Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Mr. Big, Hartmann
- Membre : Forty Deuce, Poison, Msg, The Winery Dogs

Richie KOTZEN - Fever Dream (1990)
Par THE MARGINAL le 17 Avril 2005          Consultée 4064 fois

Issu de l'écurie à Mike Varney(Shrapnel Records), le talentueux guitariste Richie Kotzen sort en 1990 son second album intitulé "Fever dream". Oui, mais attention ! Il ne s'agit pas là d'un album instrumental axé sur les descentes de manche, contrairement à ce que certains seraient tentés de croire. Non, cet album est constitué de vraies chansons interprétées par Richie Kotzen himself(eh oui, il sait aussi chanter !).

Bien épaulé par une bonne section rythmique(le bassiste Danny Thompson et le batteur Atma Anur), Richie Kotzen fait montre d'un admirable talent de songwriter et son grain de voix bluesy, voire soul par moments, est fort plaisant à entendre.

Le premier titre de l'album, "She", est un remarquable mid-tempo oscillant entre big-rock et hard bluesy, bien mis en évidence par quelques chœurs bienvenus et de solos aux petits oignons. "Fall of the leader", qui suit, a tout d'un tube en puissance en raison de son côté groovy et du refrain absolument killer. Sur "Off the rails", le tempo se fait plus incisif, plus déchaîné et ce titre rappelle carrément les heures glorieuses de Van Halen à l'époque de David Lee Roth. Assurément, un must absolu pour tout inconditionnel de big-rock survitaminé. Le mid-tempo "Things remembered never die" lorgne plus résolument vers les racines du blues et la voix du sieur Kotzen est remarquable, en adéquation parfaite avec les mélodies du titre. A signaler aussi que Mike Varney est venu y faire un solo...

Autres bons titres de l'album à retenir: le groovy "Dream of a new day", le flamboyant "Money power" sur lequel Richie Kotzen affirme franchement sa patte musicale, l'entêtant et accrocheur "Rollercoaster" aux relents funkysants, ainsi que le déchaîné "Wheels can fly" joué sur le tempo de l'urgence. Concernant le travail guitaristique de Richie Kotzen, je pense qu'il n'est pas nécessaire de dire qu'il a réalisé un excellent travail, que ce soit au niveau des riffs et des solos, et que son toucher de guitare a séduit plus d'un six-cordiste en herbe...

En conclusion, Richie Kotzen s'en est bien sorti, même si on peut trouver quelques superflus ici et là (rassurez-vous, il y en a très peu). "Fever dream" fait quand même la part belle aux chansons et les amateurs de big-rock et de hard bluesy devraient y trouver leur compte. Ce disque est à classer aux côtés du 1er album éponyme de Mr. Big, du "1987" de Whitesnake et des opus de Van Halen période David Lee Roth. Donc, si vous aimez tous ces disques mentionnés et ne connaissez pas encore ce "Fever dream", vous savez ce qui vous reste à faire...

A lire aussi en HARD ROCK par THE MARGINAL :


GOTTHARD
Gotthard (1992)
Débuts flamboyants du groupe suisse




STAMPEDE QUEEN
Stampede Queen (2006)
Hard rock basique simple, mais efficace


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Richie Kotzen (chant, guitare)
- Danny Thomson (basse)
- Atma Anur (batterie)


1. She
2. Fall Of A Leader
3. Off The Rails
4. Yvonne
5. Things Remembered Never Die
6. Dream Of A New Day
7. Money Power
8. Rollercoaster
9. Wheels Can Fly
10. Truth In Lies



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod