Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL GOTHIQUE  |  STUDIO

Commentaires (4)
Lexique metal gothique
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Moonspell, Negative

The 69 EYES - Devils (2005)
Par POWERSYLV le 11 Mars 2005          Consultée 3993 fois

Groupe adulé dans sa terre natale de Finlande, THE 69 EYES a longtemps été assimilé à toute cette vague goth-metal romantique initiée en son temps par SENTENCED, et plus largement popularisée au début des années 2000 dans sa version acidulée par des groupes comme ENTWINE et surtout HIM et leur bannière rose bonbon. Mais alors que le combo de Mr Valo se fourvoit depuis quelques années dans une voix pop metal qui, même s'il reste les grosses guitares rassemble juste ce qu'il faut pour séduire les midinettes, THE 69 EYES a choisi de rester dans le registre sombre et le look "corbeaux". Ce qui n'a pas empêché le groupe de signer ici avec EMI/Virgin, après avoir quitté Roadrunner.

Alors que Paris Kills avait fait parler de lui avec un certain succès, THE 69 EYES toujours emmené par le sémillant Jyrki propose avec Devils un album qui rassemble de bons moments, et d'autres plus conventionnels. Devils se veut plus dynamique que son prédécesseur, mélant à ses tonalités goths une poussée glam/rock'n roll. Aussi l'appellation "goth'n roll" peut sembler risible mais est beaucoup plus parlante et appropriée ici qu'une quelconque étiquette "metal gothique" somme toute trop rigide.
Et puis après tout, le look affiché des musiciens (habillés de noir, minces et maquillés) ne colle-t-il pas aussi à merveille à ce sobriquet de "goth'n roll" ? Le registre moins profond de cette livraison permet aussi au groupe de se détacher de cette assimilation trop systématique à TYPE O NEGATIVE dont il a été victime par le passé.La voix du sus-nommé Jyrki, même si elle reste dans le registre "ténor/grave", est plus vivante et moins abyssale que celle de Peter Steele.
Et ce dès le début du disque avec le bien rock "Devils". Sur les titres plus sombres et lents (l'intro d'"August Moon" est l'exemple le plus caractéristique), son timbre s'apparenterait plutôt plutôt à celui de Fernando Ribeiro (MOONSPELL).
En gros, les atmosphères et les morceaux alternent, allant du plus sombre et gothique ("Sister Of Charity" avec son glas est surement le meilleur titre du disque), voire parfois des teintes new-waves bienvenues ("Feel Berlin" et sa superbe intro) à du rock'n roll gothique qui n'est pas sans rappeler les grandes heures des premiers albums de THE CULT ("Nothing On Your" et "Hevioso" sont des musts en la matière). La plupart des thèmes et des refrains sont suffisamment mémorisables, les ambiances varient ce qui fait qu'on ne s'ennuie pas à l'écoute de ce dernier opus des rockers en noir.

On se retrouve donc avec un bon album, pas le plus exceptionnel que j'ai écouté mais qui n'est pas mal dans son style. Un peu plus d'audaces et de fantaisies auraient peut-être été les bienvenues pour réellement faire de ce "Devils" un album plus que bon et passer au cran supérieur. A savourer néanmoins très tranquillement lors des longues soirées d'hiver au coin du feu, avec lumières tamisées et tout et tout ...

A lire aussi en METAL GOTHIQUE par POWERSYLV :


SIRENIA
Nine Destinies And A Downfall (2007)
Troisième album : essai réussi

(+ 2 kros-express)



EVEREVE
.enetics (2003)
Metal gothique


Marquez et partagez




 
   POWERSYLV

 
  N/A



- Jyrki69 (chant)
- Timo-timo (guitare)
- Bazie (guitare)
- Archzie (basse)
- Jussi69 (batterie)


1. Devils
2. Feel Berlin
3. Nothing On You
4. Sister Of Charity
5. Lost Boys
6. Jimmy
7. August Moon
8. Beneath The Blue
9. Christina Death
10. Hevioso
11. Only You Can Save Me



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod