Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD FM / A.O.R   |  STUDIO

Commentaires (4)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


ICON - Night Of The Crime (1985)
Par THE MARGINAL le 19 Mars 2005          Consultée 2825 fois

Après s'être fait remarquer par l'intermédiaire d'un premier album éponyme de qualité, Icon remet le couvert en 1985 avec comme successeur "Night of the crime". Cet album marque une évolution musicale importante pour le quintette americain puisque les guitares sont moins tranchantes et les compos accentuent le côté mélodique. Icon a opté pour une direction musicale plus facile d'accès. Plus commerciale, seront tentées de dire les mauvaises langues.

Ceci étant, si Icon a un peu aseptisé son hard rock, "Night of the crime" n'est pas pour autant un album pourri, bien au contraire. Et n'exagérons rien non plus: on n'a pas affaire à un disque "easy-listening".

Si la musique de Icon est moins crue, moins incisive, les compos restent quand même inspirées. D'ailleurs, le mid-tempo "Naked eyes", qui alterne couplets softs, tout en velours et refrain plus musclé(avec une belle montée en puissance des guitares), est là pour témoigner. "Missing", qui met davantage en avant les nappes de claviers, est plus ou moins construit sur les mêmes bases mélodiques, mais ne délaisse pas pour autant les guitares et représente l'archétype d'une bonne composition hard FM. Plus mordant, "Danger calling" rappelle aux sceptiques que Icon est bel et bien un groupe de hard rock avant tout. "Out for blood", après une longue intro arrangée, renoue de façon éclatante avec le côté heavy qui caractérisait l'album précédent de Icon, tout en restant mélodique(on appreciera d'ailleurs le petit pont bluesy acoustique qui précède le final). "Raise the hammer", de son côté, représente le parfait équilibre entre mélodie et le côté acéré du rock et s'apparente à un hymne gràce à son refrain imparable soutenu par de gros choeurs. De plus, chaque instrument est bien mis en valeur sur ce titre.

Parmi les autres titres de l'album, le corrosif "The whites of their eyes" et son refrain tapageur, "Hungry for love" qui commence comme une ballade acoustique avant de basculer dans un registre plus axé hard mélodique, de même que la power-ballad de l'album "Frozen tears" valent suffisamment le detour pour qu'on s'y attarde.

En conclusion, "Night of the crime" est un bon album de hard mélodique. Parmi les musiciens du groupe, le chanteur Stephen Clifford merite une mention speciale tant il donne sa pleine mesure sur chaque titre. Que ce soit dans un registre mélodique ou dans des intonations plus criardes, il est vraiment à son aise. Pour revenir à ce deuxième album de Icon, sachez que même plusieurs années après sa sortie, il est considéré comme une référence dans le créneau hard mélodique.

A lire aussi en HARD FM / A.O.R par THE MARGINAL :


TYKETTO
Don't Come Easy (1991)
Hard fm / a.o.r




GUILD OF AGES
One (1998)
Hard fm / a.o.r


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Stephen Clifford (chant)
- Dan Wexler (guitare)
- John Aquilino (guitare)
- Tracy Wallach (basse)
- Pat Dixon (batterie)


1. Naked Eyes
2. Missing
3. Danger Calling
4. (take Another) Shot At Me Heart
5. Out For Blood
6. Raise The Heart
7. Frozen Tears
8. The Whites Of Their Eyes
9. Hungry For Love
10. Rock My Radio



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod