Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

1992 Pardon Me
 

- Style : The Black Crowes

The POORBOYS - Pardon Me (1992)
Par THE MARGINAL le 5 Avril 2005          Consultée 2263 fois

Voilà encore un groupe qui fait partie des étoiles filantes du hard-rock. Quartette américain, The Poorboys n'a sorti qu'un album au cours de son existence: "Pardon me" en 1992. On peut dire que ce combo a été plombé avant même d'avoir pu décoller. Comme le destin peut être parfois cruel, voire injuste !

Pourtant, The Poorboys n'a pas démérité, loin de là. Son album "Pardon me" est orienté hard bluesy, avec quelques petites touches sudistes par ci et des chœurs gospels présents titres (ce qui apporte un plus considérable).

Dès le premier titre "Hey man", on s'aperçoit que ce quartette US maitrise plutôt bien ce qu'il fait. La voix chaleureuse et intense du chanteur/guitariste Dennis Hill à ce morceau punchy, groovy et immédiat. Le reste de l'album, dans son ensemble, est teinté 70's et The Poorboys s'y entend pour pondre des titres efficaces. L'enthousiasmant "Can't get back", appuyé par une rythmique puissante et soutenue, "Guilty" qui commence à la façon d'une ballade avant de durcir un peu le ton par l'intermédiaire des guitares électriques, le très rock n'rollien "Love and faith" qui donne une irrésistible envie de taper du pied, le mid-tempo cool "Shine" avec ses accents sudistes et parfois gospellisants, "Never that easy" et ses lignes de basse infernales, le profond et authentique "No real emotion" aux consonances parfois folk, ou encore le funky et entraînant "Make your move" sont là pour nous plonger dans les racines du rock n'roll et témoignent de l'habileté et de l'inspiration des musiciens.

Le titre-phare de l'album reste quand même "Brand new Amerika", un titre catchy et contagieux qui aurait pu être un hit, un classique incontournable avec un soupçon de chance. En tout cas, son efficacité est magistrale.

Le constat général, c'est que The Poorboys a sorti en 1992 un album de hard bluesy solide, inspiré. On est surtout épaté par la maturité qui s'en dégage, d'autant plus qu'il s'agissait là d'un premier effort discographique. On ne peut s'empêcher de comparer The Poorboys aux Black Crowes car musicalement, ces 2 groupes sont assez proches. Par la suite, ce quartette disparaîtra de la circulation et c'est franchement regrettable car "Pardon me" laissait entrevoir de belles choses. Quoi qu'il en soit, cette chronique est là pour rappeler que The Poorboys a fait une apparition dans le monde du hard rock au début des 90's.

A lire aussi en HARD ROCK par THE MARGINAL :


OVERLOADED
Regeneration (2007)
Le hard rock américain est bel et bien requinqué




THUNDER
Live (1998)
Un double live magistral et plein de conviction


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Dennis Hill (chant, guitare)
- Rik Sanchez (guitare)
- Joey Phillipy (basse)
- André Bonter (batterie)


1. Hey Man
2. Can't Get Back
3. Guilty
4. The Last Time
5. Love And Faith
6. Shine
7. Never That Easy
8. No Real Emotion
9. Brand New Amerika
10. The Healing
11. Make Your Move
12. Don't Need You 'round



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod