Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


SWEET F.A. - Temptation (1991)
Par THE MARGINAL le 1er Mars 2005          Consultée 1653 fois

Après un premier album("Stick to your guns") fort convaincant, Sweet F.A revient avec son successeur intitulé "Temptation". Ce deuxième effort discographique marque quelques changements au sein du combo americain. En effet, celui-çi a été dégagé par MCA pour cause de ventes d'albums insuffisantes et se retrouve chez Charisma, un label plus petit. Par ailleurs, le bassiste Jim Quick et le guitariste James Thunder ont quitté le groupe, remplacés seulement par le guitariste James Lee Thorpe. Du coup, Sweet F.A évolue desormais en quartette et, pour cet album, bénéficie de l'appui des musiciens additionnels pour la basse (Frank Coglitore) et les claviers(Howard Benson).

Ce deuxième opus marque également une évolution musicale par rapport à son prédecesseur puisque "Bad boy" a un groove dans l'esprit de ce qu'on entendait au début des 90's et le côté funky est nettement accentué avec des basses slappées partout. Si ce titre n'est pas mauvais, il n'est pas pour autant transcendant. "Temptation", plus mélodique, se rapproche de ce que faisait Sweet F.A sur l'album précédent, mais le combo n'est pas parvenu à recapturer la magie de son prédecesseur. Le début de cette galette n'est pas fameux, à priori.

A partir du troisième titre "Sexuality", le disque semble prendre son envol. Pendant un bon bout de temps, ce titre a une intonation bluesy gorgée d'acoustique, puis vire électrique avec l'aide de la rythmique plus musclée. Sweet F.A ayant trouvé la bonne carburation, l'album se poursuit avec de bonnes, voire très bonnes surprises. On se laissera convaincre sans problème par "Storm in movin' in" qui, après un début calme agrémenté de quelques notes de mandoline, monte en puissance et s'accélère de façon déjantée à la fin, "Vices" qui est un mid-tempo heavy tapageur assez classique, mais efficace. La deuxième partie de ce "Temptation" est plus convaincante comme l'attestent "Please oh please", un up-tempo rock n'roll survitaminé, " '1800' to kill ya sunrise" qui débute par une intro acoustique flamenco avant de basculer dans des sphères plus foncièrement sleaze et hard, ou encore "Reckless", un mid-tempo heavy-rock devastateur et sauvage qui donne une furieuse envie de headbanguer.

Côté ballades, il y a du bon et du dispensable. Celles qui sont de qualité: "Paralyzed(by you)" dont le feeling bluesy s'étale sur 6'10 et qui rappelle de loin le fameux "Black velvet" d'Alannah Myles, ainsi que "Indiana heart" qui est 100% acoustique, a quelques intonations sudistes et permet d'apprecier le jeu de guitare des 2 six-cordistes. En revanche, "Your love" est une ballade trop convenue et sans eclat en dépit d'un arpège flamenco planté juste avant le solo. Bref, il y a mieux dans ce domaine.

Tout compte fait, ce deuxième effort discographique de Sweet F.A n'est pas mal. Plus mature que son predecesseur, mais moins pêchu. Un poil plus original, mais un peu moins inspiré. En fait, la deuxième partie de "Temptation" est plus convaincante que la première moitié, plutôt couçi-couça. Ceci dit, ce disque n'est pas désagréable à écouter et rien que pour " '1800' to kill ya sunrise" et "Reckless", que je considère comme les 2 incontournables du genre, il vaut le coup. Par la suite, Sweet F.A n'a plus jamais refait parler de lui et nul ne sait ce que sont devenus les membres du groupe.

A lire aussi en HARD ROCK par THE MARGINAL :


AESTHESIA
Take It As A Last Chance Ride (2005)
Groupe hard rock n'roll français prometteur




The FRONT
The Front (1989)
Hard rock


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Steven David Delong (chant)
- Jon Huffman (guitare)
- James Lee Thorpe (guitare)
- Tricky Lane (batterie)


1. Bad Boy
2. Temptation
3. Sexuality
4. Your Love
5. Storm Is Movin' In
6. Vices
7. Please Oh Please
8. Paralyzed (by You)
9. Liquid Emotion
10. Indiana Heart
11. Reckless
12. Mama Told Me Not To Come



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod