DRIFTING BREED parvient à se détacher des autres groupes et à afficher déjà une personnalité bien distincte c'est par le biais de compositions extrêmement bien ficelées, puisant dans diverses influences telles que le Thrash, le Death, le Heavy, le Power, le tout avec une grande homogénéité et une grande maîtrise.
C'est ainsi que "Almost a stranger", parfait exemple, nous offre un large panorama de ces influences précitées. On pourra tour à tour penser à BRAINSTORM (Intro du titre et sonorité des guitares), à ORPHANED LAND pour la voix parlée, à MACHINE HEAD époque "Burn my eyes" pour les rythmiques thrash à couper le souffle, à PANTERA pour les riffs de mammouth, à ETERNAL GRAY pour les relents Death metal et ses cotés légèrement orientaux (lignes mélodiques extra!), voire SLAYER pour certains passages. On pourra également noter quelques breaks bien amenés laissant place à quelques passages plus calmes et bienvenus.

DRIFTING BREED ne fait donc pas dans la dentelle et nous propose donc durant près de 22 minutes, une musique lourde de chez lourde, agressive à souhait et possédant un groove impressionnant. Le travail de sape des musiciens est tout bonnement remarquable : entre soli, changements de tempos ou breaks époustouflants, on peut s'apercevoir que le travail de composition est déjà remarquable et d'une maturité certaine.
Ce MCD 5 titres est une tuerie et je crois bien que DRIFTING BREED ne restera pas longtemps inconnu. A suivre de très très près dans les années à venir car il y a là un gros, très gros potentiel!!!

TERRIBLE tout simplement!




Marquez et partagez




 
   FREDOUILLE

 
  N/A



- Jonathan (batterie)
- Nicolas (chant)
- Jérémie (basse)
- Mikael (guitares)
- Arnaud (guitares)
- Gérard (duduk)


1. Intro
2. Hope Hereafter
3. Almost A Stranger
4. Waste Game
5. Some Reasons To Kill Me



             



1999 - 2014 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod