Recherche avancée       Liste groupes



      
SPEED METAL  |  DEMO

Commentaires (2)
Lexique speed metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Power Symphony, Galloglass, Manticora, Iron Savior, Gamma Ray
- Membre : Demons & Wizards, Serious Black, Coldseed, Sinbreed
- Style + Membre : Savage Circus
 

 Site Officiel (1366)
 The Following (1247)
 Site Francophone (970)
 Myspace (305)

BLIND GUARDIAN - Symphonies Of Doom (1985)
Par MR. AMEFORGEE le 12 Juin 2005          Consultée 6848 fois

Avec ce genre de disques, il est facile de se lancer dans une séance d’étonnement intensif. Ça commence avec une expression du genre : « avec le recul des années… » et ça se termine par « ouahou ! Que de chemin parcouru… ».
Effectivement, comme tous les groupes qui ont un tant soit peu duré, un abîme vaste et profond sépare le groupe confirmé qui évolue de nos jours de cette toute première démo qui date de 1985, époque à laquelle Blind Guardian ne s’appelait encore que Lucifer’s Heritage et où il lui manquait un quatrième larron à la guitare rythmique, l’ami Siepen (jusqu’alors tenue par un autre Marcus : Marcus Dork, oublié depuis). Et je ne vous parle pas des couches-culottes.

Et on peut l’avouer, c’est vrai qu’à l’écoute de cette démo, il était difficile de parier à l’époque sur l’avenir du groupe. Certes, celui-ci nous sert un speed métal en gestation, sympathique, même si il manque un peu de maîtrise, qui débouchera sur sa suite logique, Battalions of Fear, deux ans plus tard, mais il n’y aucune fulgurance qui présage du futur, et donc du meilleur (contrairement à Helloween, qui sort un premier E.P. prometteur la même année).

Ainsi donc, on se retrouve en face d’une sorte de relique, le brouillon de l’acte de naissance que sera BoF, cinq titres pour un peu moins de vingt minutes de speed métal assez puissant, pas encore tout à fait affirmé, juvénile, muni d’une bonne rythmique et d’un jeu de guitare mélodique plutôt agréable. Je pourrais dire helloweenien si je ne craignais pas les anachronismes.
Quand on parle du loup, le premier titre, intitulé Halloween, est une première ébauche du morceau Wizard’s Crown de BoF, avec d’autres paroles (mais le même refrain) et un solo de guitare encore un peu hésitant. Mais l’on peut déjà mesurer l’enthousiasme du groupe à produire un métal énergique et non rébarbatif, à travers de nombreux breaks. Même chose pour les titres suivants, Brian, Dead of the Night (qui prélude Run For the Night ?), où la guitare produit quelques riffs et solos accrocheurs. La batterie de Thomen n’est pas en reste d’ailleurs et établit une assise confortable pour la mélodie.
Le point le plus faible, hormis la production évidemment limitée, c’est le chant, qui est loin d’être au point. Hansi se la joue Paul Di’Anno, mais avec un succès plutôt mitigé. Il se fera épauler sur Symphonies of Doom par Marcus Dork, à la voix plus aiguë, mais sans grande réussite. « Quelques cours de chants seraient nécessaires, jeune homme, même si je crains que votre cas soit désespéré »... :-)
Pour finir, la démo se clôt sur un instru, Lucifer’s Heritage, dans la même veine, avec les honneurs réservés au couple guitare/batterie.
Enfin, deux ans de travail intensif séparent Symphonies of Doom de Battalions of Fear et cela s’entendra. Le premier album bénéficiera d’une meilleure production et d’un son bien plus incisif, même au niveau du chant, preuve que le groupe n’est pas encore tout à fait au point en 1985.

En bref, cette démo n’a de valeur que pour les historiens de la musique et les biographes du groupe (et les chroniqueurs en herbe), mais reste un sympathique objet de collection, un peu comme le cordon ombilical dans son bocal de formol que vous conservez sur votre étagère après un premier enfant. Cela fait un bon presse-papier et c’est toujours ça de gagné.

A lire aussi en SPEED METAL :


ADX
La Terreur (1986)
Une perle de speed metal mélodique à l'ancienne




HELLOWEEN
Walls Of Jericho (1985)
Speed metal

(+ 3 kros-express)

Marquez et partagez




 
   MR. AMEFORGEE

 
  N/A



- Hansi Kürsch (chant, basse)
- André Olbrich (guitare)
- Marcu Dork (guitare)
- Thomas Stauch (batterie)


1. Halloween
2. Brian
3. Dead Of The Night
4. Symphonies Of Doom
5. Lucifer's Heritage



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod