Recherche avancée       Liste groupes



      
FUSION  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


H-BLOCKX - Time To Move (1994)
Par DAVID le 18 Mars 2005          Consultée 1510 fois

En pleine vague fusion, les allemands de H-Blockx avaient rencontré beaucoup de succès dans leur pays d'origine et ils aspiraient à une carrière internationale. Mais finalement, ils ne rencontreront pas le succès des Scorpions, Accept ou Rammstein à l'étranger. Il faut dire que ces 3 groupes avaient un style qui leur était propre, immédiatement identifiable, alors que les H-Blockx pompaient à droite à gauche sur les tendances du moment, avec talent d'ailleurs.

C'était la particularité des H-Blockx, de s'inspirer ouvertement de divers courants de ce qu'on appelait "fusion", pour en faire le son H-Blockx, un mélange de hard rock groovy, de rap et de pop. Parmi la liste des groupes victimes de ce plagiat sans scrupules, on retrouvera les Red Hot Chili Peppers, à l'époque où ces derniers ne versaient pas (encore) dans les ballades bon marché, avec comme gimmicks la basse slappée et les vocaux rappés. On pensera aussi à Urban Dance Squad sur les chansons les plus rap et électro (Risin' High, Move), à Rage Against The Machine pour certains riffs Tom Morelloesques et pour les hurlements politiques insupportables de Zach de la Rocha (sur Fight the force). Faith no more figure en bonne place aussi sur Revolution, avec une rythmique basse-batterie du même tonneau, solide et groovy, et un chant Pattonien.

H-Blockx se montre particulièrement à l'aise sur les ballades pop (Little Girl, Do what you wanna do), avec des accents très "deutsch" que l'on repère facilement sur les différents chanteurs du groupe. Ce style de ballade très "cool" rappelle beaucoup les BO de séries TV allemandes d'ailleurs, ce n'est pas un hasard. Dommage que les H-Blockx tournent un peu autour du pot sur la 2nde moitié de l'album, en envoyant la sauce sans réfléchir, avec des morceaux groovy, jouissifs mais redondants à force (Time to fight, Go freaky, H-Blockx). Quelqes riffs rock dépotent à donf (Pour me a glass, Fight the force, Fuck the facts) ; ils prouvent que les H-Blockx sont sur la bonne voie, en route vers la gloire. Une gloire qui sera éphémère en tout cas, puisqu'elle s'éteindra au même moment où la vague fusion sera passée de mode. Elle sera remplacée par une autre vague plus brutale, celle qu'on intitulera le néo metal et qui doit beaucoup à des groupes comme Faith No More ou Rage Against The Machine. Mais cela n'empêchera pas H-Blockx de continuer à sortir des albums ; je pensais d'ailleurs que ce groupe n'existait plus tellement on n'en entendait plus parler.

Les concerts que le groupe donnera à la suite de ce 1er album seront couronnés de succès en Allemagne, et même dans les festivals à l'étranger, car les H-Blockx ne s'y entendent comme personne pour transformer un concert en un grand moment de fête. Il ne leur reste plus qu'à se débarasser de leurs références embarassantes et à diversifier davantage leurs chansons. C'est ce qu'ils s'appliqueront à faire sur Discover My Soul, l'album suivant. Mais cela suffira t-il à les débarrasser de leur étiquette de groupe fusion de 2nde zone ? Rien n'est moins sur !

A lire aussi en FUSION par DAVID :


FAITH NO MORE
Album Of The Year (1997)
Metal fusion




FAITH NO MORE
Live At The Brixton Academy (1991)
Live de la tournée The Real Thing

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   DAVID

 
  N/A



- Stephen "gudze" Hinz (basse)
- Henning "mc-h" Wehland (chant, rap)
- David Gappa (chant, rap)
- Tim Tenambergen (guitare)
- Johann-christoph "mason" Maass (batterie)


1. Pour Me A Glass
2. Revolution
3. Say Baby
4. Move
5. Fight The Force
6. Little Girl
7. Risin' High
8. H-blockx
9. Real Love
10. Do What You Wanna Do (dave Don't Like It
11. Go Freaky
12. Fuck The Facts
13. Time To Fight



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod