Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Helloween

RAWHEAD REXX - Rawhead Rexx (2001)
Par FREDOUILLE le 1er Juillet 2005          Consultée 1747 fois

RAWHEAD REXX avait suscité ma curiosité puisque celui-ci avait fait la première partie d'un certain ANNIHILATOR en 2001. RAWHEAD REXX est en fait un groupe allemand pratiquant un heavy metal classique serai-je tenté de dire, mais d'une vélocité imparable, reléguant HAMMERFALL à du hard FM. Ce heavy metal burné ne reflète en rien l'infâme pochette de l'album, digne d'un film d'horreur à l'instar de l'introduction de l'album ("The curse") sur laquelle on entend la créature de la pochette se délecter de sa proie. Miam miam!

Le monstrueux et décoiffant "Town of skulls" déboule alors à mille à l'heure sur nos enceintes avec ses vives réminiscences speed metal. Les riffs speedés de ce morceau sont d'une rare efficacité (un peu à la RIOT sur l'album "The privilege of power") et le chant haut perché du chanteur guitariste Juergen Volk, plutôt à son aise sur l'ensemble de l'album (même s'il a tendance à vouloir aller dans des aigus dispensables au vu de la teneur des compositions), assure grave (son entrée est fracassante). A noter que le refrain de ce morceau sent le HELLOWEEN des années 80 à plein nez.
Les deux morceaux qui suivent "Opposing force", "Mr. Hyde", plus mid-tempos sont malheureusement plus quelconques et s'apparentent à un heavy metal de base maintes et maintes fois entendu. Toutefois, on pourra quand même se délecter ci et là de quelques belles harmonies.
Le groupe allemand retrouve de sa vivacité avec l'excellent "Holy war", hymne heavy se caractérisant par des passages carrément jouissifs, et de sa splendeur avec "Sons of mayhem", ce genre de morceau si caractéristique du heavy metal teuton (un peu à la HEAVEN'S GATE sur "Can't stop rockin') avec une ligne de basse mise très en avant. Le refrain est particulièrement fédérateur et c'est très bien exécuté.

La suite de l'album est plus inégale avec du très bon comme le très Helloweenien "Request" (flagrant sur les chorus du morceau), du bon avec les classiques heavy speedés "The wolf", "The scream" (la ressemblance avec HELLOWEEN est encore une fois très frappante - il y a du copier/coller dans l'air!), du moyen comme les très anodins "Rawhead Rexx" et "Blood on my hands", power ballade sur laquelle le chanteur prend des intonations à la Tobias Sammet et du mauvais comme "Pain" (et son refrain fédérateur!^^) qui sent le HAMMERFALL à plein nez.

On dira que "Rawhead Rexx" est globalement pas mal sans plus. Mais si celui-ci comporte de bonnes choses, avec des titres fichtrement imparables et une production réussie (Charlie Bauerfeind a d'ailleurs mixé l'album), il comprend suffisamment de faiblesses (notamment un manque total de créativité et des influences trop prononcées) pour qu'il soit très rapidement oublié. En somme, on dira que "Rawhead Rexx" est un abum de heavy metal de plus! Difficile de sortir du lot dans ce style déjà si bien exploité!

A lire aussi en HEAVY METAL par FREDOUILLE :


SKID ROW
B-side Ourselves (1992)
Battre le fer tant qu'il est chaud !

(+ 1 kro-express)



HEAVENS GATE
In Control (1989)
La totale maîtrise !


Marquez et partagez




 
   FREDOUILLE

 
  N/A



- Rudy Fleck (guitars)
- Juergen Volk (vocals/guitars)
- Face (bass)
- Dany Bedle (drums)


1. The Curse
2. Town Of Skulls
3. Opposing Force
4. Mr. Hyde
5. Holy War
6. Sons Of Mayhem
7. Rawhead Rexx
8. Request
9. Blood On My Hands
10. The Wolf
11. Pain
12. Don't Tear Me Down
13. The Scream



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod