Recherche avancée       Liste groupes



      
AMBIANT MEDIEVAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Summoning

PAZUZU - Awaken The Dragon (1996)
Par VOLTHORD le 13 Novembre 2005          Consultée 2726 fois

Derrière ce nom de démon mésopotamien est dissimulé le projet d’ambiant médiéval d’un certain Raymond Wells, seul et unique membre de Raventhrone. Comme le bonhomme sait plutôt bien s’entourer, il n’hésite pas à faire appel aux deux têtes de Summoning (ça fait toujours bien sur une pochette n’est ce pas ?) ainsi qu’à une demoiselle du nom de Empress Lilith. Que les fans du dernier groupe cité ne s’emballent pas, Protector et Silenius n’ont composé qu’un morceau chacun dans cet album : « Royaume des rêves « baronnesse chap.II » pour l’un et l’Outro pour l’autre.

Tout ce remue-ménage pour pas grand chose en tout cas (l’apparition de Summoning, ça fait courir des bruits !), Awaken The Dragon est vraiment loin d’être un bon album. Puisant son inspiration dans la période médiéval, l’ami Raymond a un certain goût pour le déjà entendu et pour les claviers aussi kitsch que rengaine. A contrario du perfectionnisme d’un Sopor Aeternus, de la magie d’un Ordo Funebris, de la grandiloquence d’un Dargaard ou de la noirceur hypnotisante d’un Summoning, Pazuzu est plat et n’arrive pas à décrocher une identité propre si ce n’est celle de la lassitude. Sans aucune solidité, ce joli petit monde médiéval-fantastique se casse vite la gueule par son manque d’imagination et ses incessantes mélodies à répétitions. Tout cela n’est en plus soutenu par aucune voix accrocheuse, la plupart des morceaux sont narrés et n’apportent guère de soutien à nos oreilles qui s’essoufflent. Seules les deux « chansons à boire » de l’album « Ball of thieves » et « In A Tavern » laissent entrevoir des airs et des airs plutôt bien sentis, et des mélodies sympathiques… même si cela mériterait d’être amplement retravaillé pour rehausser un peu le faible niveau de l’album.
Je retiendrais également un « Royaume des rêves « baronnesse chap.II » onirique où l’on reconnaît bien la présence de Silenius… Quant au morceau de Silenius, il n’est guère plus excellent que le reste mais a au moins le mérite d’être court.

Bien pauvre et clichesque, Pazuzu sort ici album bien banal, qui plaira peut-être aux rôlistes à la recherche de musiques variées et simples…Et encore !
Pour moi Awaken The Dragon est à classer entre un « Daudi Baldrs » de Burzum et un « Dream Warrior » de Ywolf aux rangs des albums d’ambiant ratés…

Si le dragon s’est réveillé, qu’il aille se rendormir, il n’y a rien à voir !

PS: Je tiens quand même à préciser que malgré la mauvaise note et les propos pas très sympa que j'ai honteusement enchainé, l'album est sorti en 1996, donc que, à l'époque il pouvait paraître original. Je le compare à des groupes actuels tels Ordo Funebris, Dargaard ou Ywolf, mais Pazuzu était là bien avant eux. Donc Ce que je dis être "clichesque" ne l'était sûrement pas à l'époque...autant dire en tout cas que l'album a mal vieilli.

A lire aussi en AMBIENT par VOLTHORD :


NENIA C'ALLADHAN
Nenia C'alladhan (2001)
Musique médiévale gothique, onirique et triste




ORDO FUNEBRIS
Songs From The Enchanted Garden (2003)
Evasion atmosféerique...en un mot s-u-p-e-r-b-e


Marquez et partagez




 
   VOLTHORD

 
  N/A



- Raymond Wells (claviers, samples)
- +guests


1. Awaken The Dragon - Millenium Two
2. The Five Emperors
3. Bal Of Thieves
4. Royaume Des Reves
5. The Messenger And The Spiritwind
6. The King Of Vermin
7. Verfall
8. Until The Sun Returns
9. In A Tavern
10. Pazuzu
11. Im Mondschein (die Tragik Des Todes)
12. Outro



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod