Recherche avancée       Liste groupes



      
VIKING METAL  |  STUDIO

Lexique viking metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

 Site Officiel (512)

MÅNEGARM - Dodsfard (2003)
Par VOLTHORD le 29 Avril 2005          Consultée 2801 fois

Dans la mythologie scandinave, Manegarm est le nom du loup qui dévorera la lune le jour de l’aube des dieux. Pas besoin donc de vous dire dans quelle branche de l’Yggdrasil métallique les (origines) évoluent. D’un autre côté, vous l’aviez sûrement remarqué par cette admirable pochette de Kris Verwimp (Marduk, Sear Bliss, Immortal…), le grand maitre des visuels païens ou sataniques.
Les quatre jeunes guerriers dans le vent (du nord ?) nous font offrande ici d’un troisième LP intitulé Dodsfard…Préparez les haches, ça va chauffer !

Introduit par un souffle glacé et quelques étranges bruits venus de nulle part, Dodsfard démarre sur les chapeau de roues ("I Evig Tid"): son carré et détonant, guitares puissantes doublées par un violon jouant ensemble une mélodie entraînante, grognements rageurs et cris acharnés sur lesquelles viennent s’ajouter quelques chœurs viking du premier effet. Deux minutes 26, c’est court mais ça a le mérite d’être direct, et pour le moins remarquable…
Et la chevauchée continue, "Ravenous", toujours aussi court, toujours aussi bon, et cette fois ci plus axé sur un black mélodique aux tournants épiques bien prononcé qu’au black viking et folklorique du premier morceau… Manegarm n’aura cesse de gambader entre passages barbares, riffs mélodiques, violons ajoutant un peu de festivité à l’assaut déchaîné, et de courts break acoustiques nous accordant quelques brefs moments de répits. Les rythmiques sont variées, le sens de la mélodie et de l’ambiance qui fait mouche est au rendez vous, les parties de violons sont pertinentes…bref Manegarm sais évoquer sans l’aide d’un clavier (et d'effets qui rendraient malade certains d'entre vous), des combats de l’ancien temps où se cotoient les guerriers au casque à cornes, et ce avec classe!

Le chant, furieux à souhait ou plus mélodieux sur les chœurs est un gros point fort, excluant au passage l’ennui et la monotonie (contrairement aux tons monocordes de nombreux vocalistes évoluant dans le même genre). Le seul bémol que j’y trouverais se trouve dans le morceau "Agirs Vrede", où le chant forcé de Erik Grawsio fais plus penser à un chef de troupe avec une lourde envie d’aller à la selle (et non en selle) qu’à autre chose…mais c’est pardonnable, surtout que le morceau en question est plutôt bien foutu.

Et c’est sur des chœurs à bases de laylolaylo accompagnées par une guimbarde et une guitare sèche que les vikings de Manegarm nous quittent…après 32 minutes. Court. Surtout vu la qualité des morceaux, qui manquent tout de même, il faut le dire, de ce petit plus qui monteraient les vikings au niveau de leader et non d’outsiders (pas encore de quoi inquiéter Windir, Finntroll et co). La volonté est là, la personnalité se forge quelques part entre le black mélodique, épique et viking/folk.

Manegarm démontre un potentiel non négligeable qui s’écoute avec plaisir et donne la sauvage envie d’headbanger comme un berserker de chambre…ou de monter dans un Drakkar pour partir à la conquête de… euh…de quoi au fait ?

A lire aussi en VIKING METAL par VOLTHORD :


THYRFING
Valdr Galga (1998)
Viking metal majestueusement trippant




GLITTERTIND
Landkjenning (2009)
Entre rock, folk metal et chœurs vikings


Marquez et partagez




 
   VOLTHORD

 
  N/A



- Jonas Almquist (guitares)
- Markus Andi (guitares)
- Pierre Wilhelmson (basse)
- Erik Grawsio (batterie et vocaux)


1. Intro
2. I Evig Tid
3. Ravenous
4. Agirs Vrede
5. Dodsfard
6. Pimbultrollet
7. Daudr
8. Vrede
9. Pagan War
10. Ursjalens Visdom
11. Outro



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod